Home Essais Suzuki Essai Suzuki Vitara 1.0 4x4
Avec plus de respect !
Par Philippe Lacroix
Le 1er avril 2019
suzuki-vitara-3cyl-1

Le Vitara fait sa mutation et pour le rendre politiquement correct, en attendant l'hybridation, Suzuki le prive de Diesel et lui offre un essence 3 cylindres. À partir de 18.390 €.

suzuki-vitara-3cyl-2Samoëns – Connu depuis ses origines pour ses petits 4x4, Suzuki s'est forgé une image de baroudeur avec des véhicules au service de l'utile comme de l'agréable, permettant de rouler sur n'importe quel terrain en toute sécurité et en toute liberté : les caractéristiques des fameux SUV ou crossover, selon leurs tailles, qui font les beaux jours actuellement du marché automobile. Le constructeur japonais n'a pas eu à prendre le train en marche puisqu'il était déjà sur les rails, mais il a simplement diversifié sa gamme pour s'adapter à la demande et doper ses ventes. Ainsi, le Vitara s'est décliné en traction et sa dernière mouture apparue en 2015 se pare d'une robe élégante aux contours adoucis. Mais contrairement à la concurrence, la majorité de sa clientèle demeure adepte de la transmission intégrale.

Un 3 cylindres de 111 ch efficient

suzuki-vitara-3cyl-3Cependant, Suzuki doit faire face aux nouvelles normes de pollution mises en vigueur, et les 4x4 comme les Diesel sont particulièrement pénalisés surtout en France, par des malus décourageants. Aussi, Suzuki a décidé de bannir le Diesel et de rénover ses moteurs essence, en attendant une hybridation de l'ensemble de ses modèles dès 2020 qui va surtout redonner de la compétitivité tarifaire à ses versions 4x4. Le Vitara conserve donc le récent 4 cylindres 1,4 litre de 140 ch et adopte le 1 litre 3 cylindres turbo de 111 ch apparu sur la nouvelle Swift et venant remplacer l'ancien 4 cylindres 1,6 litre de 120 ch. Moins puissant certes, mais avec le gros avantage d'un couple bien supérieur (170 Nm contre 120 Nm) et délivré à plus bas régime (2.000 tr/mn contre 4.400 tr/mn), il montre plus de souplesse et de douceur en restant peu bruyant à condition de ne pas monter trop en régime.

Un 3 cylindres efficace et peu gourmand

suzuki-vitara-3cyl-4

Les deux moteurs sont associés à des transmisions 4x2 ou 4x4 et à des boîtes mécaniques (6 rapports pour le 140 ch et 5 pour le 111 ch) ou automatique à 6 rapports sauf pour le 111 ch en 4 roues motrices. Avec ce dernier à l'essai, l'ordinateur de bord du Vitara affiche une consommation moyenne de 7 litres, ce qui est une belle performance pour un véhicule qui peut compter au besoin sur ses 4 roues motrices et 4 modes de fonctionnement. Ainsi, par exemple en mode Normal la transmission intégrale se révèle seulement quand l'adhérence se dégrade et renvoie alors du couple sur le train arrière. En revanche, le mode Lock répartit le couple en 50/50 et fait usage d'un différentiel à glissement limité freinant toute roue qui patine, et transfèrant le couple à celles offrant une bonne adhérence. Avec une garde au sol surélevée, le Vitara est alors très à l'aise sur les chemins de terre même défoncés ou sur la neige. Dommage que les derniers rapports de boîtes soient toujours aussi longs. Mais c'est une obligation pour restreindre au mieux les émissions lors du passage devant les contrôles administratifs.

Agile aussi en milieu urbain

suzuki-vitara-3cyl-5Le Vitara animé par le 3 cylindres traction, à vocation plus urbaine, bénéficie donc de la boîte automatique. En effet, malgré les apparences, sa longueur ne dépasse pas 4,18 m ce qui le rend suffisamment agile en ville tout en présentant un bel espace habitacle et un coffre généreux. Suzuki a profité de la refonte de sa gamme moteurs pour retoucher quelques traits de son SUV qui présente désormais des inserts chromés verticaux sur une calandre à cinq fentes tandis que les blocs-feux arrière intègrent désormais trois lignes de LED et le sabot de protection arrière a été redessiné. De même, l'habitacle évolue en douceur avec un nouvel écran LCD au centre du bloc d'instrumentation, une horloge redessinée, et la présence d'un garnissage moussé sur la partie supérieure de la planche de bord augmente la qualité perçue. Enfin, tous les équipements de sécurité préventive bénéficient des technologies de dernière génération.

suzuki-vitara-3cyl-6

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

Le style statutaire

Le rapport taille/habitabilité

Le bilan consommation

Le comportement routier

Le prix

 

Les derniers rapports de boîte trop longs

Pas de boîte auto pour le 1.0 en 4x4

Une galette en roue de secours

L'écran LCD placé trop bas

Encore un peu de malus

La fiche technique du Suzuki Vitara 2019

Longueur : 4,17 m

Largeur : 1,77 m

Hauteur : 1,61 m

Empattement : 2,50 m

Garde au sol : 185 mm

Coffre : 375 litres à 1.120 litres

Réservoir : 47 litres

Moteur 3 cylindres essence de 998 cm3

Puissance : 111 ch à 5.500 tr/mn

- Transmission : 4x2 en BM5 / BVA6

Couple : 170 Nm / 160 Nm

Poids : 1.085 kg / 1.130 kg

Vitesse maxi : 180 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 11''5 / 12''5

Tarifs : à partir de 18.390 € / 21.890 €

Malus NEDC : 55 € / 113 €

- Transmission : 4x4 en BM5

Couple : 170 Nm

Poids : 1.155 kg

Vitesse maxi : 180 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 12''

Tarif : à partir de 22.590 €

Malus NEDC : 113 €

Moteur 4 cylindres essence de 1.373 cm3

Puissance : 140 ch à 5.500 tr/mn

Couple : 220 Nm de 1.500 à 4.000 tr/mn

- Transmission : 4x2 en BM6 / BVA6

Poids : 1.120 kg / 1.145 kg

Vitesse maxi : 200 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 9''5

Tarif : à partir de 23.790 € / 25.890 €

Malus NEDC : 173 € / 253 €

- Transmission : 4x4 en BM6 / BVA6

Poids : 1.195 kg / 1.220 kg

Vitesse maxi : 200 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 10''2

Tarif : à partir de 26.290 € / 27.890 €

Malus NEDC : 613 € / 953 €