Home Actualités Légère baisse du marché automobile : - 0,9 %
Le 2 juillet 2012

246.385 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en juin 2012, soit une baisse de 0,9 % en données brutes et de 5,6 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à juin 2011 (21 jours en juin 2012 et 20 jours en juin 2011). On en revient à des données mensuelles comparables avec les mois de l'année dernière où les primes gouvernementales n'existaient plus. À noter que le groupe Peugeot-Citroën est à la peine, en baisse de 10%, tandis que le groupe Renault-Dacia redresse la tête en hausse de 9,3%. Côté étrangers, on remarque les belles progressions des groupes Hyundai-Kia de 50,2%, Toyota-Lexus de 27,2% et Nissan-Infiniti de 25,8%. Ford est en net recul de 18,8%.

Philippe Lacroix

Légère baisse du marché automobile : - 0,9 % en juin 2012

- Voitures particulières : En juin 2012, avec 208.225 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 0,9 % en données brutes et de 5,6 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à juin 2011.

- Véhicules utilitaires légers : Avec 38.160 immatriculations au mois de juin 2012, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 0,9 % en données brutes et de 5,7 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à juin 2011.

- Véhicules industriels : Avec 4.298 immatriculations au mois de juin 2012, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 5,5 % par rapport à juin 2011.

Une chute de 13,4% sur les 6 premiers mois

1.255.659 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés au cours des six premiers mois de 2012, soit une baisse de 13,4 % en données brutes et de 12,7 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2011(125 jours de janvier à juin 2012 et 126 jours de janvier à juin 2011). La baisse sera moins sensible en fin d'année car les primes gouvernementales des trois premiers mois 2011 auront moins d'effet sur les statistiques 2012.

- Voitures particulières : Sur les six premiers mois de 2012, avec 1.048.298 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 14,4 % en données brutes et de 13,7 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2011.

- Véhicules utilitaires légers : Avec 207.361 immatriculations de janvier à juin 2012, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 7,6 % en données brutes et de 6,8 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2011.

- Véhicules industriels : Avec 23.884 immatriculations de janvier à juin 2012, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 4,1 % par rapport à la même période de 2011.