Home Essais Volkswagen Essai Volkswagen CC
Cessez de l'appeler Passat !
par Philippe Lacroix
Le 26 avril 2012
Voklswagen CC : cessez de l'appeler Passat !

Le succès de la Mercedes CLS, une grande berline à l'allure d'un coupé, mais en 4 portes et 4 places, avait sans doute inspiré Volkswagen de tenter la même aventure sur la base de sa Passat. Pari réussi pour la Passat CC qui par son style plus chic s'est mis à symboliser le haut de gamme de la marque en France, la Phaeton n'étant curieusement pas arrivée à s'imposer. Aussi, VW sort de la gamme Passat son nouveau modèle de prestige pour lui offrir une personnalité plus affirmée. Désormais il s'appelle CC et son tarif démarre à 31.990 €.

Cannes – Il y a quatre ans, VW lançait la Passat CC en se servant des bases de la berline mais avec une carrosserie totalement inédite pour se présenter sous la forme d'un coupé 4 portes et offrant 4 places dans un esprit haut de gamme privilégiant le confort des passagers. Longue de 4,80 m et large de 1,85 m, elle gagnait respectivement 31 mm et 36 mm, mais haute de 1,42 m, elle perdait 50 mm par rapport à la Passat, ce qui lui donnait cet aspect plus fluide. Très rapidement, cette niche est devenue un véritable segment et à ce jour, la Passat CC aux allures de sportive a séduit un très grand nombre d'acheteurs à travers le monde. En remaniant intégralement l'avant et l'arrière, dans l'esprit du nouvel ADN stylistique de Volkswagen avec au final un dynamisme renforcé, le constructeur en a donc profité pour effacer le nom de Passat pour ne lui laisser que le sigle CC. Des C pour Coupé, Confort, Chic ou Classe ! Au choix.

 

Le mariage de la sobriété et de l'élégance

Voklswagen CC : cessez de l'appeler Passat !À l'avant, la calandre chromée redessinée reçoit trois lamelles et dans son prolongement de nouveaux phares bi-xénon de série à éclairage statique d'intersection, tandis que la jupe, marquée par une prise d'air encadrant les antibrouillards, et le capot ont aussi bénéficié de retouches importantes. Sur les CC livrées avec les projecteurs Bi-Xénon directionnels (en option), les feux de jour sont formés par 15 LED dans chaque bloc optique.

À l'arrière, le bouclier a été remanié arborant des surfaces plus aplanies et une accentuation plus marquée des lignes horizontales. Les nouveaux feux arrière se présentent sous la forme de systèmes à LED. Même sans désignation à l'arrière, le type de motorisation se reconnaît à la disposition des sorties d'échappement. À double flux à gauche, ou deux sorties à gauche et à droite, chromées ou non. En revanche, le profil demeure identique.

 

Un habitacle plus luxueux

Voklswagen CC : cessez de l'appeler Passat !L'intérieur à la fois confortable et sportif de la Volkswagen CC a été revu en profondeur avec notamment l'apparition de sièges sport à l'avant équipés en option d'une fonction massage et de réglages électriques. Leurs appuie-tête sont réglables en hauteur mais aussi en profondeur.

Autres nouveautés, une horloge analogique vient se positionner au dessus de la console centrale dans le style de la Phaeton et le module de commande de la Climatisation automatique est plus fonctionnel. Le tableau de bord peut désormais être commandé dans plusieurs coloris associé avec un intérieur cuir bicolore. Les décors Aluminium ou Bois d'Ebène et les applications en Ronce de Noyer font également leur arrivée au programme.

La CC est livré en France en version cinq places, tandis que la version quatre places avec des sièges individuels à l'arrière est disponible en option gratuite.

La malle offre toujours une capacité exceptionnelle de 532 litres, mais sans roue de secours hélas ! À noter cependant que les pneus sont des ContiSeal anti crevaisons.

 

Un détecteur de fatigue en série

Voklswagen CC : cessez de l'appeler Passat !L'équipement de série s'est vu grandement élargi et inclut désormais les phares bi-xénon, l'éclairage statique d'intersection ou encore des feux arrière à LED, le système radio/CD haute fidélité, les habillages de seuils de porte en acier spécial, le volant cuir multifonctions et le détecteur de fatigue. Ce dernier avertit le conducteur par un signal sonore de cinq secondes dès qu'il détecte une baisse de concentration et préconise une pause en affichant un message ad hoc sur l'ordinateur de bord. Si le conducteur n'observe pas de pause durant les 15 minutes qui suivent, l'alerte est réitérée.

Par ailleurs, de nouveaux systèmes d'aide à la conduite sont proposés en option tels que le dispositif Dynamic Lane Assist qui avertit de la présence de véhicules dans l'angle mort et aide le conducteur en intervenant sur le volant, mais aussi le réglage automatique des feux de route ou la reconnaissance des panneaux de signalisation par caméra.

 

Deux essence et deux Diesel de 140 à 210 ch

Voklswagen CC : cessez de l'appeler Passat !La CC est animée par deux moteurs essence, 1,8 litre de 160 ch et 2 litres de 210 ch et un 2 litres Diesel TDI décliné en 140 ch et 170 ch, tous équipés d'un dispositif de récupération de l'énergie au freinage, avec en plus pour les TDI le système Start-Stop. Tous peuvent être associés en option à une boîte à double embrayage DSG, alors que seuls les Diesel bénéficient de la transmission intégrale 4Motion. Ultérieurement apparaîtra la version 6 cylindres de 300 ch livrée avec une boîte DSG et la transmission intégrale.

Le TDI 140 ch dans sa version standard avec boîte 6 vitesses manuelle, qui devrait constituer l'essentiel des ventes en France, prouve l'efficacité de sa mécanique en une consommation théorique de seulement 4,7 l/100 km et 125 g/km CO2, une performance pour une berline capable de rouler jusqu'à 214 km/h.

 

Une vraie grande routière

Voklswagen CC : cessez de l'appeler Passat !En réalité il vaut mieux tabler sur 6 litres, ce qui est déjà fort louable, et si possible s'offrir la boîte DSG, un investissement que l'on ne regrette jamais, même si elle génère un supplément de consommation. Elle contribue au confort de conduite de la CC qui s'apprécie également par son silence, ses vitres latérales acoustiques et son pare-brise climatique.

Son comportement sur autoroute est impeccable, démontrant ses capacités de grande routière, mais forcément la CC se montre moins à l'aise sur les petites routes surtout à cause de son encombrement, bien que la direction assistée électrique, se raffermissant en fonction de la vitesse demeure précise. Pour autant, les aides à la conduite (ESP, anti-patinage...) pallient les distractions du conducteur qui se serait laissé surprendre par un virage serré. Et le freinage est sans reproche. De quoi voyager en toute sérénité.

 

Les + Les -

 Le style sobre et élégant

La finition

L'équipement de série

Les motorisations

Les consommations

Le confort

La sécurité ressentie

Juste un sigle pour nom

Les tarifs

Pas de roue de secours

 

Fiche technique

Longueur : 4,79 m

Largeur : 1,85 m

Hauteur : 1,42 m

Empattement : 2,71 m

Poids : de 1.505 à 1.580 kg

Coffre : 532 litre

Réservoir : 70 litres