Home Essais Volkswagen Essai Volkswagen Up!
Hold-up sur la ville !
La nouvelle petite citadine de Volkswagen

Volkswagen, qui ambitionne plus que jamais d'accrocher le numéro Un mondial chez les constructeurs automobiles, ne pouvait pas laisser indéfiniment la case des petites citadines à ses concurrents sans réagir. Depuis le semi échec de la Lupo, le constructeur allemand hésitait à se fourvoyer sur un marché où la rentabilité est aléatoire, à moins de rogner sur la qualité du produit. Avec la up ! VW espère bien réussir une percée décisive grâce à un style sympa et un équipement de confort et de sécurité sans concessions dès la version de base annoncée à 9.490 €.

Milan – Présenter la petite Volkswagen en Italie, c'est un peu une provocation dans le pays de Fiat reconnu comme le constructeur européen spécialiste des minis urbaines depuis plus d'un demi siècle avec notamment une 500, l'ancienne comme la nouvelle, qui connaît un engouement planétaire. C'est donc clairement désigner la cible, bien que la concurrence soit désormais rude dans le créneau, et la up ! aspire à devenir la référence dans ce milieu comme la Golf l'est dans celui des berlines compacts. Un sacré challenge d'autant que la marque allemande est parti d'une feuille blanche aussi bien pour le design que pour la mécanique, mais avec forcément l'avantage d'une voiture totalement nouvelle qui profite des technologies les plus abouties. Cependant, l'une des priorités était de réussir le style car le capital sympathie est primordial dans ce segment où la clientèle féminine est majoritaire. Incontestablement, la up ! offre un visage agréable, et elle saura séduire même les hommes.

Un habitacle spacieux pour sa taille

La nouvelle petite citadine de VolkswagenLongue de 3,54 m, la up ! ne renie pas sa famille avec une face avant qui lui permet de s'identifier à ses grandes sœurs, mais son capot court et plongeant l'assimile presqu'à un monocorps en vue de profil, musclé par des passages de roue proéminents et des jantes en alliage selon les versions. La face arrière se montre sobre avec des feux verticaux qui découpent le hayon surmonté d'un becquet. La bonne surprise vient de l'espace intérieur, qui accueille 4 passagers dans de bonnes conditions, essentiellement dû à la nouvelle plate-forme de la up ! et son empattement de 2,42 m. Dommage que l'accès aux places arrière de la carrosserie deux portes soit difficile et surtout qu'il n'y ait pas de mémoire des réglages des sièges avant. Un inconvénient que la version 4 portes supprimera. On peut aussi regretter l'absence de sièges arrière coulissants. Le coffre est généreux, compte tenu des dimensions de la up ! avec une capacité de 250 litres passant à 950 litres en repliant la banquette arrière. De plus, sous son plancher, un aménagement est prévu pour recevoir en option à 54 € une vraie roue de secours.

3 niveaux de finition et une foule d'options

vignette-volkswagen-up-1Le tableau de bord est bien construit avec des instruments facilement lisibles et des commandes à bonne portée ; l'ensemble est gai dans la mesure où la planche de bord est peinte de la couleur de la carrosserie, ce qui est réservé aux finitions hautes. Sinon, on a droit à du noir brillant. Le volant, avec un léger méplat à sa base, est réglable en hauteur. Les sièges avant présentent un dossier avec appui-tête dans son prolongement. Celui du conducteur est réglable en hauteur à partir du 2ème niveau de finition qui voit alors la up ! bénéficier en plus de la banquette fractionnable 60/40, de la radio, de la fermeture centralisée, du compte-tours et des vitres électriques avec basculeur sur les portes. Sauf que le conducteur n'en dispose pas pour le passager. La climatisation et les antibrouillard par exemple n'apparaissent qu'au 3ème et dernier niveau de finition. Des options permettent de personnaliser la up ! et deux séries spéciales la rendent encore plus attractive comme celle qui inclus pour 350 € un système amovible de navigation, fixé au dessus de la console centrale, affichant aussi sur son écran l'ordinateur de bord, les fonctions média et bluetooth.

Un 3 cylindres essence de 60 ou 75 ch

La nouvelle petite citadine de VolkswagenSous son capot, la up ! inaugure une nouvelle génération de moteur essence 3 cylindres de 1.0 litre décliné en 60 et 75 ch et accouplé à une boîte manuelle à 5 rapports. En version BlueMotion, incluant le système Start-Stop, la récupération d'énergie et des pneus à faible résistance au roulement, la up ! annonce une consommation urbaine administrative respectivement de 5 et 5,1 litres, soit un gain de presqu'un litre qui peut justifier les 390 € supplémentaires. VW n'a pas prévu de Diesel car le coût supplémentaire important ne se justifie pas sur une petite voiture. Plus encombrant et plus lourd, il pénaliserait le style et l'équilibre de la voiture. Affichant 930 kg sur la balance, la up ! se montre particulièrement agile et vive en ville. La direction assistée est douce et se raffermit sur la route pour conserver une bonne précision. Les suspensions composées de McPherson à l'avant et de bras tirés à l'arrière offrent un confort très convenable sans pour autant négliger le comportement routier.

Confort et sécurité

vignette-volkswagen-up-3Le bruit de crécelle du 3 cylindres est assez bien amorti par une bonne insonorisation, en tous les cas jusqu'à 4.000 tr/mn. Au delà bien sûr, il devient désagréable. Mais à l'heure actuelle, la mode est de rouler « zen » en pensant à l'environnement pour ne pas dépasser les 100 g/km de CO2 possible en évitant de tirer sur les rapports. Toutefois, il n'est pas interdit de parler performances et de dévoiler les vitesses maxi qui sont respectivement de 160 et 171 km/h avec des 0 à 100 km/h réalisés en 14''4 et 13''2.

À noter encore la présence d'un ESP (contrôle électronique de trajectoire) de série, rassurant en cas d'optimisme ou d'inattention, tandis que la up ! complète son bon degré de sécurité par un système de freinage d'urgence automatique en ville assurant l'arrêt de la voiture en cas de problème entre 5 et 30 km/h ; une option à 250 €, unique sur un petit véhicule.

Ainsi, la VW up ! aligne les bons points pour bousculer la concurrence et se réserver une part de gâteau dans un secteur où les profits sont minces.

Philippe Lacroix

 

Les + Les -

 

Le style sympa

L'aménagement intérieur

Le comportement routier

Le confort appréciable

L'ESP de série

La capacité du coffre

La consommation

 

Pas de mémoire de réglage des sièges avant

Pas de sièges arrière coulissants

Pas de double commande de la vitre passager

L'ambiance triste des versions de basse

La roue de secours en option


 

Voir l'essai vidéo de la Volkswagen Up!