Home Essais Audi Essai Audi Q5
Du neuf dans la discrétion
Par Philippe Lacroix
Le 30 mai 2017
audi-q5-2017-1

Neuf ans après sa sortie, le Q5 fait peau neuve sans pour autant transformer son aspect général. C'est la méthode Audi adepte de la révolution douce. La nouveauté technique essentielle réside dans une suspension qui peut intégrer des ressorts pneumatiques. Une option dont ne dispose pas le Q5 de base qui s'affiche à 40.750 €.

audi-q5-2017-2Les Vannaux – Tout est nouveau ou presque dans la 2ème génération du Q5 et pourtant, il faut avoir un œil bien exercé pour faire la différence sur le plan esthétique avec l'ancienne mouture. Mais le bureau de style Audi est très conservateur et il n'est pas le seul dans le groupe Volkswagen à suivre cette philosophie qui consiste à surtout ne pas dérouter une clientèle fidèle. Et dans le monde du premium, la formule « pour vivre riche il vaut mieux vivre caché » est une nécessité afin d'éviter la convoitise ou la curiosité de son inspecteur des impôts. Ainsi, le nouveau Q5 ressemble à l'ancien Q5 avec des dimensions qui évoluent à peine, plus 34 mm en longueur, 6 mm en hauteur et 12 mm pour l'empattement. La plus grande utilisation d'acier spéciaux et d'aluminium a permis une réduction de 90 kg de la caisse... compensée en partie par une foule d'équipements supplémentaires.

Le changement dans la continuité

audi-q5-2017-3Extérieurement, le capot est positionné plus bas, trois différentes jupes existent pour différencier les versions, la fameuse calandre Singleframe est en aluminium biseauté et la signature lumineuse est caractéristique. Le profil montre une ligne d'épaulement plus marquée qui court des phares avant au feux arrière tandis que les passages de roues sont également mieux soulignés. À l'arrière le dessin du pare choc diffère selon les versions et les feux affinés à Led de série intègrent la fonction dynamique. Au bout du compte l'allure du Q5 devient plus fluide et son Cx passe de 0,34 à 0,30 grâce aussi à des volets actifs de calandre. Dans l'habitacle on retrouve l'ambiance Audi, soignée et fonctionnelle, avec un tableau de bord reprenant des éléments de l'A5, dont le « Virtual Cockpit » remplaçant les instruments classiques par un affichage TFT personnalisable mais disponible seulement à partir du troisième niveau de finition (S Line).

Une suspension à ressorts pneumatiques

audi-q5-2017-4

Sous son capot, le nouveau Q5 reprend des mécaniques éprouvées Audi. Trois Diesel constitués par un 2 litres conjugué en 150, 163 et 190 ch, le premier représentant l'accès avec une transmission traction et une boîte mécanique à 6 rapports, les deux autres étant quattro et servis par une boîte S tronic à 7 rapports. Le seul moteur essence coiffe la gamme, avec un 2 litres de 252 ch en transmission quattro et S tronic à 7 rapports. En fait, la grande nouveauté technique concerne la liaison au sol. Outre des trains roulants reprenant le principe des précédents, mais repensés pour un meilleur filtrage des inégalités de la route, la suspension peut désormais intégrer des ressorts pneumatiques proposés en option (2.350 €). Ceux-ci permettent d'améliorer le confort, le comportement et la consommation.

Beaucoup de technologie... mais en options

audi-q5-2017-5Ces ressorts pneumatiques adaptent l'assiette du véhicule en permanence en fonction de la charge du Q5. La garde au sol est réduite de 25 mm par rapport à une suspension standard, s'abaisse encore de 15 mm en mode dynamique ou au-dessus de 120 km/h. Elle peut aussi être augmentée jusqu'à 45 mm pour rouler en offroad, ou abaissée de 55 mm pour optimiser le seuil de chargement. Très utile pour un coffre qui peut se montrer généreux grâce à une banquette rabattable 40/20/40 et en option coulissante. Comme toujours chez Audi, le nombre des équipements est nombreux et souvent en options. On y recense tout ce qu'il y a de plus avancé dans le domaine des aides à la conduite, pour le stationnement ou les sorties de stationnement sans visibilité, le trafic dans les embouteillages, grâce aux radars, caméras et régulateur actif de vitesse.

Une sérénité absolue

audi-q5-2017-6En prenant possession de ce Q5 animé par le 190 ch Diesel en finition S Line haut de gamme, bien calé dans un large fauteuil aux multiples réglages électriques et derrière un tableau de bord comparable à un ordinateur avec commandes au volant, un sentiment de plénitude s'empare du conducteur dès qu'il actionne le large levier de la console centrale. Tout apparaît simple et sous contrôle malgré la stature de la voiture et sa masse qui frise les 1,9 tonne. La boîte automatique à double embrayage simplifie la vie dans les embouteillages et en conduite paisible tout en offrant de la vivacité immédiate en reprenant les commandes par impulsion du levier ou par les palettes hélas solidaires du volant. La transmission quattro est tout aussi convaincante, évoluant en traction dans la majorité des cas mais avec un transfert en douceur sur le train arrière, et jusqu'à 100 %, dès que la situation l'exige. Quant à la nouvelle suspension, elle apporte un confort étonnant, effaçant presque les passages des ralentisseurs, une douceur qui n'implique pas le roulis en virage. Un vrai tour de force. La consommation moyenne sur un long parcours très diversifié et réalisé sans brusquerie a tourné autour de 7 litres. Encore un point positif.

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

La qualité de fabrication

Un équipement haut de gamme possible

Le confort avec la suspension pneumatique

Le comportement routier très sûr

La transmission intégrale intelligente

La consommation mesurée

Un design toujours agréable

Le système de la roue de secours temporaire

 

Un design quasiment identique

Les tarifs

Les palettes solidaires du volant

Le prix des nombreuses options

Un équipement réduit en entrée de gamme

Un seul moteur essence proposé

La fiche technique de l'Audi Q5

Longueur : 4,66 m

Largeur : 1,89 m

Hauteur : 1,66 m

Empattement : 2,82 m

Coffre : 550 à 1.550 litres

Réservoir : 65 litres (70 L en essence)

Moteurs Diesel 4 cylindres

Cylindrée : 1.968 cm3

Puissance : 150 ch / 163 ch / 190 ch

Couple : 320 Nm / 400 Nm / 400 Nm

Transmission : traction / quattro / quattro

Boîte de vitesse : BVM6 / S tronic7 / S tronic 7

Poids : 1.735 kg / 1. 845 kg / 1.845 kg /

Vitesse maxi : 206 km/h / 211 km/h / 218 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 9''7 / 8''9 / 7''9

Tarifs : à partir de 40.750 € / 46.550 € / 48.050 €

Moteurs essence 4 cylindres

Cylindrée : 1.984 cm3

Puissance : 252 ch

Couple : 370 Nm

Transmission : quattro

Boîte de vitesse : S tronic7

Poids : 1.795 kg

Vitesse maxi : 237 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 6''3

Tarifs : à partir de 49.750 €

Suite au scandale provoqué par Volkswagen, lefilauto a décidé de ne plus publier les consommations et les taux d'émission des gaz polluants des automobiles issus des normes UTAC, considérant que leurs calculs débouchent sur une tromperie aux consommateurs.