Home Actualités Progression du marché auto de 3,26 % en 2018
Le 1er janvier 2019

Même si l'automobile est accusée de toutes les calamités, son marché est en progression constante depuis plusieurs années en France. C'est bien la preuve que la voiture conserve un attrait essentiel chez nos compatriotes et demeure un symbole de liberté très fort et un moyen d'autonomie indispensable pour la majorité de la population. Les constructeurs français progressent, mais le Diesel est condamné à terme.

citroenc5aircross-immat2018

La baisse de 14,5 % du marché des voitures particulières en décembre 2018 est certainement le fait du mouvement des gilets jaunes qui ont bloqué certaines zones commerciales. Mais en partie seulement, car beaucoup de concessionnaires ont du écouler des voitures immatriculées en démonstration à 0 km (suite aux nouvelles normes de pollution en vigueur) et donc comptabilisées en véhicules d'occasion.

- 206.123 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en décembre 2018, soit une baisse de 11,51 % (avec le même nombre de jours ouvrables, 20 en décembre 2017 et 2018).

- En décembre 2018, avec 165.390 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 14,47 % par rapport à décembre 2017.

- Avec 40.733 immatriculations au mois de décembre 2018, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en hausse de 2,94 %.

- Avec 4.367 immatriculations au mois de décembre, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en hausse de 0,8 % par rapport à décembre 2017.

Les Français reprennent du terrain

kia-e-niro-immat2018

Tout est fait pour décourager les gens à prendre leurs voitures et pourtant (et heureusement pour notre économie) le commerce automobile ne cesse de progresser, de 5,6 % en 2016, de 5,1 % en 2017 et de 3,3 % en 2018. Cette année a été particulièrement bénéfique aux constructeurs français passant de 56,4 % à 58,8 % en taux de pénétration sur notre territoire. Ils progressent de 7,6 % alors que les étrangers reculent de 2,4 %. Toutefois certains tirent bien leur épingle du jeu comme le Groupe coréen Hyundai-Kia en hausse de 16,5 %...et Rolls Royce de 100 % (8 ventes en 2017 et 16 en 2018), comme quoi la suppression de l'ISF a eu une incidence positive !!

- 2.632.611 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés au cours des douze mois de 2018, soit une hausse de 3,26 % (252 jours ouvrables en 2018 et 251 en 2017).

- Sur 2018, avec 2.173.481 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de 2,97 %.

- Avec 459.130 immatriculations en 2018, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en hausse de 4,67% par rapport à 2017.

- Avec 54.298 immatriculations en 2018, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en hausse de 7,7 % par rapport à 2017.

Le Diesel en chute libre et stabilité du marché de l'occasion

renault-kadjar-immat2018

À noter le retournement des ventes entre le Diesel et l'essence orchestré par les pouvoirs publics après que ces derniers aient promu à grands coups de bonus et d'avantages fiscaux le gasoil pendant des décennies, bien que ses méfaits sur la santé soient prouvés et connus au plus haut sommet de l'État bien avant l'arrivée du 21ème siècle par des rapports officiels.

Le marché du véhicule d'occasion en de décembre 2018 est estimé à 404.012 transactions, soit une baisse de 0,8 % par rapport à décembre 2017. Sur l'année 2018, 5.632.358 ventes ont été négociées, soit une baisse de 0,8 % par rapport à l'année 2017.

Enfin, on peut se réjouir d'une baisse de la mortalité sur nos routes, comme en novembre...et pourtant la moitié des radars (à peu près 1.500) ont été mis hors service. À méditer !

                                                                                                                                                                               Philippe Lacroix

.