Home Actualités Le marché automobile à – 5% en avril 2013
Le 2 mai 2013

190.608 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés en avril 2013, soit une baisse de 5,0 % en données brutes et de 9,6 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à avril 2012 (21 jours en avril 2013 et 20 jours en avril 2012). Les trois marques françaises, Peugeot, Citroën et Renault sont sur la même ligne, en retrait d'un peu plus de 10%. Les étrangères connaissent des fortunes diverses, mais dans leur ensemble sont stables. Philippe Lacroix.

hyundai-i30-3p-immat-1

L'ensemble des marques étrangères progressent sans cesse et, en incluant la Roumaine Dacia distribuée par Renault, elles atteignent désormais la barre des 50% de notre marché national. Dans ce contexte d'un nouveau mois difficile, on note un rebond commercial de Seat avec + 35%, tandis que Mini chute de 20%. Ford (-13%) et GM (-17,8%) ne sont pas au mieux alors que le groupe Hyundai-Kia à + 17,7% continue de narguer notre ministre du redressement productif !

- Voitures particulières : En avril 2013, avec 157.859 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 5,2 % en données brutes et de 9,7 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à avril 2012.

- Véhicules utilitaires légers : Avec 32.749 immatriculations au mois d'avril 2013, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 4,1 % en données brutes et de 8,7 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à avril 2012.

- Véhicules industriels : Avec 3.698 immatriculations au mois d'avril 2013, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 2,4 % par rapport à avril 2012.

Une chute de 11,7% depuis le début de l'année 2013

kia-pro-ceed-immat-2013

716.956 véhicules légers neufs (voitures particulières et véhicules utilitaires légers de moins de 5,1 tonnes) ont été immatriculés au cours des quatre premiers mois de 2013, soit une baisse de 11,7 % en données brutes et de 10,6 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2012 (84 jours de janvier à avril 2013 et 85 jours de janvier à avril 2012). Sur cette période, l'ensemble des marques françaises frisent un retrait de 15%. Il y a pire avec Ford à – 24,6% et GM à – 23,1%. Seul le groupe Hyundai-Kia brille avec une progression de 12,7%.

- Voitures particulières : Sur les quatre premiers mois de 2013, avec 591.741 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 12,3 % en données brutes et de 11,2 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2012 .

- Véhicules utilitaires légers : Avec 125.215 immatriculations de janvier à avril 2013, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 8,8 % en données brutes et de 7,7 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à la même période de 2012.

- Véhicules industriels : Avec 13.744 immatriculations de janvier à avril 2013, le marché français du véhicule industriel de plus de 5 tonnes est en baisse de 12,5 % par rapport à la même période de 2012.