Home Actualités - 10,5% d'immatriculations en mai 2013
Le 3 juin 2013

176.852 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en mai 2013, soit une baisse de 10,5 % en données brutes et de 10,5 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à mai 2012 (19 jours en mai 2013 et 19 jours en mai 2012). On note le recul de Peugeot-Citoën de seulement 7,6% mais Renault chute de 22,1%. Cela va aussi très mal pour Skoda à – 21,6%, Opel – 25,4%, Chevrolet – 27,1% ou encore Ford – 14,5%, tandis que Lancia n'a immatriculé que 357 voitures ! Seul Toyota tire son épingle du jeu avec une progression de 7,6%.

toyota-auris-immat-1

- Voitures particulières : En mail 2013, avec 148.554 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 10,3 % en données brutes et de 10,3 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à mai 2012.

- Véhicules utilitaires légers : Avec 28.298 immatriculations au mois de mai 2013, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 11,2 % en données brutes et de 11,2 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à mai 2012.

- Véhicules industriels : Avec 3.444 immatriculations au mois de mai 2013, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 11,1 % par rapport à mai 2012.

Une chute de 11,5% depuis début 2013

lancia-delta-immat

893.673 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés au cours des cinq premiers mois de 2013, soit une baisse de 11,5 % en données brutes et de 10,6 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2012 (103 jours de janvier à mai 2013 et 104 jours de janvier à mai 2012). Les Français font plus mal que la moyenne avec une baisse de 13,7% pour PSA et 15,9% pour Renault. Pire avec Chevrolet à – 36,7%, Ford à – 22,8%, Opel à – 19,3%, Skoda à – 16,5%, alors que Lancia est en train de disparaître avec – 39,2%. Toyota réussit à se tenir dans le vert avec + 3,2%.

- Voitures particulières : Sur les cinq premiers mois de 2013, avec 740.185 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 11,9 % en données brutes et de 11,0 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2012.

- Véhicules utilitaires légers : Avec 153.488 immatriculations de janvier à mai 2013, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 9,3 % en données brutes et de 8,4% à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2012.

- Véhicules industriels : Avec 17.179 immatriculations de janvier à mai 2013, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 12,3 % par rapport à la même période de 2012.