Home Actualités Tour Auto Optic 2ooo : une Lotus Elan s’impose au final
Le 30 avril 2018

La 27ème édition du Tour Auto Optic 2ooo s'est achevée samedi avec une arrivée jugée à Nice sur la Place Masséna. Partis du Grand Palais à Paris cinq jours auparavant, les 239 équipages ont parcouru les 2.100 km d'un parcours inédit. Avec un ouvreur de luxe, Ari Vatanen au volant d'une BMW M5.

tour-auto-2018-lotus-elan

De cette aventure humaine et sportive, un vainqueur a été célébré à l'arrivée : l'équipage suisse Raphaël Favaro / Yves Badan sur une Lotus Elan 26R. Installés en deuxième position depuis la veille, ils ont bénéficié des problèmes de boîte de vitesses survenus sur la GT40 du duo britannique Andrew Smith / James Cottingham dans l'avant-dernière spéciale du rallye. Le Tour Auto Optic 2ooo a de nouveau conquis un large public. En témoignent les spectateurs venus massivement au Grand Palais, puis à l'arrivée des étapes, mais également sur les circuits de Dijon-Prenois, de Bresse, de Lédenon et du Paul Ricard, ainsi que sur les dix épreuves spéciales disputées sur routes fermées.

ari-vatanen-ta-2018-2

Si les grandes vedettes restaient les voitures sportives anciennes, la star de la manifestation demeure, pour ces trois dernières éditions, le Finlandais Ari Vatanen, « le grand blond avec une chaussure de plomb ». Le champion du monde des rallyes en 1981 et 4 fois vainqueur du Paris-Dakar officie comme ouvreur au volant d'une BMW M5 pour donner les temps de référence sur les spéciales et les circuits. Toujours les bras ouverts pour vous accueillir.

ari-vatanen-ta-2018-1

Ambassadeur de la marque allemande, il est toujours disponible pour des selfies, des photos ou des autographes avec le sourire et un bon mot. Comme cette édition marquait aussi le lancement en avant-première de la monture intelligente Optic 2ooo « Prudensee » qui aide à prévenir l'endormissement au volant (par des capteurs dans les branches), Ari Vatanen a indiqué qu'il l'utiliserait...pour regarder la télévision, sans toutefois préciser la chaîne qui l'endort le mieux ! Parce que au volant, Vatanen ne connaît ni l'ennui, ni la fatigue.