Home Actualités Toyota Yaris Hybrid-R : 420 ch sous le pied
Le 5 septembre 2013

En première mondiale à Francfort, le concept-car Yaris Hybrid-R présente une synthèse technologique de deux modèles diamétralement opposés : la petite Toyota hybride de grande diffusion et le prototype TS030 Hybrid, engagée au Mans et en Championnat du Monde d'Endurance. De cette association est né le concept d'une sportive de haut niveau exclusivement consacrée au plaisir de conduite et au pilotage, sur route comme sur circuit. Un concept qui explore une voie parmi d'autres dans l'évolution de la technologie hybride.

toyota-yaris-hybrid-r-1

Construit sur la base d'une Yaris 3 portes, le concept Yaris Hybrid-R possède 4 roues motrices. À l'avant, elles sont animées par un 4 cylindres 1,6 litre à injection directe de 300 ch développé par Toyota Motorsport . À l'arrière, elles sont entraînées par deux moteurs électriques issus de la Yaris Hybride de série développant 60 ch chacun, ce qui porte la puissance totale à 420 ch. Générateurs en phase de freinage, ils sont moteurs en accélération. À l'instar de la technologie hybride utilisée en compétition par la TS030, l'énergie récupérée en phase de freinage est stockée par un supercondensateur situé sous la banquette arrière. Un 3ème moteur électrique, situé entre le moteur thermique et la boîte de vitesses séquentielle à 6 rapports, fonctionne en mode générateur dans deux cas différents : en décélération pour alimenter le supercondensateur et en accélération pour alimenter directement les moteurs électriques arrière.

Comme une voiture de course

toyota-yaris-hybrid-r-2

Le bouclier spécifique intègre deux larges prises d'air accueillant les feux de jour à leds bleus. Elles alimentent les disques de freins avant en air frais, tandis que la forme de la lèvre inférieure vise à canaliser le flux d'air au centre du soubassement. Les ailes élargies abritent les jantes de 18 pouces chaussées de pneumatiques Michelin Pilot Sport Cup en 225/40 R18. Rainurés et perforés, les disques sont pincés par des étriers à 6 pistons à l'avant et 4 pistons à l'arrière. Logée sur le montant arrière, la trappe à essence à ouverture rapide rend plus facile et plus rapide le ravitaillement dans les stands. La face arrière se distingue par la présence d'un spoiler au sommet du hayon et par le bouclier redessiné intégrant le diffuseur et l'échappement encadrés par deux larges extracteurs d'air.

Mode « piste » ou « route » au choix

toyota-yaris-hybrid-r-3

Assorti aux couleurs extérieures, l'habitacle accueille deux baquets Recaro revêtus de cuir noir pour les renforts de maintien latéral et d'Alcantara bleu pour la partie centrale de l'assise et du dossier, matériau également étendu au haut des panneaux de porte et à la façade de la planche de bord. Placé haut et à proximité immédiate de la main droite du conducteur, le levier de vitesses commande le fonctionnement séquentiel de la boîte séquentielle, en tirant pour monter les rapports et en poussant pour les descendre. Le volant sport est gaîné d'Alcantara et accueille le bouton poussoir destiné à sélectionner, à l'arrêt, le mode « piste » ou le mode « route » tout en donnant la possibilité, en roulant, d'actionner manuellement la fonction « boost ». Le mode « piste » les 300 ch du moteur thermique en fournissant un couple maximum de 420 Nm, tandis que les moteurs électriques arrière peuvent développer une puissance cumulée de 120 ch pendant 5 secondes