Home Essais Fiat Essai Fiat 500X
Dopée au viagra!
Par Philippe Lacroix
Le 19 février 2015
fiat-500x-1

Pour expliquer la principale motivation de la naissance de son nouveau véhicule, Fiat le raconte dans un film publicitaire qui montre une petite pilule bleue tombant dans le réservoir d'une 500 et développant sa musculature et sa puissance tout en restant très sexy. Une dernière condition absolument indispensable pour assurer le succès à la 500X. Avec ses 5 portes et un air de crossover, elle compte bien elle aussi capitaliser sur le nombre 500 décliné avec astuce par le constructeur italien. Proposée en 4x2 ou en 4x4, la 500X offre un double visage et son prix de base à 15.990 € est un atout supplémentaire.

fiat-500x-2Bordeaux – La renaissance de la Fiat 500 en 2007 a redonné une sacrée bouffée d'oxygène au constructeur italien. En remettant au goût du jour son icône née un demi siècle plus tôt, il a réussi un coup de maître. Tant et si bien que son prénom est devenu un nom. Et désormais il décline 500 comme une marque à part dans le giron du groupe Fiat, ou presque, après avoir constaté que l'image de la 500 supplantait celle de Fiat. N'étant pas plus royaliste que le roi, Fiat capitalise sur ce nombre fétiche et s'est mis à le décliner au maximum avec les 500C, 500 Chic, 500 Abarth et même des 500L, Living et Trekking. Ces dernières ressemblant davantage à de grosses Panda, auraient pu tout aussi bien s'appeler Giardiniera comme le break 500 d'autrefois.

X comme sexy... ou la taille patron

fiat-500x-3En revanche, en donnant naissance à la X, une lettre majuscule qui fait toujours fantasmer, et en utilisant plateforme et transmission de la nouvelle Jeep Renegade, les designers de Fiat se sont appliqués à se rapprocher du look de la petite 500 (3,55 m de long) en évitant de dessiner une caisse boudinée sous prétexte d'augmenter fidèlement ses proportions qui affichent 4,25 m de long, 1,80 m de large et 1,60 m de haut. Et le résultat est particulièrement réussi, puisque la 500X présente une ligne élégante et sportive, dans la formule à la mode du crossover, susceptible de se montrer à l'aise en milieu urbain, comme en parcours plus campagnard grâce à sa version « Cross ». En effet, la 500X offre la seule opportunité dans ce créneau des compacts de se décliner en traction et en transmission intégrale. Bénéficiant de cette dernière, la 500X en véritable crossover propose un look baroudeur obtenu par l'adoption de pare-chocs spéciaux et de plaques de protection.

Un intérieur agréable et fonctionnel

fiat-500x-4

Dans l'habitacle, tout est nouveau avec un savant mélange de bon goût et de fonctionnel avec une bonne lisibilité des compteurs et notamment de l'écran multifonctions au centre de la planche de bord. Toutes les commandes tombent sous la main et sont agréables à manipuler. Le siège du conducteur comme le volant sont réglables en hauteur et profondeur. Derrière le volant, le grand cadran central affiche entre autre un rappel numérique bien utile de la vitesse. La 500X offre cinq vraies places et les passagers arrière sont plutôt bien traités avec garde au toit et largeur aux coudes suffisantes, tandis que les rangements sont légions. La banquette est rabattable selon la répartition 2/3-1/3 et le coffre, d'une contenance de 350 litres peut alors passer à 1.000 litres en deux places. Pas de roue de secours en série, mais sa place est prévue, son prix aussi, 200 € (ou 100 € la galette).

De 95 à 170 ch avec stop/start

fiat-500x-5Sous son capot, la 500X reçoit une gamme de moteurs adaptés en fonction de sa transmission. C'est ainsi que le 2 litres Diesel de 140 ch, le plus coupleux (350 Nm), est réservé uniquement à la version 4x4, en étant associé soit à une boîte mécanique à 6 rapports, soit à une boîte automatique ZF à 9 rapports, alors que le 1,6 litre essence de 110 ch, servi par une boîte mécanique à 5 rapports, est destiné seulement à la traction en costume de ville. En revanche, le 1,4 litre turbo essence de 140 ch et le 1,6 litre Diesel de 120 ch, associés à des boîtes mécaniques à 6 rapports sont disponibles avec les deux esthétiques. Une boîte auto à double embrayage est annoncée pour le 140 ch. Plus tard, la gamme s'enrichira du 1,3 litre Diesel de 95 ch et du 1.4 turbo essence de 170 ch, avec transmission intégrale et la boîte automatique à 9 rapports. Cette dernière, facturée 2.100 € et plutôt bien étagée, est en revanche très paresseuse et provoque des à-coups à chaque passage, trahissant son origine américaine.

Un caractère vraiment polyvalent

fiat-500x-6Sur la route, on constate vite une insonorisation imparfaite et une suspension sèche, notamment avec la version Diesel 4x4 (25.490 €), ce qui nuit au confort général. Par contre, malgré sa taille un peu haute, la 500X ainsi motorisée ne prend guère de roulis et montre un comportement routier honnête. Sur les chemins de terre, les suspensions remplissent cette fois mieux leur rôle et la voiture peut se permettre quelques excentricités, d'autant que ses angles d'attaque, de sortie et ventral, sont de bons niveaux, prouvant que la 500X est bien de caractère polyvalent. De plus, sur route sèche, un système déconnecte l'essieu arrière pour rouler en 4x2 et économiser du carburant. Il se reconnecte bien sûr automatiquement quand les conditions d'adhérence l'exigent.

Un équipement très complet

fiat-500x-7En version essence et traction, la 500X présente un autre visage sur la route, en se faisant plus agile, ce qui semble logique en affichant 200 kg en moins sur la balance, mais aussi moins bruyante et plus confortable. À noter que toutes les 500X sont par ailleurs équipées d'un sélecteur qui permet de choisir entre trois modes de conduite selon les conditions de route et son humeur en agissant sur le moteur, les freins, la direction et même la boîte de vitesses dans le cas d'une transmission intégrale. Sur les deux roues motrices, ce mode active le système « Traction Plus », améliorant la motricité sur des sols instable, en agissant comme un différentiel autobloquant. Enfin, l'équipement de base de la 500X est très complet et comporte les 4 vitres électriques, la détection de perte de pression des pneus, l'aide au démarrage en côte et le frein de parking électrique. En montant en gamme, elle offre entre autres le régulateur de vitesse adaptatif, l'avertisseur de franchissement de ligne et une connectivité complète avec système de navigation.

 

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

Le style très réussi

L'aménagement intérieur

L'aptitude tout chemin en 4x4

Le moteur essence 140 ch

L'équipement généreux

L'écran tactile simple et bien positionné

Le prix

 

Les moteurs Diesel bruyants

La boîte auto peu réactive

La suspension trop sèche

Les rapports de boîte trop longs

La roue de secours en option

La fiche technique de la Fiat 500X

Longueur : 4,25 m / 4,27 m en 4x4

Largeur : 1,80 m

Hauteur : 1,60 m / 1,62 m en 4x4

Empattement : 2,57 m

Volume du coffre : 350 litres à 1.000 litres

Réservoir : 48 litres

Poids : 1.275 à 1.495 kg

Moteur : essence 4 cylindres

Cylindrée : 1.598 cm3

Boîte : mécanique à 5 rapports

Transmission : roues avant

Puissance : 110 ch

Couple : 152 Nm

Vitesse : 180 km/h

Accélération : 0 à 100 km/h en 11''5

Consommation mixte : 6 litres

Émission de CO2 : 139 g/km

Moteur : essence 4 cylindres turbo

Cylindrée : 1.368 cm3

Boîte : mécanique à 6 rapports

Transmission : roue avant

Puissance : 140 ch

Couple : 230 Nm

Vitesse : 190 km/h

Accélération : 0 à 100 km/h en 9''8

Consommation mixte : 6 litres

Émission de CO2 : 139 g/km

Moteur : Diesel 4 cylindres

- Cylindrée : 1.598 cm3

Puissance : 120 ch

Couple : 320 Nm

Boîte : mécanique à 6 rapports

Vitesse : 186 km/h

Accélération : 0 à 100 km/h en 10''5

Consommation mixte en litres: 4,1

Émission de CO2 en g/km : 109

- Cylindrée : 1.956 cm3

Puissance : 140 ch

Couple : 350 Nm

Transmission : 4x4

Boîte : BM6 / BA9

Vitesse : 190 km/h

Accélération : 0 à 100 km/h en 9''8

Consommation mixte : 4,9 litres / 5,5 litres

Émission de CO2 : 130 g/km / 144 g/km