Home Essais Seat Essai Seat Leon SC
Esthétiquement réussie
Par Philippe Lacroix
Le 5 mai 2013
seat-leon-sc-1

La Leon, c'est le modèle phare de Seat, celle qui a écrit les pages de gloire de la marque espagnole avec ses deux titres mondiaux en WTCC. Jusqu'alors, elle se présentait avec une seule livrée, en 5 portes, mais la 3ème génération qui a vu le jour dernièrement se décline désormais également en coupé 3 portes pour lui offrir une touche plus sportive. La ligne musclée et fluide en même temps de cette Leon SC est remarquable et son tarif qui démarre à 14.860 € démontre que la beauté n'est pas un luxe.

seat-leon-sc-2Genève – La marque espagnole Seat fait partie du groupe Volkswagen depuis 1986 et bénéficie donc de sa banque d'organes, mais en général comme pour Skoda absorbé en 1991, elle n'avait droit aux dernières évolutions technologiques qu'avec un certain temps de retard. Ce n'est plus le cas avec l'avènement de la nouvelle Leon qui reprend les mêmes bases mécaniques de la dernière Golf, la série VII. Autrement dit, on peut considérer la Leon comme une version latine de la Golf, avec les mêmes qualités routières mais avec une robe un peu plus affriolante. Dans ce désir de plaire encore davantage, Seat complète aujourd'hui sa gamme avec une version coupé 3 portes au profil arrière agréablement retouché. En effet, il ne s'agit pas de deux grandes portes remplaçant quatre portes comme on le voit sur la Golf, mais d'une transformation esthétique plus radicale engendrant un raccourcissement de l'empattement de 35 mm et une longueur ramenée à 4,23 m.

Elle joue du triangle

seat-leon-sc-3Plus courte de 30 mm et plus basse de 13 mm que la berline, les vitres arrière de la SC s'étirent en épousant la ligne du hayon plus inclinée de 19°. En revanche, la partie avant est identique à la Leon avec une même calandre encadrée par des blocs optiques jouant avec des formes triangulaires accompagnées de Leds pour une signature diurne originale. Les coques des rétroviseurs extérieurs reprennent également un aspect en triangle. L'habitacle reste le même que celui de la berline avec une planche de bord bien construite et fonctionnelle, recouverte de plastique moussé et à l'assemblage de qualité. L'écran GPS au sommet de la console centrale est à la bonne hauteur des yeux. Il est juste un peu moins pratique d'accéder aux places arrière, mais l'espace et la garde au toit pour les passagers demeurent presque similaires. Le volume du coffre reste inchangé à 380 litres, mais peut évoluer en abaissant la banquette. Il accueille un kit anti-crevaison, la roue de secours galette étant une option à 55 €.

La panoplie habituelle des moteurs du groupe VW

seat-leon-sc-4

Rien de nouveau sous le capot et les motorisations sont les même que celles qui animent la berline à savoir en Diesel, un 1,6 litre décliné en 90 ch et 105 ch et un 2 litres de 150 ch ou 184 ch, et en essence un 1,2 litre de 86 ch ou 105 ch, un 1,4 litre de 122 ch ou 140 ch et un 1,8 litre de 180 ch. À part les moteurs de base inférieurs à 100 ch, ils disposent tous du système Stop/Start et d'un choix entre une boîte mécanique ou DSG, cette dernière n'étant pas disponible sur le 1,4 essence !

Côté châssis, on retrouve comme sur la VW Golf une suspension avant indépendante type MacPherson et à l'arrière un essieu à torsion ou une solution plus évoluée avec des multibras et ressorts hélicoïdaux pour les mécaniques de plus de 150 ch. Toutes les économies sont bonnes à prendre. À noter que la masse de la nouvelle Leon s'est allégée de 110 kg par rapport à la précédente génération et que la SC est encore plus légère de 20 kg.

De quoi se faire plaisir

seat-leon-sc-5La vue de cette aguichante Leon SC donne surtout envie de conduire le modèle le plus sportif, soit le 180 ch en finition FR bien campé sur ses jantes de 17 pouces, et bien calé dans des sièges semi-baquet. Précision sur le sigle FR, voulant dire initialement Formula Racing, qui représente désormais une finition sportive et non plus seulement une version mécaniquement sportive, bien que son châssis soit abaissé de 15 mm. Ainsi pourvue, la Leon SC démontre un joli caractère et une agilité remarquable avec un moteur qui monte sans faiblir dans les tours jusqu'à 6.500 tr/mn avec passage immédiat sur le rapport supérieur quand il est accouplé à la boîte DSG à 7 rapports. Les commandes de cette dernière peuvent se faire aussi par des palettes solidaire du volant, pas toujours pratique d'utilisation dans les enchaînement de virages en montagne. La tenue de route est impeccable, le freinage efficace et la direction précise. Un ramage qui vaut son plumage.

Toute la dernière technologie du groupe VW

seat-leon-sc-6Pour avoir testé également le 150 ch Diesel, les sensations sont moins excitantes, à cause d'un moteur, coupleux certes, mais moins tonique et pesant davantage sur le train avant, alors que le train arrière n'est pas aussi bien guidé. Mais par les temps qui courent, la conduite trop dynamique est à ranger au placard et le mode éco-conduite est préconisé, ce qui revient à mettre au second plan le comportement routier de sa voiture qui n'a plus besoin des dernières évolutions techniques pour offrir le maximum de sécurité. Il suffit de compter sur l'ESP, par exemple, qui s'est généralisé, pour compenser une entrée en virage hasardeuse. La Leon SC propose ainsi selon ses versions, des systèmes d'aide à la conduite tels que les feux de route intelligents , l'alerte de franchissement de ligne et le détecteur de fatigue. Autant de technologies modernes développées dans le groupe VW et donc en application sur la Golf (3 portes) dont les tarifs sont en moyenne supérieurs de 3.000 € par rapport à la Leon SC. Ce qui demande réflexion ! Personnellement, le choix est vite fait.

Voir aussi l'essai vidéo de la Seat Leon SC

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

L'agilité avec moteurs essence

Le style parfait

Le rapport prix/équipement

La consommation

L'habitabilité

 

Le bruit du Diesel

Les rapports de boîte trop longs

Pas de roue de secours de série

La fiche technique de la Seat Leon SC

Longueur : 4,23 m

Largeur : 1,81 m

Hauteur : 1,45 m

Empattement : 2,60 m

Coffre : 380 litres

Réservoir : 50 litres

Poids : 1.168 kg à 1.285 kg

- Motorisations essence

- Cylindrée : 1.197 cm3

Puissance : 85 ch/105 ch

Couple : 160 Nm/175 Nm

Émission CO2/km : 119 g/114 g ou 112 g avec DSG

- Cylindrée : 1.395 cm3

Puissance : 122 ch/140 ch

Couple : 200 Nm/250 Nm

Emission CO2/km : 120 g/119 g

- Cylindrée : 1.798 cm3

Puissance : 180 ch

Couple : 250 Nm

Émission CO2/km : 137 g ou 132 g avec DSG

- Motorisations Diesel

- Cylindrée : 1.598 cm3

Puissance : 90 ch/105 ch

Couple : 230 Nm/250 Nm

Émission CO2:km : 108 g/99 g ou 102 g avec DSG

- Cylindrée : 1.968 cm3

Puissance : 150 ch/184 ch

Couple : 320 Nm/380 Nm

Émission CO2:km : 106 ou 117 g avec DSG/109 g