Home Essais Hyundaï Essai Hyundai i30 SW
Un break au profil dynamique
Par Philippe Lacroix
Le 15 août 2017
hyundai-i30-sw-1

Très vite après le lancement de la nouvelle i30, Hyundai n'a pas tardé à compléter sa gamme avec une version break au dessin bien équilibré. Le prix de base du SW est à 25.050 €.

hyundai-i30-sw-2Vallée de Chevreuse – La 2ème génération i30 apparue en 2012 avait surpris en présentant une voiture à la personnalité très affirmée, mais la nouvelle i30 du constructeur coréen qui vient de voir le jour se montre plus classique avec la volonté affichée de se rapprocher des critères stylistiques de Audi et plus particulièrement de l'A3 occupant le même segment. Mais si la berline i30 n'a rien d'excitant, le break SW, plus cher de 1.000 €, offre un profil plus harmonieux et contentera une clientèle fidèle à cette formule souvent délaissée désormais au profit du SUV. Sur un même empattement que la berline, le SW est plus long de 24 cm au bénéfice de la partie arrière et donc du coffre crédité de 602 litres. Sièges arrière rabattus, il atteint 1.650 litres, (le volume du coffre de la berline allant de 395 à 1.300 litres). Dommage que la manipulation ne se fasse pas de l'intérieur du coffre et le plancher n'est pas tout à fait plat.

Même habitacle, mêmes moteurs

hyundai-i30-sw-3Le poste de conduite comme l'habitacle sont identiques à ceux de la berline et on trouve donc deux grands compteurs derrière un volant multifonctions et un grand écran couleur central dominant deux aérateurs et la console. Les fauteuils sont confortables et se règlent dans toutes les positions tandis qu'à l'arrière la place est correcte pour trois passagers. Les rangements ne manquent pas et la banquette dispose d'une trappe à ski. Les nouvelles technologies sont au rendez-vous avec les systèmes de connectivité tels que Apple CarPlay, Android Auto et le support de charge par induction pour smartphones. On retrouve également les mêmes motorisations à savoir deux moteurs essence, un 3 cylindres 1 litre de 120 ch et un 1,4 litre de 140 ch, et un Diesel de 1,6 litre conjugué en 110 et 136 ch. Ils sont couplés à une boîte mécanique à 6 rapports ou à une boîte automatique à double embrayage à 7 rapports (excepté pour l'essence 3 cylindres).

Des impressions positives

hyundai-i30-sw-4

Sur la route, le SW montre un comportement quasiment identique à celui de la berline, en gros progrès par rapports à la génération précédente. Il le doit à son châssis plus léger et plus rigide, une direction plus directe et des suspensions retravaillées composées à l'arrière de multibras avec une double triangulation. Pour autant, il faut souligner que l'essai s'est réalisé avec simplement deux passagers et sans bagage. Avec le Diesel de 136 ch mené à un rythme raisonnable, la consommation n'a pas dépassé 6 litres/100 km. L'insonorisation a été améliorée mais il y a encore des progrès à faire. Avec le 140 ch essence le confort acoustique est certainement bien meilleur. En revanche, on ne peut faire que des éloges à la boîte automatique fortement recommandée, malgré un supplément de 1.500 €, pour sa réactivité et son efficacité grâce à un étagement plus resserré. On peut aussi en reprendre les commandes par des palettes hélas solidaires du volant. La i30 SW se dote également des équipements de sécurité active les plus en pointe, notamment le système de freinage d'urgence autonome et la détection de fatigue.

 

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

Le style classique mais agréable

La tenue de route

La boîte auto double embrayage

Le confort général

L'équipement très complet

La capacité du coffre

 

 

Les rapports de la boîte mécanique trop longs

Les palettes solidaires du volant de la B.A.

Le bruit du Diesel en régime

La roue de secours temporaire en option 100 €

La banquette pas rabattable depuis le coffre

La fiche technique de la Hyundai i30 SW

Longueur : 4,58 m

Largeur : 1,79 m

Hauteur : 1,47 m

Empattement : 2,65 m

Coffre : 602 à 1.650 litres

Réservoir : 50 litres

Moteur essence 3 cylindres

Cylindrée : 998 cm3

Puissance : 120 ch à 6.000 tr/mn

Couple : 171 Nm de 1.500 à 4.000 tr/mn

Transmission : traction

Boîte de vitesse : BVM 6 rapports

Poids à vide : 1.245 kg

Vitesse maxi : 188 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 11''4

Tarif : à partir de 25.050 €

Moteur essence 4 cylindres

Cylindrée : 1.353 cm3

Puissance : 140 ch à 6.000 tr/mn

Couple : 242 Nm à 1.500 tr/mn

Transmission : traction

Boîte de vitesse : BVM6 / BVA7

Poids à vide : 1.262 kg / 1.284 kg

Vitesse maxi : 208 km/h / 203 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 9''2 / 9''5

Tarif : à partir de 28.950 € / 30.450 €

Moteurs Diesel 4 cylindres

Cylindrée : 1.582 cm3

- Puissance : 110 ch à 4.000 tr/mn

Couple : 280 Nm de 1.500 à 2.500 tr/mn

Transmission : traction

Boîte de vitesse : BVM6 / BVA7

Poids à vide : 1.310 kg / 1.340 kg

Vitesse maxi : 188 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 11''3 / 11''5

Tarif : à partir de 27.150 € / 28.650 €

- Puissance : 136 ch à 4.000 tr/mn

Couple : 300 Nm de 1.750 à 2.500 tr/mn

Transmission : traction

Boîte de vitesse : BVM6 / BVA7

Poids à vide : 1.310 kg / 1.340 kg

Vitesse maxi : 198 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 10''5 / 10''9

Tarif : à partir de 30.850 € / 32.350 €

Suite au scandale provoqué par Volkswagen, lefilauto a décidé de ne plus publier les consommations et les taux d'émission des gaz polluants des automobiles issus des normes UTAC, considérant que leurs calculs débouchent sur une tromperie aux consommateurs.