Home Essais Suzuki Essai Suzuki Vitara Diesel
Une boîte auto pour le 4x4
Par Philippe Lacroix
Le 21 janvier 2016
suzuki-vitara-diesel-ba-1

Voilà bientôt un an que la 4ème génération du Vitara est apparue dans un style réussi et très statutaire malgré sa taille d'à peine 4,17 m. Sous son capot, il offrait 120 ch avec le choix entre essence ou Diesel, mais ce dernier ne bénéficiait pas d'une boîte automatique. L'oubli est réparé mais elle est réservée uniquement à la version 4x4 en finition haut de gamme ! D'où un tarif de 27.190 €.

suzuki-vitara-diesel-ba-2Samoëns – Le nouveau Suzuki Vitara se révèle comme un véritable succès, mais sa gamme montrait des lacunes pour satisfaire une demande plus universelle. En effet, elle offrait le choix entre deux motorisations de même puissance, essence et Diesel, mais ce dernier se voyait pénaliser par l'absence d'une boîte automatique alors que la tendance va dans le sens de cette transmission devenue parfaitement efficiente au fil des progrès techniques. Désormais, le Vitara Diesel se voit associé à la boîte automatique à double embrayage, d'origine Fiat, comme le moteur, ce qui est tout à fait logique, suite à un partenariat entre les deux constructeurs. En fait, il s'agissait d'un problème d'approvisionnement, et d'ailleurs dans un premier temps, seule la version 4x4 et en finition Pack sera servie.

Une boîte automatique à double embrayage

suzuki-vitara-diesel-ba-3Au volant du Vitara ainsi pourvu, on ne peut que se réjouir de la simplicité de sa conduite et du confort qu'il apporte à son propriétaire. Sur la route et notamment sur terrain glissant ou défoncé, la transmission intégrale engendre un meilleur sentiment de sécurité tandis que la boîte automatique gère intelligemment les 6 vitesses sans le moindre à-coups, et sans se montrer plus gourmand que la boîte mécanique. Pour une conduite plus dynamique, on peut également reprendre les commandes par impulsions sur le levier de vitesses ou par des palettes derrière le volant, mais hélas solidaire de celui-ci. Toutefois, il est préférable de ne pas dépasser les 3.000 tr/mn puisque le couple et la puissance se manifestent à bas régime, et qu'au delà le rendement du Diesel s'essouffle en le faisant savoir dans l'habitacle.

Des rapports longs, des consommations basses

suzuki-vitara-diesel-ba-4

Comme c'est maintenant la coutume, pour optimiser les tests CO2, les rapports sont trop longs, les trois premiers rapports permettant 40, 80 et 130 km/h à 5.000 tr/mn... et la vitesse maxi est annoncée à 180 km/h. Autrement dit, la 5ème et la 6ème ne sont utilisables que sur autoroutes avec l'idée de brûler le moins possible de gasoil. Le bilan consommation est plus qu'honnête, puisqu'en fréquentant la ville de Genève, l'autoroute en direction Chamonix, avant d'escalader les routes tortueuses vers Samoëns, sans conduire à l'économie, puis en empruntant quelques sentiers de terre et des chemins enneigés, l'ordinateur de bord dépassait à peine les 6 litres. On est peut-être loin des 4,5 litres annoncés sur la fiche technique, mais on sait bien ce que l'on doit penser des normes UTAC...farfelues!

Efficace sur toutes surfaces

suzuki-vitara-diesel-ba-5Pour rappel, la transmission intégrale transforme le Vitara en vrai baroudeur grâce à son système Allgrip proposant quatre modes que le conducteur peut sélectionner en fonction du type de route et des conditions de conduite lui assurant une motricité maximale. De quoi affronter la boue, la neige et les chemins défoncés. Le mode Lock, par exemple, répartit le couple en 50/50 sur les trains de roulement et fait usage d'un différentiel à glissement limité freinant toute roue qui patine et transfère le couple à celles offrant une bonne adhérence. Le mode Sport, quant à lui, modifie le temps de réponse de l'accélérateur pour augmenter la nervosité et transfère du couple sur le train arrière pour une meilleure motricité. En mode Auto, le Vitara fonctionne en deux roues motrices et envoie jusqu'à 50 % du couple sur le train arrière, seulement en cas de besoin.

Un look séduisant et très bien équipé

suzuki-vitara-diesel-ba-6Par sa forme carrée et trapue, le Vitara semble imposant, et pourtant, il ne mesure que 4,17 m et ne manque pas d'élégance grâce à une ligne de toit légèrement plongeante et des boucliers savamment dessinés améliorant l'aérodynamisme, mais aussi à la possibilité d'un choix de teintes bi-colores bienvenues (une option à 850 €). L'habitacle se colore aussi avec l'insert de tableau de bords et les entourages d'ouïes de ventilation proposés en ton carrosserie. La planche de bord reçoit de série en son centre un grand écran GPS bien lisible. La banquette arrière se replie en 40-60 pour former un grand plancher plat, mais plus de roue de secours, même pas galette, désormais accessible dans le rayon accessoire. Caméra de recul, système anti-collision, régulateur et limiteur de vitesse, climatisation automatique, système audio doté de connexion de smartphone sont de série. Le grand toit panoramique est une option facturée 800 €.

 

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

Le prix de la boîte auto (1.600 €)

Le style statutaire

Le rapport taille/habitabilité

Le bilan consommation

La boîte automatique

Le comportement routier

La personnalisation

 

Pas de B.A. en version 4x2 Diesel

La B.A. réservée à la finition Pack

Les rapports de boîte trop longs

Les palettes solidaires du volant

L'insonorisation perfectible

Pas de roue de secours

La fiche technique du Suzuki Vitara Diesel B.A.

Longueur : 4,17 m

Largeur : 1,77 m

Hauteur : 1,61 m

Empattement : 2,50 m

Garde au sol : 185 mm

Poids : 1.325 kg

Coffre : 375 litres à 1.120 litres

Réservoir : 47 litres

Moteur : 4 cylindres Diesel de 1.598 cm3

Puissance : 120 ch

Couple : 320 Nm

Transmission :4x4

Boîte de vitesses : automatique 6 rapports

Vitesse maxi : 180 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 12''4

Suite au scandale provoqué par Volkswagen, lefilauto a décidé de ne plus publier les consommations et les taux d'émission des gaz polluants des automobiles issus des normes UTAC, considérant que leurs calculs débouchent sur une tromperie aux consommateurs.