Home Essais Peugeot Essai Peugeot 308 Racing Cup
Elle a quelque chose en elle de Vatanen...
Par Philippe Lacroix
Le 14 décembre 2017
peugeot-308-rc-1

Élue voiture de l'année il y a 3 ans, la Peugeot 308 n'a depuis jamais été égalée en terme de comportement routier. La version GTi a confirmé ses qualités routières, ce qui a incité Peugeot Sport à développer une série Racing Cup pour les pilotes amateurs de circuits. Les doses d'adrénaline se délivrent pour la somme de 74.900 €.

peugeot-308-rc-2La Ferté-Gaucher – 308, c'est aussi un sacré numéro, celui qui a donné un nouvel élan dans ce début de 21ème siècle à Peugeot, alors que le lion était bien malade. Désormais en pleine santé, la marque française s'est remise au sport et survole les rallyes-raids. Cependant, elle se devait de penser aux pilotes amateurs qui rêvent d'en découdre le week-end sur les circuits. Le feu vert ayant été donné, les ingénieurs de Peugeot Sport ont tout naturellement jeté leur dévolu sur la 308 pour donner naissance d'abord à la GTi, une routière de 270 ch, et déboucher sur la Racing Cup dédiée uniquement à la course. Son physique très athlétique ne laisse d'ailleurs planer aucun doute sur des prestations très pointues. Plus longue de 5 cm et surtout plus large de 11 cm par rapport à la GTi, la RC a besoin d'élargisseurs de roues pour abriter ses jantes de 18 pouces montées de pneus slick ou pluie. Son aileron destiné à asseoir l'arrière de la voiture est directement inspiré de la règlementation du WTCC, tandis que ses boucliers avant et arrière mais aussi sa lame sont spécifiques pour agir sur l'aérodynamisme.

Une ambiance course

peugeot-308-rc-3Dotée de la même base moteur que la GTi, le 1,6 litre THP de la 308 Racing Cup développe 308 ch, soit 38 de plus que la version de route, grâce au turbo repris de la 208T16. La RC reprend aussi les éléments des trains roulants de la GTi. Des pièces spécifiques apparaissent comme les freins avec notamment des étriers 6 pistons pour répondre aux efforts intenses exigés en course. La boîte de vitesses spécifique SADEV ST82-14 dispose quant à elle de 6 rapports à commande séquentielle avec palettes au volant. La transformation de l'habitacle est encore plus radicale. Totalement dépouillé et renforcé par un arceau cage, il n'accueille que deux sièges baquets qui font face à un tableau de bord simplifié et complexe à la fois. Ainsi, la 308 RC n'accuse que 1.100 kg sur la balance.

Des procédures à respecter

peugeot-308-rc-4

Avant de s'élancer sur la piste pour des tours de chauffe, il faut s'astreindre à une séance de gymnastique pour se glisser derrière le volant, et avec un casque sur la tête, l'acrobatie n'est pas simple. Mettre en marche requiert aussi les explications d'un technicien. Après la mise en action de la pompe à essence, il suffit d'appuyer sur le contacteur du démarreur, mais pour enclencher la 1ère (comme la marche arrière), il faut débrayer, appuyer sur le bouton vert logé sur le volant et donner une impulsion sur la palette de droite (celle de gauche pour la marche arrière). Ensuite inutile de débrayer pour monter ou descendre les vitesses, une simple impulsion et en quelques centièmes de seconde le rapport demandé est mis et s'affiche sur l'écran. Pour sortir de la voie des stands (et revenir), une procédure ''box'' est conseillée avec un régime moteur ralenti ; en la quittant, il faut appuyer sur un contacteur du tableau central pour passer en mode ''race'' et bénéficier de toute la puissance du moteur.

Pour pilotes déjà chevronés

peugeot-308-rc-05N'étant pas dans l'univers de la Formule 1, les pneus n'ont pas droit à la douceur de couvertures chauffantes, et avec une température extérieure à 0°, rouler dans ces conditions avec des slicks revient à évoluer sur du verglas. Il est impératif de freiner énergiquement avant un virage, et de l'amorcer sans plus toucher la pédale de frein au risque de voir le train arrière s'échapper jusqu'au tête à queue. Un exercice délicat mais facilité par un freinage non assisté. Bien entendu, quand pneus et piste montent en température, les entrées en virage doivent se faire plus faciles et plus sportives. Mais attendre l'été n'était pas la solution la plus rapide. Chausser des pneus pluie sur le train arrière en était une plus adaptée pour permettre à la 308 RC de dégager une meilleure impression, prendre du plaisir et mettre en avant les qualités d'une vraie voiture de circuit. Celle-ci a en effet de quoi ravir les pilotes amateurs, en rappellant que les fortes primes de résultats permettent aux meilleurs de compenser leurs investissements.

La fiche technique de la Peugeot 308 Racing Cup

Longueur : 4,29 m (hors aileron règlementation WTCC)

Largeur : 1,91 m

Empattement : 2,62 m

Parechocs AV et AR + ailes spécifiques

Jantes : spécifiques 10''x18''

Pneus : slick et pluie 27/65

Moteur : 4 cylindres issu de la 308 GTi

Cylindrée : 1.598 cm3

Turbo : issu de la 208 T16

Puissance maxi : 308 ch

Ligne d'échappement : Ø70mm

Alimentation : directe haute pression

Boite de vitesses : 6 rapports à commande séquentielle et palettes au volant

Freins : diamètre 290x12 mm

Avant : disques ventilés avec étriers 6 pistons

Arrière : disques non ventilés avec étriers mono piston

Châssis

Structure : Coque renforcée par arceau multipoints soudé (norme FIA)

Carrosserie : Parechocs Av et Ar + ailes spécifiques

Vitrage : Lunette arrière polycarbonates

Répartition des masses AV/AR : 63% / 37%

Cric : 3 vérins pneumatiques