Home Essais Lancia Essai Lancia Ypsilon
Deux portes furtives !
lancia-ypsilon-2011

Le monde change et Lancia évolue; la preuve, sa nouvelle Ypsilon, de tradition petite citadine 3 portes, passe en catégorie 5 portes sans trop varier de taille ni d'esprit grâce aux poignées de portes arrière « invisibles ». Un tour de passe-passe stylistique qui pourrait être son meilleur atout. Avec peut-être son tarif qui démarre à 12.500 €. Mais à 15.100 € pour le diesel bonus compris !

St Tropez – Lancia, c'est l'histoire d'une marque qui symbolise le chic italien un brin sportif avec ses références de haut niveau en rallye. Une image qui a eu de plus en plus de mal à se perpétuer ces dernières années, faute de moyens mis à sa disposition par le groupe Fiat qui en a pris la gouvernance en 1969, avec bonheur au début suivi d'erreurs stratégiques désastreuses. En attendant de voir les effets des nouvelles dispositions prises à son égard et de Chrysler badgées Lancia, voici la 5ème génération de l'Ypsilon promise depuis longtemps qui voit enfin le jour.

Longue de 3,84 m, soit 6 cm de plus seulement que sa devancière, la nouvelle Ypsilon se démarque essentiellement par le fait qu'elle se présente désormais avec 5 portes pour viser un public plus large puisque 80% du marché des citadines est constitué ainsi. Mais le génie du bureau de style italien a été de la faire ressembler à une trois portes, en camouflant astucieusement les petites poignées arrière dans le haut des montants des portes. Un procédé qui n'a rien de nouveau, mais particulièrement réussi sur l'Ypsilon.

 

Un dessin divin

Lancai Ypilon 2012 : deux portes furtives.Son look élégant est donc préservé avec une touche supplémentaire de dynamisme concrétisé par une hauteur qui perd 2 cm, soit 1,51 m, et affine sa silhouette. Le pare-brise est plus avancé alors que le porte-à-faux avant a été raccourci pour l'allonger à l'arrière, au profit des passagers et d'un coffre plus spacieux d'un volume de 245 litres, comprenant une roue de secours galette.

La face avant inaugure une calandre inédite qui porte la nouvelle identité visuelle de Lancia laissant place aux barres horizontales pour se rapprocher de l'identité Chrysler.

L'arrière rappelle celui de la Delta, en moins massif, marqué par une lunette descendant très bas dans le hayon et des feux verticaux en « y » inversés, joliment travaillés. Ces feux se caractérisent par la présence de LED qui soulignent la personnalité du design. Enfin, le pare-chocs renferme dans sa partie inférieure une bande noire qui englobe le feu de recul et le feu antibrouillard arrière, allégeant le volume général.

L'ensemble offre incontestablement une robe subtilement ciselée, au charme incontestable.

 

Une planche de bord bâclée

Lancai Ypilon 2012 : deux portes furtives.L'habitacle de la nouvelle Ypsilon reprend l'esprit des intérieurs Lancia par son élégance et son originalité avec à nouveau un tableau de bord central pour donner une sensation d'espace. Toutefois, la qualité des matériaux employés et leur assemblage n'est pas à la hauteur du but recherché et au bout du compte l'aspect général fait plus « toc » que « chic ». Il en est de même avec la lisibilité des instruments qui laisse à penser que la fonctionnalité n'a pas été le souci principal, bien que l'éclairage diffusé par une lumière d'ambiance à LED blanche soit agréable.

La console centrale abrite la radio et le climatiseur. Elle est recouverte d'un habillage noir « laque de piano » et contraste avec le coloris des revêtements en tissu de la planche de bord et des contre-portes. Elle se termine par le levier de vitesses placé très haut et à bonne portée de main. Dommage que le volant ne soit réglable qu'en hauteur et pas en profondeur, et que la banquette arrière ne soit pas coulissante. En série ou en option, un grand toit ouvrant électrique offre une luminosité incroyable de par sa surface vitrée.

 

Des motorisations sans âme

lancia-ypsilon-2011-4La nouvelle Ypsilon propose dès son lancement une gamme de trois motorisations bien connues dans le groupe Fiat, toutes accouplées à des boîte à 5 rapports et équipées du Stop&Start en série. Il s'agit tout d'abord du 1,3 litre turbodiesel de 95 ch qui se montre assez souple en reprise, pas trop bruyant et performant d'une manière générale avec une consommation moyenne théorique de 3,8 litres. Le 1,2 litre 4 cylindres essence de 69 ch est évidemment pas très énergique et d'un rendement énergétique moyen (4,9 litres) mais suffisant pour des petits parcours. Enfin, le fameux bicylindre essence de 875 cm3 de 85 ch qui se veut très économique à condition d'opter pour une conduite douce ou tonique à condition de tirer sur les régimes en se maintenant toujours entre 4.000 et 6.000 tr/mn, mais le bruit infernal de castagnettes devient vite fatigant. De plus, la consommation moyenne grimpe alors bien au-delà des 4,2 litres annoncés. Autrement dit, l'agrément de conduite en prend un coup, pas vraiment compatible avec l'esprit BCBG de Lancia. Le 1,4 litre essence de 100 ch serait le bienvenu pour donner à l'Ypsilon sa vraie noblesse..

 

Une large gamme de personnalisation

Lancai Ypilon 2012 : deux portes furtives.Pour autant sur la route, l'Ypsilon qui reprend la plateforme « évoluée » de la 500, se comporte honorablement, avec une tenue de route saine et un confort correct, mais il ne faut pas trop lui en demander. De toute façon, elle n'ambitionne aucun caractère sportif et au cas où son conducteur montrerait trop d'optimisme, le contrôle électronique de trajectoire le rappellerait à l'ordre.

N'oublions pas que l'une des motivations d'achat d'une Lancia est de se démarquer de la grisaille automobile et c'est pourquoi la marque soigne surtout son côté original en proposant par exemple une gamme de 16 peintures extérieures, dont 4 bicolores, une tradition, 2 pastels, 2 triples couches irisées, 4 métallisées et 4 micalisées avec effet iridescent. 4 finitions sont au catalogue et c'est à partir du second niveau que la climatisation est comprise. Deux ambiances sont aussi au programme, l'une plus masculine, l'autre plus féminine, ainsi que des Packs et des options dont le « Magic Parking » qui effectue les créneaux à votre place et le GPS.

A noter encore que l'Ypsilon est livrable en 4 places avec la banquette rabattable 50/50 ou en 5 places, avec un supplément de 200 € avec la banquette rabattable 1/3-2/3.

Philippe Lacroix

 

Les + Les -

Un style extérieur très personnel

La gamme de personnalisation

Les poignées des portes arrière

Le choix entre 4 et 5 places

Sa taille de 3,84 m

Une finition un peu désinvolte

Le moteur TwinAir pas adapté

Pas de motorisation pétillante

Pas de volant réglable en profondeur

La planche de bord