Home Essais Renault Essai Renault Master
Le maître du segment
Par Philippe Lacroix
Le 19 juillet 2019
renault-master-1

Nouvelle face avant, habitacle plus fonctionnel et nouveaux Diesel turbo, le Renault Master, fabriqué en France, se donne toutes les chances de rester leader dans son créneau. À partir de 26.000 € H.T.

renault-master-2 Lisbonne – Le bureau de style s'est penché sur le look du Master pour le rajeunir, et notamment sur la face avant pour la mettre en harmonie avec l'identité visuelle commune de la gamme utilitaire de Renault. La calandre redessinée devient plus verticale, la ligne de capot est rehaussée et la signature lumineuse adopte la forme du C. Enfin, un renfort du pare-chocs et des ailes avant lui offre plus de robustesse. Une nouvelle teinte opaque Gris Urbain, très mode, apparaît au catalogue. De son côté, l'intérieur gagne en qualité avec l'utilisation de matériaux plus foncés et moins brillants. La planche de bord a été complètement repensée avec de vastes rangements ouverts ou fermés, et une intégration de l'écran de navigation en partie centrale, tandis que derrière le nouveau volant, le tableau contient un écran numérique de 3,5 pouces.

Un grand bureau mobile

renault-master-3Le cockpit intègre une nouvelle tablette au-dessus de la boîte à gants, qui se déploie grâce à une simple pression du doigt, offrant un espace, soit de travail, soit pour la pause déjeuner, équipé d'un grand porte gobelet central. Il est également prévu un chargeur de smartphone à induction, une station d'accueil pour tablette numérique au milieu de la planche de bord ou encore des solutions multimédia connectées performantes. Un soin important a été apporté pour optimiser la zone de chargement et permettre de travailler plus efficacement. Ainsi apparaît un nouvel éclairage LED situé en face de la porte coulissante (ou des deux) et à l'arrière au milieu du toit et de nouvelles poignées ergonomiques d'aide à la montée et à la descente du Master.

Le roi du sur mesure

renault-master-4

Avec près de 350 versions disponibles, 3 hauteurs (2,31 m à 2,81 m) et 4 longueurs (5,05 m à 6,85 m), le Renault Master s'adapte aux besoins des professionnels quel que soit leur usage en proposant des types de caisse très variés : fourgon, cabine approfondie 7 places, benne, plateau, grand volume... Existant en traction (privilégiant la charge utile et le transport routier) et en propulsion avec éventuellement des roues jumelées à l'arrière (pour des charges plus lourdes et s'adaptant à tous types de terrain), le Master dispose d'un très large éventail de versions avec des masses maximales autorisées de 2,8 à 4,5 tonnes et un volume utile allant de 8 à 22 m3. De série, le client a droit également à un bon nombre d'aides à la conduite telle la stabilisation en cas de vent latéral, et les options permettent un équipement très haut de gamme, comme l'assistant de surveillance de la vision arrière sur un écran en partie haute du pare-brise.

Un 2,3 litres Diesel plus puissant

renault-master-5Si le Master conserve le même châssis, en revanche il est doté d'une nouvelle gamme de motorisations constituée d'un Diesel 2,3 litres décliné en trois puissances. Un 110 ch et un 130 ch en simple turbo donnant respectivement 285 Nm et 310 Nm à 1.250 tr/min, et un 180 ch Twin Turbo pouvant fournir 400 Nm et une accélération de 0 à 100 km/h en 12''. De quoi gagner en efficacité. Ces motorisations répondent désormais aux normes Euro 6d-temp / Euro 6d et peuvent être couplées à une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports ou une boîte robotisée à 6 rapports. À noter qu'en version propulsion, le Master conserve l'ancien 4 cylindres 2,3 litres longitudinal de 110 à 170 ch et ne dispose pas de boîte automatique. Quant aux consommations, elles sont annoncées en retrait, mais forcément très variables en fonction de l'utilisation du véhicule.

Confortable en traction, viril en propulsion

renault-master-7À bord du Master, le conducteur trouve vite une bonne position de conduite, même si le volant n'est pas réglable en profondeur, et apprécie le confort des sièges et l'excellente vision du tableau de bord. Il se comporte fort bien sur la route, surtout à mi charge en absorbant bien les ralentisseurs notamment, et sans faire trop de bruit. Les performances du 180 ch traction sont plus que suffisantes et la boîte robotisée est appréciable seulement en ville, et il faut s'adapter à une direction très démultipliée avec 3 2/3 tours de volant de butée à butée. Il en est un peu autrement avec un Master propulsion dont la conduite s'apparente davantage à un camion, ce qui est logique compte tenu de sa destination. Plus bruyant, plus dur en suspension, il demande plus d'attention et sa boîte rugueuse est assez courte, 25, 50, 70 et 90 km/h sur les premiers rapports permettant d'évoluer partout sans effort en charge maxi.

Un Master Z.E. 100 % électrique

renault-master-6Particulièrement adapté aux livraisons du dernier kilomètre dans les centres villes, le grand fourgon électrique Master Z.E. offre une autonomie réelle de 120 km (et au minimum 80 km en usage maxi, soit chargé et à vive allure sur route). Il est équipé de la batterie de nouvelle génération Lithium-Ion « Z.E. 33 » de 33 kWh, dotée d'une gestion électronique optimisée. La recharge complète de Master Z.E. s'opère en 6 heures avec la WallBox 32A / 7,4 kW. Le Master Z.E. est doté d'un moteur électrique d'une puissance de 57 kW (ou 76 ch) hérité de la Renault ZOE. Il est fabriqué dans l'usine Renault de Cléon, en France et proposé en 6 versions, avec 3 choix de longueur et 2 choix de hauteur.