Home Essais Subaru Essai Subaru Impreza
L'âge de raison
Par Philippe Lacroix
Le 10 mai 2018
subaru-impreza-2017-1

D'une image sportive à celle de familiale, c'est le caractère que Subaru veut imposer à son icône Impreza, basée sur une nouvelle plateforme conçue pour recevoir toutes sortes de motorisations sauf du Diesel. Lancée avec un 114 ch essence uniquement, son tarif débute à 23.990 €.

subaru-impreza-2017-2Villarceaux – Apparue en 1992, l'Impreza a vite fait la renommée de la firme japonaise et dès sa 2ème génération en 2000, la berline s'est couverte de gloire par sa domination dans le Championnat du monde des rallyes. Aujourd'hui, Subaru lui fait exécuter un virage contrôlé en présentant la 5ème génération comme son modèle de base à destination des familles qui optent pour un choix raisonnable, mais avec la conviction que l'Impreza est le véhicule polyvalent le plus abouti et le moins cher du marché. Son style est plaisant et montre un compromis assez réussi entre berline 5 portes et break, parfois appelé break de chasse à cause de son toit incliné et du béquet abritant la vitre du hayon, une petite 3ème vitre latérale apportant de la luminosité dans l'habitacle. Les blocs optiques éffilés, le spoiler avant et les jupes latérales accentuent un caractère dynamique...absent désormais de son ADN !

Un équipement de série très complet

subaru-impreza-2017-3Déjà apprécié pour son habitabilité, l'intérieur gagne encore quelques centimètres, le coffre quelques litres, mais surtout offre un équipement extrêmement complet dans une atmosphère moins austère, même si le noir domine pour marquer la fonctionalité chère à l'esprit Subaru, démontrée dans l'organisation de la planche de bord. Ainsi, l'Impreza bénéficie de série de la climatisation automatique, de la connectivité et surtout du système d'aide à la conduite EyeSight qui garantit une sécurité préventive remarquablement fiable, et facilite la tâche du conducteur en intégrant le système de freinage précollision, le régulateur de vitesse adaptatif, l'alerte de démarrage du véhicule précédent, la gestion de l'accélération précollision, l'alerte de franchissement de ligne, l'alerte de déviation de trajectoire et l'aide au maintien dans la voie. La conduite de nuit est également facilitée par des phares directionnels et la permutation automatique des feux de route/feux de croisement.

Un Boxer essence et boîte CVT

subaru-impreza-2017-4

Côté motorisation, l'Impreza ne présente aucune alternative pour le moment avec une seule mécanique proposée, un 4 cylindres à plat 1,6 litre de 114 ch accouplé à une boîte CVT, en attendant les venues de solutions hybride et électrique. Comme la plupart des Subaru, l'Impreza est dotée d'une transmission intégrale symétrique, une technologie propre à la marque aux six étoiles, qui garantit une répartition des masses exemplaire et donc une tenue de route sans surprise en toutes circonstances. Un système électronique gère la répartition du couple sur les quatre roues, avec en temps normal 60 % sur le train avant et un transfert jusqu'à 50 % sur le train arrière en fonction de l'état de la chaussée. Quant au freinage, il est assuré par 4 disques ventilés et aucun souci à craindre de ce côté là.

Un équilibre parfait et bien assuré !

subaru-impreza-2017-5Sur la route, l'Impreza se fait apprécier par son équilibre et son confort grâce à ses suspensions, McPherson à l'avant et essieu multibras à l'arrière. La direction à assistance électrique procure une bonne sensation de conduite, en notant une absence totale de vibration.Le silence de fonctionnement est à mettre sur le plan positif, la boîte CVT restant discrète en mode économique. Elle se fait un peu plus entendre en mode dynamique puisqu'il permet au moteur d'évoluer dans les hauts régimes. Dommage que l'Impreza ne bénéficie pas de l'option palettes au volant, comme le nouveau XV, afin de reprendre les commandes de la boîtes qui simule alors 7 rapports. C'est donc un caractère paisible qui prédomine désormais pour cette nouvelle Impreza, d'où une consommation moyenne tournant autour de 8 litres, un score raisonnable pour un véhicule à 4 roues motrices permanentes de sa catégorie...unique. Enfin, les possesseurs de Subaru s'étant révélés des modèles de conduites, Subaru France a décidé d'offrir 3 ans de garanties tous risques à tous ses clients prenant livraison d'un modèle équipé du système EyeSight de plus en plus généralisé en série sur toute la gamme Subaru.

subaru-impreza-2017-6

 

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

L'équilibre général de la voiture

Une bonne habitabilité

La présentatioon en progrès

L'efficacité de la transmission intégrale

Le tarif très intéressant

La prise en charge partielle du malus

L'assurance tous risques offerte sur 3 ans

 

L'abandon de son image sportive

Des performances modestes

Pas de moteur plus puissant

La boîte CVT pas toujours réactive

Pas de palettes au volant pour la CVT

Pas de boîte mécanique proposée

La fiche technique de la Subaru Impreza 5ème génération

Longueur : 4,46 m

Largeur : 1,77 m

Hauteur : 1,48 m

Empattement : 2,67 m

Garde au sol : 13 cm

Diamètre de braquage : 10,6 m

Coffre : 385 à 1.310 litres

Réservoir : 50 litres

Motorisation

Essence 4 cylindres boxer

Cylindrée : 1.600 cm3

Puissance : 114 ch à 6.200 tr/mn

Couple : 150 Nm à 3.600 tr/mn

Transmission : intégrale permanente

Boîte de vitesses : CVT

Poids à vide : 1.358 kg / 1.376 kg (selon finition)

Jantes : 16 pouces / 17 pouces

Puissance fiscale : 6 CV / 7 CV / 8 CV

Vitesse maxi : 180 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 12''4

Tarif : à partir de 23.990 €

Malus : 1.050 € / 1.613 €

– Suite au scandale provoqué par Volkswagen, lefilauto a décidé de ne plus publier les consommations et les taux d'émission des gaz polluants des automobiles issus des normes UTAC, considérant que leurs calculs débouchent sur une tromperie aux consommateurs.