Home Actualités Chute de 9% du marché auto en juin
Le 1er juillet 2013

224.962 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en juin 2013, soit une baisse de 9,0 % en données brutes et de 4,5 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à juin 2012 (20 jours en juin 2013 et 21 jours en juin 2012). On constate la dégringolade de Dacia – 18,7% et de Skoda – 19,6% et l'effondrement d'Alfa Romeo – 29,4% et d'Opel – 34,8%. Enfin après une très forte progression en début d'année, Hyundai subit un lourd retrait de 36,7%. Seul Fiat peut se réjouir avec un rebond de 8,1% alors que Toyota progresse de 6,2%. PhLac.

peugeot-2008-immat-1

- Voitures particulières : En juin 2013, avec 190.199 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 9,0 % en données brutes et de 4,4 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à juin 2012.

- Véhicules utilitaires légers : Avec 34.763 immatriculations au mois de juin 2013, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 9,2 % en données brutes et de 4,7 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à juin 2012.

- Véhicules industriels : Avec 3.701 immatriculations au mois de juin 2013, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 13,9 % par rapport à juin 2012.

En retrait de 11% sur le 1er semestre 2013

opel-mokka-immat-2

1.118.551 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés au cours des six premiers mois de 2013, soit une baisse de 11,0 % en données brutes et de 9,5 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2012 (123 jours de janvier à juin 2013 et 125 jours de janvier à juin 2012). On note le recul de PSA à – 12,9% et de Renault à – 13%. Ford n'est pas à la fête à – 20,6% mais GM fait pire à – 25,4%. Enfin, à part Toyota et Hyundai-Kia, tout le monde est aussi dans le négatif.

- Voitures particulières : Sur les six premiers mois de 2013, avec 930.320 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 11,3 % en données brutes et de 9,9 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2012.

- Véhicules utilitaires légers : Avec 188.231 immatriculations de janvier à juin 2013, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 9,3 % en données brutes et de 7,8 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2012.

- Véhicules industriels : Avec 20.876 immatriculations de janvier à juin 2013, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 12,6 % par rapport à la même période de 2012.