Home Essais Ford Essai Ford Puma
Séduisant... et hybride
Par Philippe Lacroix
Le 12 mars 2020
ford-puma-1

Ford poursuit son offensive sur le segment des SUV, avec le lancement du Puma à la carrure athlétique et motorisé au départ avec une hybridation légère. Prix de départ à 22.900 €.

ford-puma-2Calas-The Camp – Le puma est considéré comme une espèce disparue depuis quelques années. Ford avait bien cherché à faire revivre son nom en 1997 en lançant un petit coupé trapu reprenant l'aspect de ce félin solitaire à l'espérance de vie assez courte... mais toujours plus longue que celle du Ford Puma qui ne dura que 5 ans. Aujourd'hui, le constructeur américain fait renaître son Puma à travers un SUV compact, la coqueluche actuelle du marché européen. Cette formule préférée du moment (qui dure) de la clientèle du Vieux Continent s'est répandue comme un virus et en plusieurs catégories. Celui-là ne fait tousser personne et donne plutôt le sourire à ceux qui en profitent, d'autant que le nouveau Puma affiche un style particulièrement athlétique et séduisant, en conservant un air de famille avec le coupé d'autrefois.

Un aménagement fonctionnel et pratique

ford-puma-3Extérieurement, il montre des formes généreuses, une large calandre, des projecteurs à Led étirés et des ailes galbées. Long de 4.19 m, le Puma repose sur une plate-forme de Fiesta dont les voies avant et arrière ont été accrues de 6 cm, pour assurer une bonne assise malgré une garde au sol de 14 cm et une hauteur accrue de 5 cm, soit 1,55 m. Dans l'habitacle, on retrouve la planche de bord de la Fiesta et les même contre-portes qui ont l'avantage d'être fonctionnelles et une lecture facile des compteurs et de l'écran GPS en haut de la console centrale. Côté pratique, les sièges avant et arrière sont proposés avec des tissus amovibles et lavables selon la finition. Le coffre est aménagé avec un compartiment spécifique de stockage profond capable de recevoir, par exemple, deux sacs de golf en position verticale, et son revêtement résistant, avec un inédit bouchon de vidange, facilite le nettoyage à l'eau.

Une assistance électrique bienvenue

ford-puma-4

Comme annoncé par Ford, chaque nouveau modèle apparaîtra désormais dans une ou plusieurs versions électrifiées. Le Puma bénéficie donc dès son lancement d'une hybridation légère qui s'adapte aux plateformes classiques en ajoutant un alterno-démarreur 11.5 kW ou 15 ch et une batterie 48V au moteur essence. La batterie se recharge lors des phases de décélération et de freinage, pour ensuite fournir une assistance électrique lors des démarrages et accélérations afin de réduire la consommation de carburant. Disponible en deux niveaux de puissance 125 ch et 155 ch, le moteur 3 cylindres turbo de 999 cm3 est également doté d'un système de désactivation de cylindre, qui stoppe automatiquement l'un des cylindres lorsque la pleine capacité n'est pas nécessaire, par exemple en roue libre ou à allure constante.

Un excellent comportement routier

ford-puma-5Sur la route, le Puma montre un comportement plutôt convaincant. Il a d'abord l'avantage d'offrir cinq modes de conduite permettant au conducteur de s'adapter aux conditions de la route, à la météo et au terrain. Chaque mode dispose par ailleurs d'un affichage graphique unique au niveau du tableau de bord. Le plus remarquable est sa tenue de route grâce à un train arrière très agile qui fait oublier que la voiture est une traction donnant lieu habituellement à du sous-virage. Aidé par une direction directe, le Puma vire de façon très neutre et s'apprécie davantage encore avec la finition ST Line qui se démarque par une suspension sport et des jantes de 18 pouces. La finition Titanium se veut plus sage et plus confortable. Le reproche principal étant comme toujours des rapports de boîte bien trop longs, notamment avec le 125 ch. Même avec le surplus de puissance de l'alterno-démarreur, la voiture à du mal à se relancer à bas régime.

Un équipement généreux

ford-puma-6Sur le plan équipement, le Puma est assez bien doté dès son entrée de gamme avec des jantes en alliage, des antibrouillard, le système de navigation et même les sièges avant massant... mais chauffant reste une option, tandis que la roue de secours galette optionnelle perd sa place au profit de la batterie 48 V. Bien entendu les aides à la conduite font le plein et pour cela le Puma s'entoure de 12 capteurs ultrasons, 3 radars et 2 caméras afin de protéger les occupants d'accidents potentiels. Une version essence non-hybride de 125 ch avec, en option, une transmission automatique à double embrayage à 7 rapports, ainsi qu'un Diesel de 120 ch compléteront la gamme courant 2020.

 

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

Le style très réussi

L'équipement généreux

L'écran tactile simple et bien positionné

La direction directe

Le châssis efficace

La consommation modérée

Le tonus du 155 ch

 

L'ambiance intérieure un peu triste

Les rapports de boîte trop longs

Pas de boîte auto prévue pour le 155 ch

Même pas de roue de secours galette

La fiche technique du Ford Puma

Longueur : 4,19 m

Largeur : 1,80 m

Hauteur : 1,55 m

Empattement : 2,59 m

Coffre : 402 à 1.161 litres

Réservoir : 42 litres

Poids : 1.280 kg

Moteur essence 3 cylindres turbo

Cylindrée : 999 cm3

- Puissance : 125 ch à 6.000 tr/mn

Alterno-démarreur : 15 ch

Batterie au lithium ion : 48 V

Couple : 170 Nm / 200 Nm à 1.750 tr/mn

Boîte : manuelle 6 rapports

Transmission : roues avant

Vitesse : 191 km/h

Accélération : 0 à 100 km/h en 9''8

Consommation mixte : 5,8 litres

Émission de CO2 en WLTP: 125 g/km

Tarif : à partir de 22.900 €

- Puissance : 155 ch à 6.000 tr/mn

Alterno-démarreur : 15 ch

Batterie au lithium ion : 48 V

Couple : 190 Nm / 220 Nm à 3.000 tr/mn

Boîte : manuelle à 6 rapports

Transmission : roues avant

Vitesse : 205 km/h

Accélération : 0 à 100 km/h en 9''

Consommation mixte : 5,6 litres

Émission de CO2 en WLTP : 127 g/km

Tarif : à partir de 23.900 €