Home Actualités Le marché auto de juillet en hausse de 1,2%
Le 1er août 2013

181.576 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en juillet 2013, soit une hausse de 1,2 % en données brutes et une baisse de 3,2 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à juillet 2012 (23 jours en juillet 2013 et 22 jours en juillet 2012.

suzuki-vitara-1

- PSA et Renault enregistrent une petite embellie de 2%. Fiat fait mieux avec 3,2% et dans le groupe, Lancia progresse de 48,6%, soit 532 ventes !! Toyota affiche une progression de 22%. Côté désillusion, VW plonge de 8,6% et le cousin Skoda de 13,1%. Mini connaît également une forte baisse à – 9,7%. Ph.L.

- Voitures particulières : En juillet 2013, avec 150.248 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de 0,9 % en données brutes et en baisse de 3,5 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à juillet 2012 ).

- Véhicules utilitaires légers : Avec 31.328 immatriculations au mois de juillet 2013, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en hausse de 2,7 % en données brutes et en baisse de 1,8 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à juillet 2012.

- Véhicules industriels : Avec 3.869 immatriculations au mois de juillet 2013, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en hausse de 6,9 % par rapport à juillet 2012.

Chute de 9,4% depuis le début de l'année

honda-cr-v-2

1.301.444 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés au cours des sept premiers mois de 2013, soit une baisse de 9,4 % en données brutes et de 8,7 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2012 (146 jours de janvier à juillet 2013 et 147 jours de janvier à juillet 2012). Les plus fortes baisses sont à mettre au passif de Ford – 19,1%, Skoda – 16,4%, Mini – 16,2%, tandis que Renault chute (seulement) de 11,3%, Peugeot de 10,9% et VW de 10%. Les satisfactions viennent de Toyota et Fiat qui progressent respectivement de 6,6% et 4,2%.

- Voitures particulières : Sur les sept premiers mois de 2013, avec 1.081.724 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 9,7 % en données brutes et de 9,1 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2012.

- Véhicules utilitaires légers : Avec 219.720 immatriculations de janvier à juillet 2013, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 7,7 % en données brutes et de 7,1 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2012.

- Véhicules industriels : Avec 24.742 immatriculations de janvier à juillet 2013, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 10,0 % par rapport à la même période de 2012.