Home Essais Nissan Essai Nissan Micra
Craquante et...française !
Par Philippe Lacroix
Le 23 janvier 2017
nissan-micra-1

Nissan lance la 5ème génération de sa Micra à l'assaut du marché européen avec des arguments plutôt convaincants : un style accrocheur, un excellent comportement routier et... construite en France. Son tarif démarre à 13.590 €.

nissan-micra-2Dubrovnik – Longue de 3,99 m, soit 17 cm de plus que la génération précédente, mais aussi plus large de 8 cm et plus basse de 6 cm, la nouvelle Micra investit le créneau des petites berlines avec la ferme intention de se faire une place au soleil. Les Ford Fiesta, Opel Corsa et VW Polo vont se retrouver en difficulté avec en face d'elles une concurrente bien plus affûtée. Même les Peugeot 208, Citroën C3 et Renault Clio peuvent craindre la japonaise, d'autant qu'elle montre une éducation bien française avec l'essentiel de sa mécanique signée Renault et sa naissance à Flins sur la même ligne de fabrication que la Clio. Toutefois, la Micra est basée sur la plateforme de la Nissan Note, plus récente que celle de la Clio qui doit d'ailleurs changer la sienne d'ici deux ans. Quoiqu'il en soit, le premier critère dans le choix d'une voiture étant l'esthétique, la nouvelle Micra bénéficie d'un style soigneusement travaillé.

Une ligne soignée et bien équilibrée

nissan-micra-3Ses volumes bien équilibrés présentent une allure particulièrement séduisante, avec une ligne de caisse originale et la poignée des portes arrière cachée dans le panneau de custode. Une manière d'accentuer un profil de coupé esquissé par un toit s'inclinant vers l'arrière. Certes, la garde au toit réduite aux places arrières gène les passagers de grand gabarit, mais en général, elles sont destinées aux enfants. Cela n'empêche pas que l'habitacle de la Micra soit agréable et bien aménagé avec bon nombre de rangements et de commodités pour accueillir tous les appareils de communications et demeurer « branchés ». Le poste de conduite est fonctionnel et la planche de bord est recouverte de plastiques moussés. Dommage que l'écran central ne soit pas disposé un peu plus haut pour une meilleure visibilité du guidage GPS et de la caméra de recul.

Essence et Diesel de 73 ch à 90 ch seulement

nissan-micra-4

Pour animer la nouvelle Micra, Nissan a eu recours à la banque d'organes de l'Alliance Renault-Nissan. Rien d'étonnant si on retrouve des motorisations déjà en service sur la Clio, à savoir les 3 cylindres essence de 73 ch atmosphérique et 90 ch turbo, et le 4 cylindres Diesel turbo de 90 ch. Ils sont tous servis par une boîte manuelle à 5 rapports. Il va falloir attendre un an avant que la Micra dispose d'une boîte automatique CVT. En revanche, elle propose cinq versions pour monter en gamme dans l'équipement et la finition avec en plus des packs pour personnaliser la voiture. Le premier niveau, associé uniquement au moteur de 73 ch le seul dépourvu de start/stop, offre le freinage d'urgence intelligent, l'aide au démarrage en côte, un limiteur de vitesse, les rétros et vitres avant électriques, mais pas de climatisation, de système audio et privé de l'option roue de secours temporaire !!

Un comportement routier remarquable

nissan-micra-5Quant au dernier niveau, il contient toutes les innovations technologiques possibles d'aides à la conduite et de sécurité, et fait preuve de raffinement avec notamment les sièges chauffants en cuir et un système audio Bose avec six haut-parleurs dont deux dans l'appuie-tête du conducteur. De quoi apprécier l'excellent confort de la Micra, mais le prix peut alors friser les 23.000 € concernant le 90 ch essence. À son volant, on est heureusement surpris par son comportement neutre en virage rapide, presque sans roulis, moins chargé sur le train avant que le Diesel. Ce dernier se montrant assez bruyant. La direction se révèle directe et communicative d'où le plaisir de conduite conforté par des suspensions qui effacent correctement les irrégularités de la route. Dommage que les rapports soient trop longs et pénalisent les reprises. Les freins confiés à des disques à l'avant et tambours à l'arrière font preuve de progressivité. Un bilan qui laisse envisager de beaux jours pour la nouvelle Micra qui a vraiment changé de catégorie.

 

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

Le style très réussi

La tenue de route

L'insonorisation

L'aménagement de l'habitacle

La qualité perçue

L'équipement généreux

La grande faculté de personnalisation

 

Les rapports de boîte trop longs

Pas encore de boîte automatique

Le bruit du Diesel

L'emplacement de l'écran central

Pas de plancher plat la banquette rabattue

La roue de secours en option (120 €)

La fiche technique de la Nissan Micra

Longueur : 3,99 m

Largeur : 1,74 m

Hauteur : 1,45 m

Empattement : 2,52 m

Coffre : 300 à 1.004 litres

Réservoir : 41 litres

Moteurs essence 3 cylindres

- Cylindrée : 898 cm3 turbocompressé

Puissance : 90 ch à 5.500 tr/mn

Couple : 140 Nm à 2.250 tr/mn

Boîte de vitesse : BVM5

Poids : 1.053 kg

Vitesse maxi : 175 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 12''1

- Cylindrée : 998 cm3 atmosphérique

Puissance : 73 ch à 6.300 tr/mn

Couple : 95 Nm à 3.500 tr/mn

Boîte de vitesse : BVM5

Poids : à venir

Vitesse maxi : à venir

Accélération 0 à 100 km/h : à venir

Moteur Diesel 4 cylindres

Cylindrée : 1.461 cm3

Puissance : 90 ch à 4.000 tr/mn

Couple : 220 Nm à 2.000 tr/mn

Boîte de vitesse : BVM5

Poids : 1.140 kg

Vitesse maxi : 179 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 11''9

Suite au scandale provoqué par Volkswagen, lefilauto a décidé de ne plus publier les consommations et les taux d'émission des gaz polluants des automobiles issus des normes UTAC, considérant que leurs calculs débouchent sur une tromperie aux consommateurs.