Home Essais Suzuki Essai Suzuki Ignis B.A.
Avec plus d'urbanité !
Par Philippe Lacroix
Le 7 octobre 2017
suzuki-ignis-ba-01

Dès sa sortie début 2017, le nouvel Ignis a connu un succès immédiat. Suzuki propose désormais son petit SUV en boîte robotisée pour une utilisation urbaine apaisée, et avec une suspension arrière corrigée pour un début de confort. Son tarif est à 16.490 €.

suzuki-ignis-ba-02Strasbourg – Suzuki étant le grand spécialiste des petits véhicules 4x4 n'a pas tardé à se mettre à la mode SUV dans le créneau inexploité des moins de 4 mètres. Le style SUV étant dérivé de celui du style tout-terrain, le bureau de style du constructeur japonais a su trouver le compromis pour présenter une auto aux lignes originales qui accrochent l'oeil et attirent la sympathie. Un SUV ayant un look de baroudeur apprivoisé et ne nécessitant pas automatiquement des technologies de franchisseur, l'Ignis est décliné en 4x4 pour continuer à faire le bonheur des campagnards et des montagnards, mais aussi en 4x2 une transmission ''traction'' suffisante pour la population urbaine friande de ''mini haute sur patte'' pour plus facilement résoudre le problème de stationnement et escalader les trottoirs, sa garde au sol étant de 18 cm.

5 rapports robotisés

suzuki-ignis-ba-03Mais pour rester plus zen dans les embouteillages, rien de mieux que de pouvoir se passer de la pédale d'embrayage. Suzuki offre donc à l'Ignis 4x2 une boîte robotisée à 5 rapports, donc dérivée de la boîte mécanique, d'où un coût supplémentaire de seulement 900 €. Cependant, elle n'est disponible qu'en finition haute, dite Pack, qui contient la navigation, la caméra de recul et le régulateur et limiteur de vitesse. Pas de supplément de consommation d'essence à redouter, mais pas de performances à en attendre non plus avec des passages de vitesse spongieux. Pour un peu plus de réactivité de son 4 cylindres 1,2 litre de 90 ch, il est possible de reprendre les commandes de la boîte par impulsion du levier central. La consommation reste raisonnable puisqu'en ville elle approche à peine les 6 litres comme sur la route malgré une conduite un peu vive.

À l'aise en ville

suzuki-ignis-ba-04

À noter qu'avec cette boîte, l'Ignis n'est pas compatible (pour l'instant !) avec le système micro hybride léger de Suzuki (SHVS) constitué d'un alterno-démarreur apportant un supplément de couple de 50 Nm au démarrage et la coupure du moteur dès que la vitesse passe en dessous de 15 km/h. Un système certes facturé 800 € mais efficace essentiellement en ville pour réduire la consommation. Quoiqu'il en soit, l'Ignis se montre parfaitement à l'aise dans le monde urbain avec un rayon de braquage de 4,7 m, son moteur est peu bruyant et la boîte auto permet une conduite plus détendue. Sur la route, bien sûr, pas question de prestation sportive, d'autant que les rapports sont trop longs, mais son poids plume de 830 kg réduit cet inconvénient en étant aussi un élément essentiel à un comportement très sain en courbe comme en virage serré.

Un confort en progrès

suzuki-ignis-ba-05Enfin, Suzuki a eu la sagesse très vite de modifier la suspension arrière, qui semblait inexistante à ses débuts, pour offrir à ses 4 passagers un confort plus acceptable.

L'habitacle est traité dans une ambiance moderne et fraîche, grâce à une alternance de couleurs toniques proposées en fonction des 14 teintes de carrosserie disponibles. On apprécie l'ergonomie des instruments et la lisibilité du tableau de bord, notamment l'écran tactile sous forme de tablette, la connectivité, les quatre vitres électriques et les sièges avant chauffants. Les deux sièges arrière possèdent des dossiers inclinables et rabattables 50/50 mais aussi coulissants sur 165 mm. Cela permet une plus grande modularité du coffre dont le volume initial affiche 260 litres, mais inutile de chercher une roue de secours !

 

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

Une suspension améliorée

Le style amusant et original

Le rapport taille/habitabilité

Le court rayon de braquage

Le 4 cylindres essence

Le rayon de braquage

L'équipement très complet

 

La réactivité molle de la boîte robotisée

Les rapports de boîte trop longs

Pas de système SHVS possible

La B.A. disponible qu'en version haute

La direction un peu collante

Pas de roue de secours

La fiche technique de la Suzuki Ignis

Longueur : 3,70 m

Largeur : 1,66 m

Hauteur : 1,59 m

Empattement : 2,43 m

Garde au sol : 18 cm

Rayon de braquage : 4,70 m

Volume du coffre : 267 / 500 / 1.100 litres

Réservoir : 32 litres

Nombre de places : 4

Moteur : essence 4 cylindres

Cylindrée : 1.242 cm3

Puissance : 90 ch à 6.000 tr/mn

Couple : 120 Nm à 4.400 tr/mn

- Transmission : traction

Boîte : robotisée 5 rapports

Poids : 830 kg

Vitesse : 170 km/h

Accélération : 0 à 100 km/h en 12''2

Puissance administrative : 5 CV

Suite au scandale provoqué par Volkswagen, lefilauto a décidé de ne plus publier les consommations et les taux d'émission des gaz polluants des automobiles issus des normes UTAC, considérant que leurs calculs débouchent sur une tromperie aux consommateurs.