Home Actualités Super malus : le grand bon des immat !!
Le 1er janvier 2020

Pour passer momentanément au travers du super malus à 20.000 € mis en place ce 1er janvier, lors du mois de décembre 2019 les sociétés et quelques particuliers ont anticipé l'achat de voitures de luxe et de haut de gamme, et les concessionnaires ont immatriculé leurs stocks, d'où des chiffres de vente hors norme (+ 27,7 %) par rapport au mois de décembre de l'année dernière. On peut s'attendre à un mois de janvier 2020 affichant un pourcentage négatif conséquent.

alpine-a110-immat-12-19

Voilà quelques une des marques concernées qui ont faussé les statistiques du marché de ce mois de décembre 2019. Audi (+74,2%), BMW (68,9%), Volvo (+77%), Alpine (+134,4%), Porsche (+388,7%), Lamborghini (+100%), Maserati (+235,3%), Lexus (+70 %), Infiniti (+157,1%), Jaguar (+112,7%), Land Rover (+142,1%).

255.415 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en décembre 2019, soit une hausse de 23,91 % (21 jours en décembre 2019 et 20 jours en décembre 2018).

- VP : En décembre 2019, avec 211.193 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de 27,69 % en données brutes par rapport à décembre 2018.

- VUL : Avec 44.222 immatriculations au mois de décembre 2019, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en hausse de 8,54 %.

- VI : Avec 3.970 immatriculations au mois de décembre, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 8,8 % par rapport à décembre 2018.

Une hausse de 2,33 % par rapport à l'année 2018

maserati-grancabrio-immat

2.693.987 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés au cours des douze mois de 2019, soit une hausse de 2,33 % (251 jours de janvier à décembre 2019 et 252 jours de janvier à décembre 2018).

- VP : Sur les douze mois de 2019, avec 2.214.278 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de 1,88 % en données brutes.

- VUL : Avec 479.709 immatriculations de janvier à décembre 2019, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en hausse de 4,48 %.

- VI : Avec 55.308 immatriculations sur l'ensemble de l'année 2019, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en hausse de 1,9 % par rapport à 2018.

L'agonie programmée du Diesel

Les immatriculations hors normes des voitures haut de gamme du mois de décembre ont bien sûr interféré sur le résultat de 2019. Ainsi, en novembre sur le cumul des 11 premiers mois le volume des ventes de voitures particulières était en baisse de 0,25 % par rapport à novembre 2018, mais sur les 12 mois 2019, la hausse bondi de 1,88 %. À noter que le Diesel a encore perdu du terrain passant de 38,9 % de pénétration à 34,1 %. En 2014 sa part de marché était à 64 %. Ce renversement de tendance se fait au bénéfice des Essence qui passe à 57,9 %. Les Hybrides et les Electriques progressent et représentent respectivement 5,7 % et 1,9 % du marché 2019.

Les véhicules d'occasion en hausse de 2,8 %

Le marché du véhicule d'occasion en décembre 2019 est estimé à 482.017 voitures particulières, soit une hausse de 19,3% par rapport à décembre 2018. Au cumul de l'année, 5.790.611 voitures particulières ont été négociées, soit une hausse de 2,8 % par rapport à l'année 2018.

Philippe Lacroix