Home Essais Skoda Essai Skoda Octavia 3
Toujours plus d'espace
Par Philippe Lacroix
Le 20 avril 2013
skoda-octavia-3-1

Avec l'arrivée de la Rapid, il était évident que la 3ème génération de l'Octavia était prête à voir le jour afin de rééquilibrer la gamme de Skoda chapeautée par la Superb. Voilà donc l'icône de la marque germano-tchèque qui apparaît en ayant grandi comme il se doit pour offrir plus d'espace aux passagers dans un style... Octavia, autrement dit classique, sobre et bien équilibré, mais sans émotion. Elle bénéficie évidemment de mécaniques améliorées, puisées dans la banque Volkswagen, et d'un tarif modéré qui démarre à 17.850 €.

 

skoda-octavia-3-2Gordes – Entre la Rapid de 4,48 m et la Superb de 4,84 m, il y a juste au milieu la nouvelle Octavia avec ses 4,66 m et ses 8 cm de plus par rapport à la première nommée et ses 8 cm de moins face à l'autre, prouvant tout le pragmatisme et la rigueur germanique dans l'élaboration d'une gamme. La démonstration logique se poursuit avec son empattement de 2,69 m, soit 9 cm de plus que la Rapid et 11 cm de moins que la Superb qui se traduit par un coffre de 590 litres, soit 40 litres de plus que la petite sœur et 43 litres de moins que la grande. Voilà donc une famille où chacune est bien à sa place, mais dans une même allure esthétique et dans le même esprit, à savoir présenter l'habitacle et le coffre les plus généreux de leurs catégories respectives. La nouvelle Octavia apparaît dans ce contexte, avec un habit sans surprise dont les feux arrière présentent une similitude avec ceux d'une ancienne Audi A4 encadrant un panneau de hayon curieusement nervuré.

Un espace intérieur généreux

skoda-octavia-3-3L'habitabilité est un atout que Skoda privilégie pour ses voitures, et dans son segment, l'Octavia a toujours été une référence en la matière. La génération 3 en est l'exemple et fait mieux que sa devancière, en toute logique d'ailleurs puisque ses mensurations s'allongent de 90 mm en longueur, 45 mm en largeur tandis que l'empattement gagne 108 mm. Autrement dit, il ne manque pas d'espace pour les passagers, notamment ceux à l'arrière, si souvent sacrifiés, qui ont tout loisir d'allonger leurs jambes. De plus, la contenance du coffre progresse de 30 litres tout en recevant une vraie roue de secours.

Quant à l'aménagement intérieur, il se montre rationnel avec de nombreux rangements et l'ambiance à bord se révèle agréable surtout en finition ivoire. La planche de bord parfaitement fonctionnelle et habillée de plastiques moussés ne déroge pas à l'esprit très classique de Skoda.

6 moteurs de 85 ch à 180 ch

skoda-octavia-3-4

Pour les motorisations, Skoda est allé faire ses courses dans la banque Volkswagen et il a retenu pour l'Octavia 4 moteurs essence et 2 Diesel. Pour les essence, il s'agit d'un 1,2 litre décliné en 85 ch et 105 ch, d'un 1,4 litre de 140 ch et d'un 1,8 litre de 180 ch. Seul le 85 ch ne dispose que d'une boîte mécanique à 5 rapports, alors que le 180 ch offre le choix entre une boîte mécanique à 6 rapports ou une boîte DSG à 7 rapports à carter sec. Pour les Diesel, le choix se fait entre un 1,6 litre de 105 ch et un 2 litres de 150 ch. Le premier est servi par une boîte mécanique à 5 rapports ou par une DSG 7, le second par une boîte mécanique à 6 rapports ou une DSG 6 à bain d'huile afin de supporter le couple de 320 Nm.

À part le 85 ch de base, tous les moteurs sont équipés en série du Stop & Start, de la récupération d'énergie au freinage et de pneus à faible résistance au roulement, ce qui contribue à des consommations assez modestes.

Sobriété ne va pas avec vivacité

skoda-octavia-3-5À la fin de l'année apparaîtra une incontournable Gereenline animée du 1.6 Diesel, avec une puissance portée à 110 ch, accouplé à une boîte mécanique à 5 rapports très longs. De quoi se glorifier de 3,3 litres de consommation moyenne, de 87 g/km de rejet de CO2 pour encaisser 550 € de bonus. .. le seul plaisir à connaître dans cette affaire. Car le plaisir de conduire restera aux abonnés absents. Pour preuve, la conduite de la 105 ch Diesel qui nécessite un recours fréquent au levier de vitesse afin de donner un peu de vie au 1.300 kg de l'Octavia Diesel de base. Un poids d'ailleurs peu élevé compte tenu de son gabarit et alléger d'une centaine de kilos par rapport à sa devancière, grâce à l'utilisation d'acier à haute résistance élastique. Bref, pour apprécier la voiture destinée à transporter une famille et ses bagages, en restant dans le monde du Diesel, le 150 ch s'impose et la DSG est d'un agrément incomparable valant bien ses 1.500 € supplémentaires.

Plus homogène avec l'essence

skoda-octavia-3-6Mais les motorisations essence mettront mieux en évidence le bon comportement routier de l'Octavia par le fait d'un train avant moins chargé de 90 kg, en y ajoutant un bruit plus feutré et des montées en régime linéaires sur une plage plus importante. En n'oubliant pas que le coût d'entretien d'un moteur essence reste plus faible. À l'achat aussi.

Enfin, il faut ajouter que l'Octavia roule avec son temps et en sécurité. En effet, les ingénieurs de Skoda ont développé un éventail de systèmes de sécurité à la pointe de la technologie, notamment la gestion des feux de route intelligents, le système qui assure le maintien dans la file, le déclenchement automatique du freinage pour prévenir d'un choc frontal imminent, ou encore un détecteur de fatigue. Le GPS est en option, mais il manque toutefois une caméra de recul, bien pratique pour le stationnement.

 

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

Le style équilibré et indémodable

L'habitabilité

La capacité du coffre

L'équipement

Le tarif encore concurrentiel

 

Un style sans surprise

Les plis du panneau de la face arrière

Les rapports de boîte bien trop longs

Pas de caméra de recul

La fiche technique de la Skoda Octavia

Longueur : 4,66 m

Largeur : 1,81 m

Hauteur : 1,46 m

Empatte : 2,69 mm

Coffre : 590 litres à 1.580 litres

Réservoir : 50 litres

Poids : 1.215 kg à 1.335 kg

Motorisations:  4 cylindres

- ESSENCE

- Cylindrée : 1.197 cm3

Puissance : 85 ch – 5 vitesses

Couple : 160 Nm

Consommation : 5,2 litres/100 km

Émissions : 119 g/km

- Cylindrée : 1.197 cm3

Puissance : 105 ch – 6 vitesses

Couple : 175 Nm

Consommation : 4,4 litres/100 km

Émissions : 114 g/km

- Cylindrée : 1.395 cm3

Puissance : 140 ch

Couple : 250 Nm

Consommation : 5,3 litres/100 km

Émissions : 121 g/km

- Cylindrée : 1.798 cm3

Puissance : 180 ch

Couple : 250 Nm

Consommation : 6,1 l/100 km/5,7 l en DSG6

Émissions : 141 g/km - 131 g/km en DSG6

- DIESEL

- Cylindrée : 1.598 cm3

Puissance : 105 ch

Couple : 250 Nm

Consommation : 3,8 l/100 km (BM5) - 3,9 l/100 km (DSG7)

Émissions : 99 g/km (BM5) - 102 (DSG7)

- Cylindrée : 1.968 cm3

Puissance : 150 ch

Couple : 320 Nm

Consommation : 4,1 l/100 km (BM6) - 4,5 l/100 km (DSG7)

Émissions : 106 g/km (BM6) - 119 g/km (DSG7)