Home Essais Hyundaï Essai Hyundai Kona
Il casse les codes
Par Philippe Lacroix
Le 28 octobre 2017
hyundai-kona-1

Hyundai investit à son tour le créneau des SUV compacts avec le Kona au style jeune et audacieux. Il est aussi très polyvalent avec deux transmissions, traction ou 4x4, et une gamme de moteurs qui commence par des essence et se complètera en 2018 par des Diesel et un 100 % électrique. Son tarif débute à 21.400 €.

hyundai-kona-2Marseille – La guerre des SUV compacts bat son plein, dominée en France par le Renault Captur et le Peugeot 2008. Le Citroën C3 Aircross vient à peine de se mêler à la lutte avec un vent de fraîcheur côté style qu'apparaît un dernier mousquetaire, le Hyundai Kona, au dessin tout aussi original et soigné dans les détails, avec en plus un choix de mécaniques très diversifiées pour convenir à une couche très large de clientèle. C'est dire l'ambition du constructeur coréen qui n'a pas hésité à doter son dernier né d'une nouvelle plateforme pour tenir ce pari d'une polyvalence totale. Long de 4,16 m, le Kona attire immédiatemment le regard et la sympathie par sa forte prestance nuancée grâce des feux à double étage, une calandre retravaillée en cascade, des passages de roues protégés par des masques sombres et la carrosserie bi-colore proposée en 8 teintes et un toit sombre.

Un intérieur très agréable

hyundai-kona-03L'habitacle a reçu le même soin pour se montrer séduisant, confortable et pratique avec une bonne visibilité. En fonction de la finition, on peut retrouver des rappels de la couleur de la carrosserie sur les cerclages des aérateurs par exemple, les surpiqûres du volant cuir et des sièges, ou encore sur les ceintures de sécurité. Une tablette flottante tactile de 8 pouces est située en haut de la console et offre ainsi une recherche facile de multimédia et de connectivités et une lecture aisée de la navigation. On peut disposer également d'un affichage tête haute avec un écran de 8 pouces sur le pare-brise concernant sa vitesse, les limitations de vitesse ou encore le dernier conseil de navigation. Au pied de la console, un support de charge par induction magnétique est à disposition pour smartphone, toute la connectivité étant naturellement au rendez-vous.

Un SUV compact à la carte

hyundai-kona-04

Ainsi, comme toute la concurrence, le Kona se présente avec un 3 cylindres essence de 120 ch en mode traction, mais il se distingue par un esprit plus dynamique et baroudeur en accueillant aussi un 4 cylindres de 177 ch et une transmission intégrale. Une boîte automatique à double embrayage est également au programme. Il est prévu bien sûr une version Diesel à l'été 2018, bien que son carburant ne soit plus en odeur de sainteté et promis à une hausse inévitable. Il s'agira d'un nouveau bloc 1,6 litre décliné en 110 ch (boîte mécanique et 4x2) ou 136 ch (boîte automatique et 4x4). Enfin, Hyundai annonce pour juillet 2018 un Kona 100 % électrique avec une autonomie de 500 km, de quoi satisfaire les défenseurs de l'environnement et ne pas se voir interdire un jour l'accès des villes.

Un comportement routier de bon niveau

hyundai-kona-5La prise en main du Kona n'offre aucune difficulté avec une position de conduite parfaite grâce à un volant réglable en hauteur et profondeur de même que les sièges avant disposant de réglages électriques pour la finition haut de gamme proposée à l'essai. Une pression sur le bouton Start, et le 3 cylindres essence commandé par une boîte mécanique à 6 rapports démarre, sans trop de bruit et vibrations, pour un circuit en ville où le stop-start modère la consommation. Sur la route, il en va autrement dès que l'on adopte une conduite dynamique pour mettre en valeur un comportement routier très sain, par la combinaison d'une suspension suffisamment ferme sans trop compromettre le confort et une direction précise. Cependant, la mécanique se fait alors entendre et la consommation dépasse les 9 litres.

Une ambiance sereine

hyundai-kona-06Le moteur ne rechigne pas à monter dans les tours pour flirter avec la zone rouge à 6.500 tr/mn bien que les rapports soient trop longs avec une 2ème qui grimpe à 90 km/h et une 3ème à 140. Il reste trois vitesses à disposition et la vitesse de pointe est annoncée à 180. Une anomalie généralisée dictée par un calcul du coefficient de CO2 inadapté. Mais la philosophie sportive du Kona n'est pas celle de la performance pure, mais du loisir, et dans ces conditions tout rentre dans l'ordre avec un appétit qui descend sous les 6 litres et une ambiance douce grâce, dès l'entrée de gamme, à un excellent système audio et une climatisation automatique. Le détecteur de fatigue fait partie de l'équipement comme le régulateur et limiteur de vitesse. En revanche, la roue de secours est une option !

 

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

Une transmission 4x2 ou 4x4

Le style original et gai

L'aménagement intérieur

L'équipement très complet

Le comportement routier

La capacité du coffre

 

Les rapports de la boîte mécanique trop longs

Le bruit du 3 cylindres

La banquette pas rabattable depuis le coffre

La roue de secours temporaire en option 100 €

Pas de boîte auto sur tous les moteurs

Pas de 4x2 sur le 177 ch essence

La fiche technique du Hyundai Kona

Longueur : 4,16 m

Largeur : 1,80 m

Hauteur : 1,56 m

Empattement : 2,60 m

Garde au sol : 171 mm (4x2) / 177 mm (4x4)

Coffre : 361 à 1.143 litres

Réservoir : 50 litres

Moteur essence 3 cylindres

Cylindrée : 998 cm3

Puissance : 120 ch à 6.000 tr/mn

Couple : 171 Nm de 1.500 à 4.000 tr/mn

Transmission : traction

Boîte de vitesse : BVM 6 rapports

Poids à vide : 1.308 kg

Vitesse maxi : 181 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 12''

Tarif : à partir de 21.400 €

Moteur essence 4 cylindres

Cylindrée : 1.591 cm3

Puissance : 177 ch à 5.500 tr/mn

Couple : 265 Nm de 1.500 à 4.500 tr/mn

Transmission : 4x4

Boîte de vitesse : BVA7

Poids à vide : 1.476 kg

Vitesse maxi : 205 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 7''9

Tarif : à partir de 29.900 €

Suite au scandale provoqué par Volkswagen, lefilauto a décidé de ne plus publier les consommations et les taux d'émission des gaz polluants des automobiles issus des normes UTAC, considérant que leurs calculs débouchent sur une tromperie aux consommateurs.