Home Actualités Marché automobile : + 14,16 % en septembre 2019 ???
Le 1er octobre 2019

Baisse des ventes de 12 % au mois d'août, puis hausse de 14 % en septembre, toujours par rapport à 2018, ce qui ne veut strictement rien dire, car les immatriculations sont avancées ou retardées par les concessionnaires en fonction de la fluctuation du bonus-malus. À méditer aussi : la moitié des ventes de voitures particulières sont faites à des sociétés et administrations ! La réalité, c'est que 4 particuliers sur 5 achètent un véhicule d'occasion.

nissan-qashqai-immat09-19

Les statistiques des immatriculations d'un mois par rapport au même mois de l'année précédente n'est vraiment pas un reflet réaliste du marché automobile du moment, ni même une tendance. Les constructeurs sont obligés de jouer avec les variations des taxes selon l'humeur du gouvernement et désormais des écolos, sans oublier les immatriculations sauvages de fin d'année de véhicules ensuite revendus en voiture de démonstration ou d'occasion, histoire d'afficher des résultats plus glorieux.

- Véhicules légers – 209.378 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en septembre 2019, soit une hausse de 14,16 % (21 jours ouvrables en septembre 2019 et 20 jours en septembre 2018).

- Voitures particulières – En septembre 2019, avec 173.448 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de 16,60 % en données brutes par rapport à septembre 2018.

- Véhicules utilitaires légers – Avec 35.930 immatriculations au mois de septembre 2019, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en hausse de 3,68 %.

- Véhicules industriels – Avec 4.040 immatriculations au mois de septembre, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 7,4 % par rapport à septembre2018.

Marché stable par rapport à 2018

kia-xceed-immat-09-19

- Véhicules légers – 1.997.477 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés au cours des neuf premiers mois de 2019, soit un marché stable à 0,08 % (188 jours ouvrables de janvier à septembre 2019 comme en 2018).

- Voitures particulières – Sur les neuf premiers mois de 2019, avec 1.641.372 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 1,28 % en données brutes.

- Véhicules utilitaires légers – Avec 356.105 immatriculations de janvier à septembre 2019, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en hausse de 5,89 %.

- Véhicules industriels – Avec 42.666 immatriculations sur les neuf premiers mois de 2019, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en hausse de 8,4 % par rapport à la même période de 2018.

Le marché de l'occasion à + 5,4 %

Le marché du véhicule d'occasion en septembre 2019 est estimé à 464.677 voitures particulières, soit une hausse de 5,4 % par rapport à septembre 2018 (cumul 9 mois 2019 : 4.312.547 voitures particulières, soit une hausse de 1,7 % par rapport aux 9 premiers mois de 2018).

                                                                                                                            Philippe Lacroix