Essai Skoda Fabia
Imprimer
Attirante à plus d'un titre
Par Philippe Lacroix
Le 22 décembre 2014
skoda-fabia-1

Le passage au 21ème siècle a signé le changement d'orientation de Skoda qui a voulu passer d'une image de voiture basique et bon marché à celle d'une voiture moderne et attirante au juste prix. Aujourd'hui, avec l'avènement de la 3ème génération de Fabia, le constructeur germano-tchèque va plus loin et présente un produit au design plus élaboré et bénéficiant de technologies de dernière génération notamment en matière de connectivité. Pour autant, son tarif demeure réaliste en démarrant à 12.640 €.

skoda-fabia-2Aix-en-Provence – Dans les pays de l'Est, Skoda était au tout début du siècle dernier une marque prestigieuse, mais la Tchécoslovaquie étant passée sous le joug du bloc communiste après celle qu'on appelle chez nous la dernière guerre, le constructeur a vu ses bureaux d'études fermés et ses investissements réduits à néant. Il aura fallu attendre la chute du mur de Berlin et son rachat par le groupe Volkswagen en 1991 pour voir les voitures Skoda retrouver une certaine modernité. Bien que bénéficiant alors d'outils industriels dernier cri installés en République Tchèque, Skoda est apparu comme la marque « low cost » du groupe allemand. Mais aujourd'hui le temps est fini des véhicules héritant des technologies de génération précédente et voilà donc la nouvelle Fabia conçue sur la même plate-forme que les Audi A1 et VW Polo et recevant des mécaniques similaires.

Un style sobre mais plaisant

skoda-fabia-3Ainsi, les nouveaux propriétaires de voitures Skoda n'ont plus de complexes à ruminer face à la concurrence, d'autant que le style a aussi évolué dans le bon sens et la nouvelle Fabia possède désormais un charme esthétique indéniable pour séduire la clientèle. Longue de 3,99 m, et à peine plus courte de 8 mm par rapport à la génération précédente, mais plus large de 9 cm et plus basse de 3 cm, elle présente des proportions harmonieuses, bien campées sur des roues de 15 à 17 pouces selon les versions. Les larges blocs optiques intégrant des feux de jour à Leds encadrent la calandre caractéristique de Skoda, tandis que des projecteurs antibrouillard sont proposés en option de part et d'autre de la prise d'air de la jupe avant. À l'arrière les feux presque carrés arborent de nuit le C traditionnel de la marque. En fait, cette nouvelle Fabia ressemblent curieusement à la Polo avec des traits juste un peu plus marqués.

Branché à bon marché

skoda-fabia-4

À noter encore de nouveaux coloris de carrosserie et une option bicolore qui la rend encore plus pimpante. On retrouve cette fraîcheur dans l'habitacle, qui reçoit de séduisantes combinaisons de coloris et de vastes possibilités de personnalisation. Le concept intérieur est totalement inédit, avec une planche de bord entièrement repensée, au grand bénéfice de l'écran d'info-divertissements qui gagne en lisibilité en remontant en haut de la console centrale et en échangeant sa place avec le système de ventilation. Un choix qui s'imposait notamment pour mieux visualiser les indications du guidage routier envoyées depuis une application d'un smartphone compatible et branché à l'aide d'un câble USB. Il suffit d'activer le mode MirrorLin (miroir sur smartphone), sur l'autoradio. Une solution qui permet aussi d'écouter sa propre musique. Une bonne astuce pour disposer d'un GPS à bon marché.

Le plein d'astuces

skoda-fabia-5La Skoda Fabia accueille cinq passagers et bagages à son bord dans de bonnes conditions. L'habitacle est un peu plus spacieux et le volume du coffre gagne 15 litres et devient le plus important du segment, tout en accueillant une vraie roue de secours. En rabattant les sièges arrière (60/40), la capacité de chargement peut être portée à un maximum de 1.150 litres. La Fabia montre aussi plein d'astuces avec de nombreux rangements, et par exemple, elle dispose d'une raclette à givre située au niveau de la trappe du réservoir. De même, téléphones portables, smartphones ou encore iPods trouveront leur place sur le nouveau support multimédia intégré au porte-gobelet de la console centrale. Le gilet de sécurité pourra quant à lui être rangé de manière pratique dans un compartiment spécial de la porte conducteur. Une poubelle amovible est proposée pour être placée dans la contre-porte.

Essence et Diesel de 60 à 110 ch

skoda-fabia-6Sous le capot de la Fabia, on retrouve évidemment toute une série de moteurs, conformes à la norme Euro 6, avec système Start/Stop et récupération d'énergie au freinage, puisés dans la banque d'organes du groupe VW et déjà en service notamment sur sa cousine Polo. Il s'agit en essence du 3 cylindres 1 litre décliné en 60 et 75 ch et du 4 cylindres 1,2 litre de 90 ou 110 ch, tandis qu'en Diesel, la Fabia ne dispose que du 3 cylindres 1,4 litre de 90 ou 105 ch. Ils sont tous accouplés à une boîte mécanique à 5 rapports sauf le 110 ch essence qui dispose de 6 rapports. En option pour seulement 1.200 €, ce même 110 ch essence et le 90 ch Diesel, dont les couples sont inférieurs à 250 Nm, peuvent recevoir la boîte à double embrayage DSG 7 à carter sec. Curieusement, cette DSG 7 est facturée 1.600 € chez VW pour la Polo ! Et 1.780 € baptisée S tronic sur l'Audi A1 !

Une excellente affaire

skoda-fabia-7Au volant, il ne faut pas s'étonner de retrouver un comportement routier comparable à la VW Polo, c'est à dire plutôt bon. La tenue de route est sans reproche, comme la direction précise, le freinage efficace et le levier de vitesses bien guidé. Mais pour profiter des qualités routières de cette nouvelle Fabia, c'est le 110 ch essence qui apporte le plus de satisfaction surtout quand il est desservi par la fameuse DSG 7. En passant sur le mode manuel, c'est un vrai plaisir de monter et descendre les rapports par impulsion. En revanche, le 3 cylindres essence est décevant, hors circuit urbain, à cause principalement de ses rapports de boîte trop longs et au dessus de 100 km/h il montre les limites d'une petite cylindrée. C'est un peu moins évident avec le 3 cylindres Diesel grâce à un meilleur couple, mais il manque en revanche de discrétion.

En résumé, la nouvelle Fabia peut passer pour une Polo 5 portes dégriffée, ce qui n'est ni un reproche, ni une tare, d'autant qu'elle permet une économie de 1.000 à 2.000 € selon les versions !

 

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

Le style sobre et classique

Les tarifs

L'équipement

Le coffre

La vraie roue de secours

Le comportement routier

Le moteur 110 ch essence

La boîte DSG 7

 

Le manque de souffle du 3 cylindres essence

La consommation réelle du 3 cylindres essence

Le bruit du 3 cylindres Diesel

Les rapports de boîte trop longs

Le manque d'originalité dans le style

Le système MirrorLin perfectible

La fiche technique de la Skoda Fabia

Longueur : 3,99 m

Largeur : 1,73 m

Hauteur : 1,46 m

Empattement : 2,47 m

Volume du coffre : 330 litres à 1.150 litres

Réservoir : 45 litres

Poids : 980 kg à 1.111 kg

- Moteur : essence 3 cylindres

Cylindrée : 999 cm3

Puissance : 60 ch / 75 ch

Couple : 95 Nm

Boîte : mécanique à 5 rapports

Vitesse : 160 km/h / 172 km/h

Accélération : 0 à 100 km/h en 15''7 / 14''7

Consommation mixte : 4,7 litres / 4,8 litres

Émission de CO2 : 106 g/km / 108 g/km

- Moteur : essence 4 cylindres

Cylindrée : 1.197 cm3

Puissance : 90 ch / 110 ch

Couple : 160 Nm / 175 Nm

Boîte : méca à 5 rapports / méca à 6 rapports ou DSG 7

Vitesse : 182 km/h / 196 km/h

Accélération : 0 à 100 km/h en 10''9 / 9''4

Consommation mixte : 4,7 litres / 4,8 litres (4,7 avec DSG 7)

Émission de CO2 : 107 g/km / 110 g/km (109 avec DSG 7)

- Moteur : Diesel 3 cylindres

Cylindrée : 1.422 cm3

Puissance : 90 ch / 105 ch

Couple : 230 Nm / 250 Nm

Boîte : méca à 5 rapports ou DSG 7 / méca à 5 rapports

Vitesse : 182 km/h (181 km/h avec DSG 7) / 193 km/h

Accélération : 0 à 100 km/h en 11''1 / 10''1

Consommation mixte : 3,4 litres (3,6 avec DSG 7) / 3,5 litres

Émission de CO2 : 88 g/km (94 g/km avec DSG 7) / 90 g/km