Home Essais Peugeot Essais Peugeot e-208 et e-2008
Le duo silencieux !
Par Philippe Lacroix
Le 16 avril 2020
peugeot-e-208-1

Dans un style très séduisant, les nouvelles Peugeot 208 et 2008 sont désormais proposée en électrique. Leurs prix de base débutent respectivement à 26.300 € et 31.100 €, avec bonus.

peugeot-e-2008-2Le Luberon – Dernièrement renouvelés, la citadine 208 puis le SUV urbain 2008 ont aussitôt été déclinés sous une version à traction intégralement électrique bénéficiant pour l'heure du bonus de 6.000 €.. Ajoutant le suffixe « e » à leur appellation, e-208 et e-2008 font plate-forme commune malgré leurs dimensions différentes (4,05 m pour la première, 4,30 m pour le second), et peuvent donc partager l'ensemble de leur technologie électrique embarquée. Sur le plan esthétique, réussi, ces variantes électriques se distinguent uniquement à l'avant par sa grande calandre désormais teintée en couleur carrosserie et à l'arrière par la disparition des embouts d'échappements chromés. À bord, aucune différence, avec un levier de boîte auto, le i-Cockpit composé du petit volant surmonté des compteurs, et à droite l'écran central tactile de 10 pouces.

340 et 320 km d'autonomie maxi

peugeot-e-208-3Délivrant 136 ch en mode Sport et un couple important de 260 Nm disponible dès le démarrage, le moteur électrique trouve facilement sa place sous les capots. L'ensemble batterie qui l'alimente est réparti sous le plancher, positif pour l'abaissement du centre de gravité du châssis, et sans incidence pour l'habitabilité et le volume du coffre des deux modèles. Sa grande capacité, 50 kWh, délivre jusqu'à 340 km d'autonomie à la e-208, en homologation WLTP, et 320 km pour le e-2008. Grâce à son refroidissement liquide, on peut utiliser les bornes de recharge rapide (jusqu'à 100 kW), sans dommage pour sa durée de vie. Du reste, Peugeot la garantit 8 ans, ou 160.000 km, pour 70 % de sa capacité de charge.

Trois modes de fonctionnement

peugeot-e-2008-4

Pour regonfler la batterie, les e-208 et e-2008 se branchent sur une prise domestique classique, mais Peugeot conseille une prise renforcée type Green Up Legrand (environ 260 €) avec laquelle on fait « le plein » en 16 heures). Avec une Wall Box (environ 960 €) qui, selon puissance et qualité du courant, monophasé ou triphasé, la recharge complète met entre 5 et 7h30, tandis que les bornes de recharge rapide regonfle la batterie à 80 % en 30 minutes. L'autonomie dépend essentiellement du mode de conduite choisi, il y en a trois. Pour dépasser les 300 km, le mode Eco est impératif, mais la puissance est réduite à 82 ch et 180 Nm. Pour la ville c'est suffisant. Le mode Normal dispose de 109 ch et 220 Nm et permet d'atteindre les 250 km. Le mode Sport, avec sa direction affermie, offre un vrai plaisir de conduite mais en abuser amène l'arrêt au bout de 200 km.

Une e-208 pétillante

peugeot-e-208-5Au volant, la e-208 se montre vive à l'accélération, avec de bonnes poussées jusqu'aux alentours des 100 km/h. Belle agilité comportementale et freins puissants la rendent aussi à l'aise dans les entrelacs des ruelles d'un centre ville qu'à la corde d'une épingle de montagne. Et en dépit des 300 kg supplémentaires embarqués de la batterie par rapport à ses alter ego thermiques, la tenue de route et le confort de suspension sont au niveau des prestations reconnues de ses sœurs de gamme. La boîte de vitesses se limitant à un réducteur à un seul rapport, le sélecteur ne commande que les marches avant et arrière. Mais mis en position B, (Brake ou frein), on accentue plus fortement qu'en D (Drive, marche normale) la force de ralentissement au lever de pied. La récupération d'énergie au freinage regonfle alors plus vite la batterie.

Un e-2008 confortable

peugeot-e-2008-6Malgré sa similitude technique, le e-2008 ne joue pas dans le même registre dynamique. Plus long, plus volumineux, plus accueillant, plus lourd aussi de près de 100 kg, le SUV urbain de Peugeot n'a pas le punch de la berline, et prend d'ailleurs davantage de roulis en virage. Néanmoins toujours bien posé dans ses trajectoires, il s'avère très à son affaire sur les grands axes et les autoroutes. Filtrant plus que correctement les inégalités du sol et plaisant à conduire avec son petit volant qui commande une direction précise et assez directe, le e-2008 fait assurément plus imposant que la e-208. Au fond, deux propositions complémentaires et attrayantes dans leur genre, pour rouler agréablement et en sécurité sans le moindre rejet de CO2 ou de particule fine. La révolution écologique est en marche !


peugeot-e-2008-7

 

 

J'ai apprécié

J'ai regretté

 

Un style très plaisant

Les comportements routiers

Le dynamisme en mode sport

La capacité du coffre du e-2008

Le silence à bord

 

L'autonomie un peu faible

Le vision du tableau de bord discutable

Le volume du coffre de la 208

Pas de roue de secours

Les tarifs élevés malgré le bonus

La fiche technique des Peugeot e-208 et e-2008

Longueur : 4,05 m / 4,30 m

Largeur : 1,74 m / 1,77 m

Hauteur : 1,43 m / 1,53 m (1,55 avec barres de toit)

Empattement : 2,54 m / 2,60 m

Coffre : de 311 à 1.118 litres / 434 à 1.467 litres

Moteur électrique

Synchrone à aimant permanent

Puissance : 136 ch à 10.000 tr/mn

Couple : 260 Nm

Capacité batterie : 50 kWh

Autonomie : 340 km / 320 km

Transmission : réducteur à 1 seul rapport

Vitesse maxi : 150 km/h

Accélération 0 à 100 km/h : 8''1

Poids : de 1455 kg / 1.548 kg

Puissance fiscale : 2 CV

Prix : à partir de 32.300 € / 37.100 €

Bonus : 6.000 €