Home Actualités Le marché auto 2017 en progression de 5,1%
Le 1er janvier 2018

2.549.390 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés au cours de l'année 2017, soit une hausse de 5,1% en données brutes. Et non pas 4,7% indiqué par la Comité des Constructeurs Français d'Automobiles, pourcentage qui ne prend en compte que les voitures particulières. Peugeot flambe avec une progression de 9,2 % pendant que Volkswagen déçoit, en chute de 2,6 %. Philippe Lacroix.

peugeot-308-gti-immat-an17

Encore une fois, lefilauto précise que l'activité d'un concessionnaire ne se limite pas à la vente de voitures particulières neuves mais aussi de véhicules utilitaires légers, de la même manière qu'un boulanger ne vend pas que des baguettes. Pour information également, le nombre de jours ouvrés a été de 251 en 2017 contre 253 en 2016, d'où une hausse théorique de 6,0 % à nombre de jours ouvrés comparable.

En décembre 2017, 232.939 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en décembre 2017, soit une baisse de 1,1% en données brutes mais une hausse de 8,8% à nombre de jours ouvrés comparable par rapport à décembre 2016 (20 jours en 2017 et 22 jours en 2016). Il faut également tenir compte du problème du changement d'obtention des cartes grises qui a retardé un grand nombre d'immatriculations en ce dernier mois de décembre !

Voitures Particulières à + 4,7 %

citroen-c3-aircross-imm-an17

Sur l'ensemble de l'année 2017, avec 2.110.751 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de 4,7 % en données brutes et de 5,6% à nombre de jours ouvrés comparable par rapport à la même période de 2016. Peugeot est le grand gagnant et avec l'apport d'Opel, PSA marque une croissance de 10,3 %. Les marques en forte progression sont Alfa Romeo (+25,6%) qui renaît, Seat, Skoda et Toyota, alors que VW est la seule grande marque en recul.

En décembre 2017, avec 193.375 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 0,5 % en données brutes mais en hausse de 9,4 % à nombre de jours ouvrés comparable par rapport à décembre 2016.

Véhicules Utilitaires Légers à + 7,0 %

renault-kangoo-immat-an17

Avec 438.639 immatriculations sur les douze mois de 2017, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en hausse de +7,0% en données brutes et de +7,8% à nombre de jours ouvrés comparable par rapport aux douze mois de 2016. La preuve que l'activité économique a bien redémarré et que le moral des PME est moins morose.

Avec 39.564 immatriculations au mois de décembre 2017, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 3,9% en données brutes mais en hausse de 5,7% à nombre de jours ouvrés comparable par rapport à décembre 2016.

Véhicules Industriels à + 7,0 %

renault-truck-immat-an17

Avec 50.434 immatriculations sur l'ensemble de l'année 2017, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en hausse de 7,0% par rapport à l'année 2016. Les entreprises vont mieux et ça se voit dans leur investissement et le renouvellement de leurs parc de gros véhicules de transport ou de chantier.

Avec 4.339 immatriculations au mois de décembre, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en hausse de 7,8% par rapport à décembre 2016.

Véhicules d'occasion en petite hausse, mais...

peugeot-207-immat-an017

En 2017, 5.678.604 voitures particulières ont été négociées, soit une hausse de 0,6 % par rapport à l'année 2016. Le marché du véhicule d'occasion en décembre 2017 est estimé à 407.172 voitures particulières, soit une baisse de 15,2% par rapport à décembre 2016, mais il est vrai que le nouveau dispositif d'obtention des certificats d'immatriculation, mal mis en place, a retardé leurs délivrances et plombé ce pourcentage avec une répercussion sur celui de l'année 2017.

Philippe Lacroix