Le 4 juillet 2013
Pour sa seconde participation à la célèbre course de Pikes Peak, Mitsubishi Motors a fini 2ème et 3ème de la catégorie véhicules électriques. Mais, manque de chance, leurs prestations se sont déroulées sur une route mouillée, ce qui n'a pas été le cas pour tous les concurrents !

mitsubishi-miev-ii-ppLors de la 91ème édition de la célèbre course de côte Pikes Peak, Mitsubishi a confirmé ses bons résultats de 2012 grâce aux prouesses du double vainqueur du Dakar, Hiroshi Masuoka, et du sextuple champion de la Pikes Peak dans la catégorie Moto, Greg Tracy. La course avait débuté au petit matin sous un ciel radieux, mais les conditions météorologiques se sont vite dégradées et une pluie diluvienne s'est abattue sur le circuit juste avant l'entrée en piste des deux MiEV Evolution II. D'où le remplacement des pneus lisses haute performance par des pneus rainurés. Tracy et Masuoka ont concouru ainsi dans des conditions extrêmement difficiles, sur une route détrempée et avec une visibilité limitée dans les portions les plus hautes du tracé, enregistrant au final respectivement un chrono de 10'21''866 et 10'23''649.

De conception totalement nouvelle, la MiEV Evolution II se dote d'un groupe propulseur exclusif à quatre moteurs électriques (deux à l'avant/deux à l'arrière), de batteries lithium-ion de nouvelle génération, d'une version tout électrique optimisée du célèbre système de transmission intégrale Super All-Wheel Control de Mitsubishi et d'une caisse en fibre de carbone dont l'aérodynamique a été optimisée en soufflerie.