Le 4 octobre 2013
Dès l'entame du Rallye d'Allemagne, Sébastien Ogier a été sacré champion du monde. En effet, il ne manquait qu'un seul point au Gapençais pour s'assurer du titre 2013. En terminant 3ème de la super spéciale placée (curieusement) en début de rallye, il marquait le fameux point tandis que Thierry Neuville, le seul mathématiquement encore en lice pour la couronne mondiale, n'obtenait que les 2 points de la 2ème place. À suivre malgré tout le duel français avec Sébastien Loeb qui s'aligne pour son dernier rallye.

sebastien-ogier-1Avant que Sébastien Ogier s'élance dans la power stage, où il a finalement terminé 3ème derrière Dani Sordo vainqueur sur sa Citroën DS3 et Thierry Neuville au volant d'une Ford Fiesta, ce dernier savait en effet que les dés avaient roulé sans sortir un triple six. Le Belge, battu par l'Espagnol avant même le passage du Français, constatait que l'impossible pari avait tourné court. Il lui fallait en effet obtenir le plein, à savoir 25+3 points lors des trois dernières épreuves, à condition que son rival ne comptabilise aucun point. Or, avec seulement deux points pris, alors que son rival grappillait pour la beauté du geste l'indispensable point (qui ne l'était plus), l'affaire était entendue.

Sébastien Ogier devient ainsi le 3ème pilote français sacré Champion du monde des Rallye, après Didier Auriol en 1994 sur Toyota Celica et Sébastien Loeb depuis 2004, 9 fois consécutivement sur Citroën.