Home Actualités L'airbag piéton de Volvo
Le 24 mai 2012

Sept capteurs, une technologie d'avant-garde et un airbag qui se déploie dans la zone de pare-brise à la vitesse de l'éclair. C'est là l'essentiel des éléments constitutifs de la technologie d'airbag piéton, système grâce auquel Volvo est devenu le premier constructeur au monde à proposer, sur la nouvelle V40, un airbag piéton.

L'airbag piéton de Volvo

En Chine, les piétons représentent 25% des décès dans la circulation. Le chiffre est de 14% en Europe et de 12% aux Etats-Unis. Le nombre de piétons blessés est beaucoup plus élevé. Dans les accidents impliquant voitures et piétons, les blessures à la tête les plus graves sont provoquées par la structure rigide située sous le capot moteur, les bords inférieurs du pare-brise et les montants A.

Ces considérations, entre autres, sont à l'origine du développement de la technologie d'airbag piéton chez Volvo.

Sept capteurs implantés à l'avant du véhicule transmettent des signaux à une unité de commande. L'entrée en contact de la voiture avec un objet provoque une altération du signal, que l'unité de commande évalue ; si elle les interprète comme correspondant à la jambe d'un être humain, le déclenchement de l'airbag piéton est alors activé.

Les charnières de capot sont chacune équipées d'un mécanisme d'éjection pyrotechnique qui, à l'activation du système, dégage une goupille pour libérer l'arrière du capot. Simultanément, l'airbag se déclenche et se remplit de gaz. Pendant la séquence de gonflage, l'airbag soulève de 10 cm le capot qui se maintient dans cette position.

Une fois gonflé, l'airbag couvre la totalité des balais d'essuie-glaces au repos, un tiers environ du pare-brise et la partie inférieure des montants A. La séquence complète, de l'activation du système au gonflage total, se déroule en quelques centièmes de seconde.

Le dispositif est opérationnel entre 20 et 50 km/h. 75% des accidents impliquant des piétons se produisent en-dessous de 40 km/h.

.