Home Essais Mitsubishi Essai Mitsubishi L200
Un pick-up très polyvalent
Par Philippe Lacroix
Le 14 septembre 2015
mitsubishi-l200-1

Sorti en 1978, le L200 a déjà connu quatre générations avec plus de 4 millions mis sur la route. Aujourd'hui, Mitsubishi lance une toute nouvelle mouture de son pick-up avec un soin particulier au style, au confort et au respect environnemental. Destiné d'abord aux professionnels, Mitsubishi espère ainsi attirer une clientèle plus importante de particuliers pour développer ses ventes, en rappelant au passage qu'un véhicule utilitaire est exonéré de malus. Le prix de base du nouveau L200 animé par un 2,4 litres Diesel de 181 ch est affiché à 32.700 €... sans mauvaise surprise malgré ses 173 g de CO2 rejetés au kilomètre !

mitsubishi-l200-2Rodez – Par sa vocation utilitaire, le pick-up est un véhicule plus courant dans le monde rural, et c'est pourquoi Mitsubishi a présenté son nouveau L200 au cœur de l'Aveyron, dans un environnement où ce dernier pouvait exprimer toutes ses qualités, notamment dans les chemins défoncés, escarpés et glissants. Mais les routes tortueuses le long du Tarn ont aussi démontré qu'il pouvait être à l'aise sur le bitume et transporter une famille dans un confort très acceptable. Le L200 est donc devenu plus polyvalent, sans pour autant sacrifier ses performances de franchisseur et de travailleur dur à la tâche, bien au contraire. Tout en augmentant ses capacités, le constructeur japonais lui a juste offert une esthétique plus élaborée et un habitacle plus douillet et mieux équipé. De quoi concilier travaux des champs et balades sur les Champs !

Un gros SUV avec une benne !

mitsubishi-l200-3Tout en évitant le traditionnel style du pick-up carré et en abandonnant les formes arrondies de son prédécesseur, le nouveau L200 se présente avec une sculpture de sa face avant très travaillée notamment au niveau des optiques encadrant une grille de calandre chromée. L'écoulement de l'air sous la jupe avant a aussi été une priorité pour obtenir un Cx de 0,40, contre 0,46 pour le précédent L200, participant à une réduction de consommation substantielle et de 30 grammes de CO2. De profil, la cellule de l'habitacle s'apparente à celle d'un gros SUV, mais la benne qui la prolonge en fait un véhicule de chantier de 5,20 m de long, un encombrement peut compatible avec une utilisation urbaine. Mais dans les campagnes, la taille n'est pas un obstacle à son évolution ni au stationnement.

Un habitacle plutôt bourgeois

mitsubishi-l200-4

Sous cette allure plus athlétique, le L200 offre le choix entre deux formules, le Club Cab homologué en 4 places avec des portes arrière plus petites, antagonistes et sans montant central, et une benne de 1,85 m de long, et pour 2.500 € de plus, le Double Cab homologué en 5 places et une benne de 1,52 m de long. L'intérieur est traité comme une berline montrant un poste de conduite bien dessiné et fonctionnel avec notamment un grand écran central accueillant selon la finition un système de navigation bien lisible. L'équipement est plutôt complet et comprend en entrée de gamme la climatisation, le volant réglable en hauteur et sur le plan sécurité rien n'est oublié avec le contrôle de traction de la remorque et l'aide au démarrage en côte. Les sièges avant sont larges avec un bon maintien latéral et les places arrière du Double Cab sont généreuses.

181 ch et boîte automatique, le top !

mitsubishi-l200-5Dans un premier temps le L200 sera animé par un 4 cylindres turbo Diesel de 2,4 litres délivrant 181 ch et un couple de 430 Nm accouplé à une boîte manuelle à 6 rapports, ou sur le haut de gamme Double Cab d'une boîte automatique à 5 rapports pour 1.700 € de mieux, (soit 39.950 €, cuir, GPS et caméra de recul compris). La boîte auto à convertisseur de couple manque un peu de réactivité, notamment au rétrogradage, mais elle procure un meilleur confort de conduite et plus de facilité lors de passages délicats. En mode manuel, elle a l'avantage de se commander par deux grandes palettes fixes derrière le volant. Rapidement, ce nouveau bloc tout aluminium sera décliné en 154 ch pour 380 Nm, servi uniquement par la boîte manuelle à 6 rapports, avec un tarif démarrant à 27.480 €. Les deux moteurs bénéficient d'un système stop & go, toujours bon à prendre lors d'incursions en ville.

Une transmission intégrale très efficace

mitsubishi-l200-6Pour évoluer en tout terrain, la transmission est évidemment un élément essentiel et le L200 offre là aussi deux solutions. Un système Easy Select qui permet de rouler en mode propulsion, en mode 4x4 avec un couple réparti en 50/50 sur les trains de roulement, avec la possibilité d'un blocage de différentiel sur le train arrière, et un système Super Select réservé aux finitions hautes avec toujours une molette au pied du levier de vitesses qui permet de passer de 4x2 en 4x4 en roulant jusqu'à 100 km/h. Le L200 évolue alors en transmission intégrale permanente avec un report de couple maxi 40/60. Il comprend un verrouillage de différentiel central qui contrôle la distribution de couple sur les trains avant et arrière. Il est associé à une boîte courte pour du vrai tout-terrain et un verrouillage de différentiel arrière est aussi disponible.

Impérial sur la terre, sans complexe sur le bitume

mitsubishi-l200-7Ainsi, le nouveau L200 ne craint aucune difficulté sur n'importe quel terrain, par n'importe quel temps et par exemple sa capacité de franchissement de gué est de 60 cm. Mais ce grand baroudeur démontre également de bonne qualité routière, malgré sa taille et son poids frisant 1,9 tonne tout en ayant subi une sérieuse cure d'amaigrissement. Évidemment, l'essieu rigide et les grands ressorts à lames à l'arrière n'apportent pas le meilleur des conforts, mais en charge et sur revêtements instables ils ont mission d'efficacité et de solidité. Le comportement routier est plus qu'honorable et permet à l'occasion d'exploiter sans risque les 181 ch du L200. À son actif encore, un rayon de braquage de 5,9 m, le meilleur dans sa catégorie. Enfin, très important, l'utilisation de panneaux d'acier anticorrosion dans la cabine et sur le plateau, avec un traitement d'étanchéité très poussé pour durer dans le temps.

 

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

L'habitacle

L'équipement

L'aptitude au tout-terrain

Les qualités routières honorables

Les palettes fixes de la boîte auto

La vraie roue de secours

 

Le bruit du Diesel

La réactivité moyenne de la boîte auto

La boîte auto que sur une seule version

Le poids de la porte de la benne

La fiche technique du Mitsubishi L200

Longueur : 5,195 m (Club Cab) / 5,205 m (Double Cab)

Largeur : 1,80 m

Hauteur : 1,78 m

Empattement : 3 m

Surface utile de la benne : 2,72 m3 / 2,23 m3

Poids à vide : 1.820 kg / 1.870 kg

Réservoir : 75 litres

-- Moteurs Diesel 4 cylindres 2.442 cm3

- Puissance : 181 ch

Couple : 430 Nm

Transmission : 4x4

Garde au sol : 205 mm

Taille des pneumatiques : 245/65R17

Boîte de vitesse : BVM 6 / BVA 5

Vitesse maxi : 179 km/h / 177 km/h

Consommation mixte : 6,6 litres / 7,2 litres

Émission de CO2 : 173 g/km / 189 g/km

- Puissance : 154 ch

Couple : 380 Nm

Transmission :4x4

Garde au sol : 200 mm

Taille des pneumatiques : 205/R16C

Boîte de vitesse : BVM 6

Vitesse maxi : 169 km/h

Consommation mixte : 6,4 litres

Émission de CO2 : 169 g/km