Le 5 janvier 2018

Le Dakar 2018 partira samedi 6 janvier de Lima, au Pérou. Après 14 étapes et la traversée de la Bolivie, les concurrents arriveront le 20 janvier à Cordoba, en Argentine. Parmi la centaine d'équipages engagés en catégorie auto, le plus gros contingent fera de nouveau confiance à Toyota pour affronter cette épreuve réputée comme l'une des plus dures au monde. Au volant de leurs Hilux, les pilotes Toyota Gazoo Racing seront de sérieux prétendants à la victoire.

toyota-hilux-dakar-2018Cette 40ème édition du Dakar renoue avec un départ à Lima et avec les dunes dès les premières étapes, une configuration qui pourrait bien convenir au Hilux et à ses pilotes, notamment au Qatari Nasser Al-Attiyah, copiloté par le français Matthieu Baumel, qui figure parmi les principaux favoris. À bord des deux autres Hilux officiels de Toyota Gazoo Racing SA (South Africa), les équipages Giniel de Villiers-Dirk von Zitzewitz et Bernhard ten Brink-Michel Périn viseront eux aussi les premières places.

Au volant du Hilux Toyota France Compétition, Ronan Chabot sera au départ du Dakar pour la seizième fois aux côtés de Gilles Pillot. Désormais classés parmi les « Légendes », un statut réservé à ceux qui ont plus de quinze départs au compteur, ils misent sur leur grande expérience ensemble pour espérer figurer parmi les dix premiers à l'arrivée.

En catégorie Production (T2), plus proche des véhicules de série, le Team Land Cruiser Toyota Auto Body (TLC) confie deux Land Cruiser aux français Christian Lavieille (vainqueur en T2 en 2016) et Jean-Pierre Garcin, ainsi qu'au japonais Akira Miura, copiloté par le français Laurent Lichtleuchter.