Home Actualités Marché automobile : + 2,9 % en février
Le 3 mars 2015

176.468 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en février 2015, soit une hausse de 2,9 % en données brutes et de 2,9 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à février 2014 (20 jours en février 2015 et 20 jours en février 2014). À noter les fortes progressions de Ford (30,1 %), Mini (51,6 %) et Hyundai (55,1 %), mais il est vrai que 2014 n'avait pas été bon pour eux.

hyundai-tucson-1

- Voitures particulières : avec 147.130 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de 4,1 % par rapport à février 2014. Peugeot poursuit son redressement (+3,2 %), alors que Dacia s'essouffle logiquement (- 25,7 %) après une succession de progression à deux chiffres. Skoda est à la peine (- 19,5 %) mais la nouvelle Fabia et l'arrivée de la Superb va sûrement arranger les statistiques de la marque germano-tchèque.

- Véhicules utilitaires légers : avec 29.338 immatriculations au mois de février 2015, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 2,9 % par rapport à février 2014.

- Véhicules industriels : avec 2.825 immatriculations au mois de février, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 17,0 % par rapport à février 2014.

Une chute de 11,5% depuis début 2013

skoda-superb-2015-1

334.661 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés au cours des deux premiers mois de 2015, soit une hausse de 3,2 % en données brutes et de 5,7 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2014 (41 jours de janvier à février 2015 et 42 jours de janvier à février 2014). Tiens, re-voilà Hyundai qui refait surface (+ 74,4 %) ; progression facile évidemment après son année noire.

- Voitures particulières : avec 280.300 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de 5,1 % en données brutes et de 7,6 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2014.

- Véhicules utilitaires légers : avec 54.361 immatriculations de janvier à février 2015, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 5,6 % en données brutes et de 3,3 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2014.

- Véhicules industriels : avec 6.016 immatriculations de janvier à février 2015, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 19,0 % par rapport à la même période de 2014.