Home Essais Kia Essai Kia Niro
Exclusivement hybride
Par Philippe Lacroix
Le 25 juillet 2016
kia-niro-1

Kia propose désormais un SUV à motorisation hybride en donnant naissance au Niro. Une première dans le créneau des compactes. Carrosserie exclusive pour une mécanique exclusive permettant un bilan consommation inférieur à 5 litres au 100 km, le tarif du Niro démarre à 26.990 €.

kia-niro-2Barcelone – Kia a su donner une identité à ses dernières créations en créant un style de calandre original. Ainsi, les modèles de la marque coréenne s'identifient facilement sans avoir à supporter un logo ostentatoire sur sa face avant comme le font certains constructeurs en mal d'imagination. Une calandre baptisée fièrement « nez de tigre ». Pour autant, le Niro n'a pas mis un tigre dans son moteur, mais lui a collé un additif électrique, histoire de lui donner un supplément de puissance sans puiser dans son réservoir d'essence. Il s'agit d'un système assez classique qui a fait la fortune de Toyota et le succès de la Prius, soit un moteur essence de 1,6 litre de 105 ch épaulé par un moteur électrique de 44 ch, ce dernier prenant son énergie dans une batterie lithium-ion de seulement 33 kg placée sous la banquette arrière. Dans le meilleur des cas, la puissance combinée culmine à 141 ch.

Une allure robuste et dynamique

kia-niro-3Kia aurait pu monter cette mécanique sur son nouveau Sportage en faisant subir quelques modifications à son châssis, mais le constructeur coréen a préféré marquer le coup en offrant une toute nouvelle caisse posée sur une nouvelle plateforme à son premier SUV hybride. En fait, ce nouveau véhicule préfigure le début d'une gamme qui recevra plus tard un système hybride rechargeable puis une motorisation uniquement électrique. Les bureaux de style Kia basés aux États-Unis et en Corée se sont donc penchés sur le Niro pour lui dessiner une robe assez réussie dans un esprit très classique mêlant l'aspect de robustesse et de dynamisme. Plus court de 13 cm et moins haut de 10 cm que le Sportage, le Niro présente un profil avec une 3ème vitre de custode donnant un surcroît de lumière dans l'habitacle et de visibilité arrière. Son Cx s'affiche à un remarquable 0,29, dans sa version de base avec jantes alu de 16 pouces... coiffées d'enjoliveurs aéros !

Espace et équipement complet

kia-niro-4

L'espace intérieur est quasiment équivalent à celui du Sportage, autrement dit généreux, pour accueillir cinq passagers. En revanche, le Niro étant plus court, c'est le coffre qui affiche une contenance inférieure de 80 litres. Mais ses 427 litres peuvent suffire largement, d'autant que la banquette est rabattable en 60/40, tandis que sous le plancher, il est possible de loger une roue de secours temporaire... disponible en accessoire. La configuration de la planche de bord très linéaire n'a rien d'original mais a le mérite d'être fonctionnelle pour la lecture des compteurs derrière le volant et d'avoir accès aisément aux commandes de la climatisation et de l'écran tactile d'infodivertissement et de navigation. En fonction du degré de finition et des packs choisis, l'écran de 7 ou 8 pouces sert aussi à afficher les images de la caméra de recul ou le fonctionnement du système hybride. Le compteur gauche du tableau de bord affiche quant à lui le degré de charge de la batterie et le style de conduite instantanée.

Une puissance évolutive

kia-niro-5En démarrant avec douceur, le Niro peut évoluer pendant plus d'un kilomètre uniquement sur le moteur électrique. Sans bruit et sans pollution. Mais une fois la batterie en grande partie déchargée, le moteur thermique prend le relais et ne peut plus compter que sur ses 105 ch en attendant que ces derniers ou des freinages regonflent les accus. Autrement dit, malgré l'emploi de beaucoup d'alu et d'acier spéciaux pour la caisse et la structure, c'est tout de même 1.500 kg à faire avancer et il vaut mieux pouvoir compter sur le moteur électrique. En fait, il est rare d'avoir à sa disposition les 141 ch de l'ensemble du système qui agit uniquement sur le train avant, et en moyenne le Niro évolue avec 120 à 130 ch à la pédale d'accélérateur. Pas question de conduite sportive, mais ce n'est pas la philosophie d'un SUV hybride. Toutefois avec du monde à bord et le coffre rempli, le conducteur du Niro serait plus à l'aise avec un peu plus de puissance.

Entre 4 et 9 litres... selon l'humeur

kia-niro-6Cependant en passant sur le mode manuel de la boîte auto, il est possible d'obtenir un meilleur rendement mais la consommation dépasse alors facilement les 8 litres. Une manière aussi de profiter du bon équilibre de la voiture, d'apprécier la tenue de route (notamment en jantes de 18 pouces chaussées de Michelin Pilot Sport) et la qualité des suspensions, bien que sur certains ralentisseurs en ville, l'amortissement se révèle un peu sec. La direction est relativement précise, sans pour autant transmettre un bon ''ressenti'' dans le volant, et le freinage donne les meilleures garanties de sécurité, sans oublier que le Niro possède toutes les aides à la conduite possibles aujourd'hui, en série ou en option. Bien entendu, en adoptant un rythme écologique préconisant la contemplation des paysages, on peut se consoler en constatant une jauge d'essence sans réaction, autorisant une autonomie de 1.000 km. Sauf que pour les parcourir le temps doit paraître bien long. Quoiqu'il en soit, dans ce créneau de SUV, le Kia Niro est seul au monde. Pour le moment. Et c'est tellement mieux qu'un Diesel, sans dépenser davantage à la pompe !

 

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

Le style sympa

L'habitabilité

L'autonomie possible

La consommation en ville

Le confort d'une vraie boîte automatique

L'équipement complet

Le prix

La garantie de 7 ans

 

Le manque de dynamisme

L'amortissement un peu sec

La B.A. lente pour une double embrayage

Pas de palettes au volant pour la B.A.

Pas de banquette coulissante

Les enjoliveurs sur les jantes alu

Pas de roues de secours

La fiche technique du Kia Niro

Longueur : 4,35 m

Largeur : 1,80 m

Hauteur : 1,53 m

Empattement : 2,70 m

Volume du coffre : 427 dm3 à 1.425 dm3

Réservoir : 45 litres

Poids : 1.500 kg

Transmission : roues avant

Moteur thermique : essence 4 cylindres

Cylindrée : 1.580 cm3

Puissance : 105 ch à 5.700 tr/mn

Couple : 147 Nm à 4.000 tr/mn

Moteur électrique : synchrone

Puissance : 44 ch de 1.800 à 2.500 tr/mn

Couple : 170 Nm de 0 à 1.800 tr/mn

Puissance combinée : 141 ch

Couple combiné : 265 Nm de 1.000 à 2.400 tr/mn

Boîte : automatique double embrayage à 6 rapports

Vitesse : 162 km/h

Accélération : 0 à 100 km/h en 11''5

Suite au scandale provoqué par Volkswagen, lefilauto a décidé de ne plus publier les consommations et les taux d'émission des gaz polluants des automobiles issus des normes UTAC, considérant que leurs calculs débouchent sur une tromperie aux consommateurs.