Home Actualités Immatriculations février 2020 : baisse de 1,68 % !!
Le 1er mars 2020

206.994 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers) ont été immatriculés en février 2020, soit une baisse de 1,68 % (avec le même nombre de jours ouvrables, 20 jours en février 2020 et 2019). Un recul théorique logique dû au contre-coup des fortes immatriculations anticipées de décembre 2019 pour échapper à l'augmentation du malus en 2020. Du coup, les ventes ''occasions'' sont en forte hausse de 8,6 %.

ds3-cross-e-t-immat-2-20

- VP - En février 2020, avec 167.785 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 2,70 % par rapport à février 2019. On note toutefois une belle progression de DS de 113,5 %, l'arrivée des nouveaux modèles DS 3 et 7 Crossback E-Tense faisant enfin décoller la marque française. Pour l'anecdote Rolls Royce est à +300 %...mais avec 4 ventes ce mois-ci contre 1 en février 2019 !

- VUL - Avec 39.209 immatriculations au mois de février 2020, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en hausse de 2,94 %.

- VI - Avec 3.805 immatriculations au mois de février 2020, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 13 %par rapport à février 2019.

- 6,9 % depuis début 2020

373.593 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés au cours des deux premiers mois de 2020, soit une baisse de 6,90 % (42 jours de janvier à février 2020 comme en 2019). Un recul compensé par les ventes en véhicules de démonstration ou d'occasion des concessionnaires ayant immatriculé ces autos en décembre 2019 pour contourner le nouveau barème du malus 2020.

- VP - Sur les deux premiers mois de 2020, avec 302.014 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 7,79 %.

- VUL - Avec 71.579 immatriculations de janvier à février 2020, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 2,96 %.

- VI - Avec 7.779 immatriculations sur les deux premiers mois de l'année 2020, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 12,6 % par rapport aux deux premiers mois de 2019.

L'occasion en hausse de 8,6 %

Le marché du véhicule d'occasion en février 2020 est estimé à 496.225 voitures particulières, soit une hausse de 8,6 % par rapport à février 2019 (deux mois 2020 : 999.080 voitures particulières, soit une hausse de 10,5 % par rapport aux deux premiers mois de 2019). Cette hausse marque bien l'immatriculation des ventes anticipées des professionnels de décembre 2019 pour échapper à l'augmentation du malus. En fait, il s'agit de voitures neuves vendues mais passant dans la case occasion par le fait d'une seconde immatriculation. Conclusion le marché automobile est à la hausse et se porte bien.