Home Actualités Le marché auto en hausse de 5,9% en 2015
Le 1er janvier 2016

2.296.655 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en France en 2015, soit une hausse de 5,9 %. Elle profite davantage aux constructeurs étrangers (+8,6%) qu'aux français (+3,9%). À noter la fin de parcours désastreuse de Volkswagen qui ne termine l'année qu'avec une progression de 3%. Le constructeur allemand abandonne d'ailleurs sa place éphémère de n°1 mondial à Toyota.

kia-sorento-immat-2015

La réalité du commerce automobile est faite de l'ensemble des ventes d'un concessionnaire, autrement dit, il faut tenir compte des voitures particulières et des utilitaires légers, de même que le chiffre d'affaire d'un boulanger n'est pas fait uniquement de la vente de baguettes de pain. En effet, les utilitaires légers représente en moyenne 20% du trafic commercial, ce qui n'est pas négligeable. Ne pas en tenir compte ressemble à de la désinformation. Philippe Lacroix

- Voitures particulières : sur les douze mois de 2015, avec1.917.232 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de 6,8 % en données brutes (252 jours en 2015 et 251jours en 2014).

- Véhicules utilitaires légers : avec 379.423 immatriculations de janvier à décembre 2015, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en hausse de 2 %.

Un bon mois de décembre

vw-amarok-immat-2015

223.599 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en décembre 2015, soit une hausse de 11,8 % par rapport à décembre 2014. Renault s'est mis en évidence avec une progression de 26,6%. Hyundai fait mieux avec + 48,1%, mais il est vrai que décembre 2014 avait été très mauvais. Volkswagen traîne son boulet et pointe avec – 15,8%.

- Voitures particulières : avec 183.726 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de 12,5 % par rapport à décembre 2014 (avec le même nombre de jours ouvrables, 22 jours en décembre 2015 et 2014).

- Véhicules utilitaires légers : avec 39.873 immatriculations, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en hausse de 8,6 %.

Le marché du véhicule d'occasion 2015 à +2,1%

Le marché du véhicule d'occasion en décembre 2015 est estimé à 460.324 voitures particulières soit une hausse de 2,0 % par rapport à décembre 2014. Pendant l'année 2015, exactement 5.562.093 voitures particulières ont été négociées soit une hausse de 2,1 % par rapport à l'année 2014.