Home Actualités Skoda dédouble son Yeti
Le 14 août 2013

Pour la première fois, le Yeti sera disponible en deux variantes, une version élégante et tendance pour le Yeti des villes, une version baroudeuse pour le Yeti des champs. Ces deux interprétations du SUV tchèque comprennent des faces arrières et avant nouvelles, un espace intérieur aéré, une fonctionnalité améliorée et de nouvelles combinaisons moteurs/boites.

skoda-yeti-2013-1

Le Yeti est désormais disponible dans une version citadine, ainsi que dans une version offroad typée aventure. De nombreux éléments diffèrent se remarquent à l'avant et à l'arrière, comme les pare-chocs, les protections des soubassements, les baguettes latérales et les entourages de fenêtres qui sont soit de la couleur de la carrosserie sur la version urbaine, soit en plastique noir sur la version champêtre. Les faces avant du Yeti sont désormais plus étirées horizontalement et intègrent la nouvelle calandre Skoda ainsi que de nouvelles optiques, qui associent les phares Bi-Xénon avec des feux de jours à LED. Les antibrouillards avant sont rectangulaires et situés plus bas sous le pare-chocs.

Le Yeti prend du recul... avec une caméra

skoda-yeti-2013-2

La face arrière du Yeti a été complètement redessinée, incluant la signature visuelle de Skoda traçant un double C dans les feux arrières (disponible en option). On retrouve également les deux éléments triangulaires (pas vraiment esthétiques) encadrant la plaque d'immatriculation ainsi que le nouveau logo du constructeur tchèque. Le nouveau Yeti présente un intérieur remodelé, avec le nouveau volant 3 branches. Le Yeti est désormais équipée d'une caméra de recul et peut recevoir le Park Assist lui permettant de se garer aussi bien en créneau qu'en épi. Il reçoit également le système d'ouverture et de démarrage sans clef.

Essence ou Diesel, 4x2 ou 4x4, boîte mécanique ou DSG

skoda-yeti-2013-3

Skoda propose 4 motorisations Diesel et 3 essence sur le nouveau Yeti, toutes suralimentées et à injection directe. Depuis le 1.2 TSI 105 ch jusqu'au 2.0 TDI 170 ch. Selon les versions, on retrouve un coupleur Haldex de cinquième génération, permettant d'animer les roues avant ou les quatre en même temps selon les conditions d'adhérence. La transmission automatique est, elle, assurée par des boites DSG à 6 ou à 7 rapports. Le blocage de différentiel électronique permet au Yeti de démarrer en douceur quel que soit le revêtement. Sa garde au sol demeure à 180 mm.