Home Essais Pneu Essai Michelin CrossClimate
La fusion de deux mondes
Par Philippe Lacroix
Le 5 mars 2015
michelin-crossclimate-1

Michelin vient-il de résoudre la quadrature du cercle ? Le numéro Un mondial du pneumatique, celui-ci comme chacun sait étant rond, vient d'apporter une innovation majeure dans son domaine en créant le pneu universel, autrement dit adapté à toutes les conditions atmosphériques. Voilà donc le CrossClimate, qui n'a rien à voir avec un pneu de compromis, mais un pneu qui affiche l'excellence dans toutes les situations, été comme hiver, sur la neige comme sur le sec. Un petit pas pour Michelin, un grand bond pour la sécurité. Dans le commerce en mai 2015.

michelin-crossclimate-2Divonne-les-Bains – En plein cœur de l'hiver, la veille du Salon International de Genève, Michelin a frappé un grand coup en présentant le CrossClimate, le pneu qui va simplifier la vie de millions d'automobilistes et permettre à bien davantage de rouler en sécurité et d'éviter bien des désagréments. Dès ce mois de mai, ils vont pouvoir s'équiper du premier pneu été doté de la certification hiver. Fini le choix entre le pneu été et le pneu hiver avec l'incertitude du moment adéquat pour faire le changement, sans compter le temps perdu et le coût. Et surtout, le CrossClimate siffle la fin des pneus dit « All Season », juste moyen partout, mieux qu'un pneu été en hiver ou qu'un pneu hiver en été, mais moins bien qu'un pneu été en été ou qu'un pneu hiver en hiver. Un pneu qui offrait davantage de confort moral que sécuritaire.

76 % des Français ne roulent qu'en pneus été

michelin-crossclimate-3C'est en partant d'études qui ont été menées sur les habitudes des automobilistes que Michelin s'est attelé à développer une structure fusionnant les technologies de l'été avec celles de l'hiver en un seul pneu, au bénéfice de la sécurité, de la simplicité d'usage et des économies. Ainsi, 65 % des automobilistes européens utilisent des pneus été toute l'année (20% en Allemagne où une réglementation impose un équipement spécial en conditions hivernales, 76 % en France ou il n'y a pas de contraintes réglementaires, mais il est vrai qu'une bonne partie de l'hexagone ne subit la neige que très rarement). Entre 3 % (en Allemagne) et 7 % (en France) des conducteurs utilisent leurs pneus hiver toute l'année ce qui compromet le freinage sur sol sec, notamment par temps chaud et ce qui nuit a la consommation de carburant.

Une polyvalence incroyable

michelin-crossclimate-4

Pour prouver l'efficacité de son CrossClimate, Michelin a mis sur pied des tests comparatifs à destination de la presse automobile concernant le freinage sur sol sec, l'adhérence en virage sur sol mouillé et le franchissement d'une pente enneigée, pour l'opposer successivement à un pneu été (Michelin Energy Saver), un pneu hiver (Michelin Alpin 5) et un pneu All Season (Goodyear Vector 4Seasons). Le résultat est éloquent puisque le CrossClimate est le seul à obtenir les 5 étoiles dans les trois catégories. Il s'est également révélé le meilleur lors de freinage sur sol mouillé et en bruit de roulement. Il est juste devancé par le pneu été pour la résistance au roulement. La montée du col de la Faucille au volant d'une Peugeot 308 équipée en CrossClimate a démontré la polyvalence du dernier né de chez Michelin et la sécurité qu'il procure en se jouant des surfaces qu'il aborde.

Un sculpture en V unique

michelin-crossclimate-5Pour réussir ce tour de force, le Michelin CrossClimate bénéficie de combinaisons innovantes de technologies de pointe sur les 3 parties indissociables du pneu, l'architecture, la structure, les matériaux, et plus spécialement sur les mélanges de gomme, la sculpture de la bande de roulement et de nouvelles lamelles autobloquantes. Sa sculpture unique en V avec un angle évolutif permet d'optimiser notamment l'adhérence sur la neige. Le CrossClimate a subi des tests considérables en laboratoires mais aussi de nombreux essais dynamiques en conditions réelles sur plus de cinq millions de kilomètres qui ont permis aux ingénieurs de valider leurs travaux et démontrer également sa longévité kilométrique, comme tous les pneus de la marque Michelin.

Fabriqué en Europe, au prix d'un pneu conventionnel

michelin-crossclimate-6Le CrossClimate est le résultat d'une partie des 650 millions d'euros d'investissement annuel réalisés par Michelin. Il sera fabriqué en Europe, puisqu'il est d'abord destiné au Vieux continent, notamment dans l'usine de Cholet en France à partir de 2016 pour les véhicules SUV et 4x4. Dès sa commercialisation en mai 2015, il sortira d'abord en 15, 16 et 17 pouces avec des indices de T à W, soit dans 23 dimensions pour couvrir 70 % du marché. Les 18 pouces arriveront dans deux ans. Le CrossClimate devrait très vite être adopté en première monte par des constructeurs et Citroën, le partenaire depuis toujours, pourrait rapidement montrer l'exemple. Le marché est immense puisque l'Europe consomme 300 millions de pneus par an. Argument ultime, le prix du CrossClimate sera du même ordre qu'un pneu été.