Home Essais Volvo Essai Volvo V60
Le renouveau du break
Par Philippe Lacroix
Le 24 septembre 2018
volvo-v60-2018-1

Après la berline S60 et le SUV XC60, Volvo complète sa nouvelle gamme des sixties en sortant le V60, prouvant ainsi son attachement traditionnel au break. Prix de départ à 36.500 €.

volvo-v60-2018-2Ouches – Historiquement, le break fait partie des gènes de Volvo, et ce n'est sans doute pas pour rien qu'il est toujours siglé par un V (comme Volvo) et particulièrement apprécié par son volume de chargement inégalé grâce à une forme très cubique de sa partie arrière... mais peu élégante. Les temps ont changé et le style prend désormais une part prépondérante dans le choix d'une voiture. C'est pourquoi il faut saluer le bureau de design du constructeur suédois qui a su faire évoluer ses carrosseries depuis le début du siècle, de la plus grande rigueur fonctionnelle à des formes séduisantes, et même aujourd'hui originales, tout en conservant l'essentiel de ses spécificités. Ainsi, son break offre toujours un espace de chargement, le meilleur de sa catégorie, sous une allure sportive et élégante avec notamment les feux verticaux traditionnels qui deviennent à leurs bases horizontaux en s'incrustant dans le milieu du couvercle du hayon.

Un coffre inégalé

volvo-v60-2018-3En fait, la partie arrière du nouveau V60 est très inspirée de celles du grand frère V90 et du XC60 très réussies. À noter que depuis l'avènement de ce dernier, un SUV, Volvo a décidé de renoncer à l'évolution habituelle du V60 en format Cross Country, donc surélevé comme un SUV. Logique. Plus long que son prédécesseur de 12 cm, le nouveau Volvo V60 jouit ainsi d'une habitabilité remarquable, fruit d'un empattement de 2,87 m. Cela profite, notamment aux passagers arrière qui peuvent étendre leurs jambes. Il en va de même pour le volume du coffre. Avec une capacité de chargement de 529 litres sous le couvre-bagages, le V60 surclasse son aïeul d'une centaine de litres. En rabattant les dossiers de la banquette, via un astucieux système de déverrouillage automatique, sa capacité grimpe à 1.364 litres. Surtout, l'espace disponible se révèle, à la fois, parfaitement plan et parallélépipédique.

Une ambiance très agréable

volvo-v60-2018-4

En pénétrant dans l'habitacle, le break suédois séduit aussi par son raffinement et sa convivialité. Il donne le sentiment apaisant de chaleur et de bien-être qui résulte de l'utilisation de matériaux épurés et nobles à l'image des inserts de bois précieux courant le long de la planche de bord. Sa sobriété n'est pas l'ennemi d'une certaine gaîté contrairement aux marques premium allemandes. La gamme du V60 se décline en cinq niveaux de finition, et dès la finition de base, il dispose d'une dotation particulièrement riche et variée intégrant, notamment, tous les systèmes de sécurité passive et active attendus d'une Volvo. On note entre autres une climatisation automatique bi-zone, un écran central tactile 9 pouces, la connexion Bluetooth et le système Volvo On Call, ce dernier relié à un service d'assistance lance une alerte automatique en cas de collision et le tracking du véhicule en cas de vol.

Du Diesel pour patienter

volvo-v60-2018-5Pour démarrer la commercialisation du nouveau V60, Volvo a placé deux motorisations Diesel sous son capot. Il s'agit d'un 2 litres double turbos conjugué en 150 ch et 190 ch accouplé à une boîte automatique à 8 rapports, le 150 ch offrant le choix d'une boîte mécanique à 6 rapports. Ce dernier peut suffire pour une conduite paisible mais devient bruyant quand on est obligé de monter dans les tours parfois pour obtenir la puissance suffisante afin de déplacer en bonne condition un véhicule de 1,7 tonne à vide. Le 190 ch est largement conseillé pour sa meilleure souplesse et le confort qu'il engendre sans pour autant consommer davantage, soit 7,8 litres lors de l'essai. Sa boîte automatique Geartronic à 8 rapports est suffisamment réactive pour être appréciée, notamment en mode sport, puisqu'il est possible de faire varier le tempérament du V60 par une molette sur la console centrale. Les palettes au volant font partie des options comme la vision tête haute.

Toujours plus de sécurité

volvo-v60-2018-6Une motorisation essence classique verra le jour avant la fin 2018, puis arriveront l'année prochaine deux motorisations hybrides essence développant respectivement 340 ch et 390 ch couplées à une transmission intégrale. Quant aux aides à la conduite, elles permettent de prendre la gestion de la direction, du freinage et de l'accélération sans souci, si ce n'est de garder les mains sur le volant et de rester tout de même attentif. À noter que les versions dotées des phares directionnels Full Led bénéficient de la fonction feux de route automatiques. Enfin, un autre progrès a été accompli sur le système d'alerte de trafic en marche arrière. Lors d'une sortie de place de stationnement à vision réduite, les radars situés aux coins du pare-chocs arrière détectent les véhicules se trouvant à une distance maximale de 30 m. Si le conducteur poursuit sa marche arrière malgré les avertissements (sonores et visuels) et qu'une collision est imminente, la voiture freine automatiquement.

 

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

Le style réussi

L'habitacle et sa finition

Le confort

Le comportement routier

La motorisation Diesel 190 ch

La boîte automatique à 8 rapports

Toujours plus de sécurité

Le tarif de base

 

Pas encore de moteur essence hybride

Les palettes au volant en option 170 €

Le bruit du Diesel en régime

Le nombre de Packs et options

La roue de secours temporaire en option 150 €

Les prix des versions haut de gamme

La fiche technique du Volvo V60

Longueur : 4,76 m

Largeur : 1,85 m

Hauteur : 1,43 m

Empattement : 2,87 m

Diamètre de braquage : 11,7 m

Coffre : 529 à 1.364 litres

Réservoir : 55 litres (Adblue 11,5 litres)

Motorisations Diesel 4 cylindres double turbo

Cylindrée : 1.969 cm3

- Puissance : 190 ch à 4.250 tr/mn

Couple : 400 Nm de 1.750 à 2.500 tr/mn

Transmission : traction

Boîte : automatique à 8 rapports

Poids à vide : 1.739 kg

Vitesse maxi : 220 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 7''9

CO2 : 119 g/km

Puissance fiscale : 10 CV

Tarif : de 42.000 € à 57.760 €

- Puissance : 150 ch à 3.750 tr/mn

Couple : 320 Nm de 1.750 à 3.000 tr/mn

Transmission : traction

Boîte : méca 6 rapports / auto 8 rapports

Poids à vide : 1.690 kg / 1.729 kg

Vitesse maxi : 205 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 9''9

CO2 : 117 / 120 g/km

Tarif : de 36.500 € à 54.460 €

Puissance fiscale : 8 CV / 10 CV