Home Actualités Marché automobile : - 4,4 % en juillet
Le 1er août 2014

173.482 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en juillet 2014, soit une baisse de 4,4 % en données brutes et de 0,1 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à juillet 2013 (22 jours en juillet 2014 et 23 jours en juillet 2013). Hyundai continue sa dégringolade avec une baisse de 45,9%, comme GM à – 30,8% à cause de la décision saugrenue d'évacuer Chevrolet d'Europe, d'où des ventes qui sont passées de 2.546 à 96... alors qu'Opel n'a vendu que 141 voitures de plus !

opel-mokka-immat-juillet

- Voitures particulières : En juillet 2014, avec 143.777 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 4,3 % en données brutes et en hausse de 0,1 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à juillet 2013. La part diesel représente 65,1 % du marché (65,7 % au mois de juillet 2013).

À noter que pour éviter une concurrence entre Opel et Chevrolet et des produits équivalents, GM a décidé il y a un an de retirer Chevrolet d'Europe. Résultat, en France, la part du constructeur américain est passée de 4,56% à 3,16%. De quoi légitimement se poser la question du bien fondé de cette décision.

- Véhicules utilitaires légers : Avec 29.705 immatriculations au mois de juillet 2014, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 5,1 % en données brutes et de 0,8 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à juillet 2013.

- Véhicules industriels : Avec 3.183 immatriculations au mois de juillet, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 17,6 % par rapport à juillet 2013.

+ 1,7% depuis le début d'année

hyundai-santa-fe-immat-juil

1.323.053 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés au cours des sept premiers mois de 2014, soit une hausse de 1,7 % en données brutes et de 2,4 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2013 (145 jours de janvier à juillet 2014 et 146 jours de janvier à juillet 2013) .

- Voitures particulières : Sur les sept premiers mois de 2014, avec 1.102.529 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de 1,9 % en données brutes et de 2,6 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2013. La part diesel représente 65,2 % du marché (68,3 % de janvier à juillet 2013).

- Véhicules utilitaires légers : Avec 220.524 immatriculations de janvier à juillet 2014, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en hausse de 0,4 % en données brutes et de 1,1 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2013.

- Véhicules industriels : Avec 22.521 immatriculations de janvier à juillet 2014, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 9,0 % par rapport à la même période de 2013.