Home Actualités Le marché auto à – 21,9% en mars ! Oui mais...

233.526 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en mars 2012, soit une baisse de 21,9 % en données brutes et de 18,4 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à mars 2011. (22 jours en mars 2012 et 23 jours en mars 2011).

Evolution du marché de l'automobile 2012

Cependant, il faut relativiser ces mauvais résultats en se rappelant que l'année dernière le commerce automobile avait encore bénéficié pendant le premier trimestre des primes gouvernementales. Ainsi, par rapport à 2010, le mois de mars affichait une progression de près de 6% et le trimestre de près de 9%. Une hausse qui venait déjà sur une hausse respectivement de 17,7% et 15,6% par rapport à 2009, toujours à cause des grosses primes à la casse mise en place par le gouvernement.

Ces primes ont incité les automobilistes à anticiper des achats et il est logique que maintenant le marché connaisse un creux. En fait, il est revenu à un niveau équivalent à 2009 qui affichait 602.632 immatriculations pour le 1er trimestre contre 610.161 en 2012. Soit une hausse même de plus de 1% !

Enfin, si les marques françaises semblent marquer le pas plus que les étrangères, c'est tout simplement parce que ce sont elles qui ont le plus profité des fameuses primes. Donc, rien de plus normal. Et il était bon de réaliser une véritable analyse de la situation avant de crier à la catastrophe à travers la télévision.

Philippe Lacroix

 

- Voitures particulières : En mars 2012, avec 197.033 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 23,5 % en données brutes et de 20,0 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à mars 2011.

- Véhicules utilitaires légers : Avec 36.493 immatriculations au mois de mars 2012, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 12,2 % en données brutes et de 8,2 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à mars 2011.

- Véhicules industriels : Avec 4.191 immatriculations au mois de mars 2012, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 3,7 % par rapport à mars 2011.

Le 1er trimestre en baisse de 19,5%

610.161 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés au cours des trois premiers mois de 2012, soit une baisse de 19,5 % en données brutes et de 20,7 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2011 (65 jours de janvier à mars 2012 et 64 jours de janvier à mars 2011).

- Voitures particulières : Sur les trois premiers mois de 2012, avec 507.089 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 21,7 % en données brutes et de 22,9 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2011 .

- Véhicules utilitaires légers : Avec 103.072 immatriculations de janvier à mars 2012, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 6,6 % en données brutes et de 8,0 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2011.

- Véhicules industriels : Avec 11.929 immatriculations de janvier à mars 2012, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en hausse de 1,7 % par rapport à la même période de 2011.

 


CKForms Error Message :
Form 'Contact' not found !!!