Home Essais Peugeot Essai Peugeot Rifter
Excuse-moi Partner...
Par Philippe Lacroix
Le 3 août 2018
peugeot-rifter-1

Peugeot lance le Rifter, successeur du Partner, avec l'ambition de faire de son nouveau ludospace un champion de caractère, de convivialité et de sérénité. Prix de départ à 23.150 €.

peugeot-rifter-2Monte-Carlo – Pour doter sa gamme d'un partenaire plus actif et plus moderne, Peugeot lance la Rifter, une excuse pour interrompre ainsi la carrière du Partner familial (le petit utilitaire conservant le nom de Partner), se donner une nouvelle motivation et franchir un cap. Pour autant, il reste le cousin du Berlingo mais Citroën n'a pas jugé utile de débaptiser sa 3ème génération bien que partageant toujours plateforme et mécaniques. Toutefois, si les deux silhouettes peuvent se confondre, le design des parties avant est carrément différent en reprenant chacune leurs nouvelles identités très personnalisées, comme la calandre très verticale de la marque au lion. Le poste de conduite du Rifter effectue la même révolution que les dernières nouveautés Peugeot en adoptant le fameux i-Cockpit avec une ergonomie préconisant une lecture des instruments tête haute et un petit volant à double méplats positionné plus bas. Effectivement, c'est un autre monde auquel il faut s'habituer.

Un côté pratique indéniable

peugeot-rifter-3Ainsi le Rifter, qui conserve l'espace utile d'un petit utilitaire dont il est issu, bénéficie de toutes les innovations de la marque pour tenter de faire une synthèse entre les berlines et les SUV en maîtrisant les coûts pour séduire les familles modestes qui ne veulent rien sacrifier aux loisirs. Aussi, sa praticité, son aménagement et sa modularité ont été particulièrement étudiés. Ses deux larges portes latérales coulissantes, qui reçoivent des vitres descendantes électriques, facilitent l'accession aux trois sièges individuels arrière de même taille et escamotables, formant un plancher plat via une simple action sur les commandes depuis le coffre. Le pavillon a été intelligemment aménagé d'une arche centrale translucide et compartimentée courant sur toute la longueur et accessible depuis les places arrières ou depuis le hayon grâce à la lunette arrière ouvrante surteintée et pourvue d'une tablette cache bagages. D'une contenance de 60 litres et 10 kg, ce rangement est complété par la capucine d'une trentaine de litres au-dessus des places avant.

Deux longueurs en 5 et 7 places

peugeot-rifter-4

Le Rifter a également l'avantage d'être proposé en version longue, 4,75 m contre 4,40 m pour le Standard, mais les deux offrent l'option de deux sièges extractibles en rang trois. Une solution plus appréciable avec l'empattement supérieur du Long, puisqu'ils sont montés sur rails avec une amplitude de réglage de 13 cm, ce qui n'est pas le cas du standard où les places conviennent surtout à des enfants. Le siège passager avant étant escamotable, cela permet d'obtenir un plancher plat intégral et une longueur de chargement allant de 2,70 m à 3,05 m. Le Rifter réunit un ensemble de technologies modernes, utiles au quotidien, et dispose de ce qui se fait de mieux avec 19 aides à la conduite garantissant un haut niveau de sécurité et toute la panoplie de la connectivité. À noter par exemple un frein électrique de série sur tous les modèles. On peut regretter un aspect des plastiques assez moyen, mais après tout une qualité supérieure ne s'impose pas à un véhicule tourné vers le loisir.

En attendant le 130 ch essence avec EAT8

peugeot-rifter-5À sa sortie, Le Rifter sera disponible avec une seule motorisation essence, le 1,2 litre 3 cylindres de 110 ch et un 1,6 litre Diesel 4 cylindres décliné en 100 et 130 ch, ce dernier bénéficiant de la boîte automatique Aisin à 8 rapports pour un supplément de 1.700 €. Il se distingue dans l'habitacle par une console centrale recevant une molette rotative sélectionnant la marche avant, arrière, le neutre et le frein électrique de parking. Des palettes fixes derrière le volant permettent de passer en mode manuel. Sur la route, la conduite du Rifter s'assimile à celui d'une berline grâce à des suspensions qui trouvent un bon compromis entre tenue de route et confort, évitant le roulis en virage malgré sa haute taille. Dommage que la direction soit trop démultipliée. Et un bon point pour l'insonorisation. Enfin, le système le Grip Control disponible en option sur tous les SUV de la marque permet au Rifter d'adapter la motricité des roues avant en fonction du terrain rencontré, sans aller jusqu'au franchissement de rifts comme son nom pourrait le laisser supposer. Il est accouplé au système d'aide à maintenir une vitesse réduite dans une forte pente.

peugeot-rifter-6

 

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

Le style

Les rangements dans le pavillon

La boîte auto EAT8

Le brio du 3 cylindres essence

Le comportement routier

Les sièges arrière escamotables

Les 2 sièges du 3ème rang sur rail en Long

La lunette arrière ouvrante

Les vitres arrière descendantes

 

Les rapports de vitesse trop longs

La démultiplication de la direction

La roue de secours galette en option 120 €

Un an d'attente pour le 130 ch essence

La fiche technique du Peugeot Rifter

Longueur : 4,40 m (standard) / 4,75 m (long)

Largeur : 1,85 m

Hauteur : 1,87 m

Empattement : 2,78 m / 2,97 m (long)

Nombre de places : 5 ou 7 en option

Coffre : sous tablette 775 à 1.414 litres /1.050 à 1.672

Réservoir : 60 litres (essence) ou 53 (Diesel) + 17 Adblue

Moteurs Essence 3 cylindres 12 soupapes

Cylindrée : 1.199 cm3

- Puissance : 110 ch à 5.500 tr/mn avec S&S

Couple : 205 Nm à 1.750 tr/mn

Transmission : BVM6

Poids : 1.387 kg / 1.430 kg

Vitesse maxi : 169 km/h / 175 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 11''7 / 11''8

Puissance fiscale : 6 CV

Prix de base : 23.150 € / 24.150 €

Malus : 53 €

Moteurs Diesel 4 cylindres turbo 16 soupapes

Cylindrée : 1.560 cm3

- Puissance : 75 ch / 100 ch

Couple : 230 Nm / 250 Nm à 1.750 tr/mn

Transmission : BM5

Poids : 1.424 kg / 1.430 kg

Vitesse maxi : 150 km/h / 170 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 17'' / 12''5

Puissance fiscale : 4 CV / 5 CV

Prix de base : non défini / 24.300 €

Malus : 0 €

- Puissance : 130 ch avec S&S

Couple : 300 Nm à 1.750 tr/mn

Transmission : BVM6 / EAT8

Poids en kg: 1.430 ou 1.506 / 1.430 ou 1.520

Vitesse maxi : 184 km/h / 180 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 10''4 ou 10''8 / 11'' ou 11''2

Puissance fiscale : 7 CV

Prix de base : 26.050 € / 29.250 € (+ 1.000 € en long)

Malus : 0 €